Bitcoin (BTC) à 115 000 dollars en août 2021 : la prédiction de Pantera Capital tient-elle la route ?

Une analyse du fonds d'investissement Pantera Capital prédit un cours du Bitcoin (BTC) à 115 000 dollars d’ici à août 2021. Zoom sur cette prédiction et sur les mouvements futurs du BTC.

Bitcoin (BTC) à 115 000 dollars en août 2021 : la prédiction de Pantera Capital tient-elle la route ?

L’impact à long terme du halving sur le cours du Bitcoin (BTC)

L’analyse de Pantera Capital, compare le bull run actuel a celui qu’a connu la cryptomonnaie au cours de l’année 2017. Selon la firme, les conséquences du halving du Bitcoin (BTC) se font sentir plus d’un an après les faits, avec une hausse conséquente :

« En général, le marché atteint un sommet 1.2 an après [un halving]. »

Pantera Capital explique que pour l’instant, le cours du Bitcoin (BTC) a suivi la progression annoncée en avril dernier, selon le modèle « stock-to-flow » :

Progression Bitcoin BTC 115 000 dollars Pantera Capital

Source : Pantera Capital

Ce modèle populaire tente de prédire l’impact de la réduction de l’approvisionnement en Bitcoin, qui a lieu après chaque halving. Il se base pour cela sur les halving précédents, ces derniers montrant une tendance :

Bitcoin BTC halving prix cours Pantera Capital

Source : Pantera Capital

Acheter des cryptos sur eToro
L'investissement dans les cryptomonnaies est proposé par eToro (Europe) Ltd en tant que PSAN enregistré auprès de l'AMF. L'investissement dans les crypto-actifs est très volatil. Il n'existe pas de protection des consommateurs. Investir est risqué (en savoir plus)

Bitcoin (BTC) touchera-t-il les 115 000 dollars en août prochain ?

C’est l’hypothèse de Pantera Capital, qui explique que ce seuil n’est plus aussi fantasque qu’il l’a été à une époque :

« Ce prix peut paraître absurde. Mais 5 000 dollars était également une somme absurde lorsque nous avons écrit notre première prédiction de prix, et que le Bitcoin ne valait que 65 dollars. »

Comme le note le rapport, et plusieurs autres analyses, le bull run actuel est par ailleurs différent du dernier, notamment par la concentration du marché sur quelques cryptomonnaies. En 2017, les altcoins étaient bien représentés, mais en 2020 et 2021, c’est Bitcoin qui représente la plus grosse part, et de loin :

Bitcoin altcoins répartition Pantera Capital

Source : Pantera Capital

Selon Pantera Capital, ce sont deux blockchains fonctionnelles et durables qui raflent 86% du market cap des cryptomonnaies : le Bitcoin et l’Ether (ETH). Depuis 2010, elles figurent par ailleurs souvent en tête des monnaies les plus performantes sur une année, et n’ont été dépassées par l’USD et le JPY qu’au cours de deux années en 2018 et 2014.

? A lire : Goldman Sachs : les institutionnels réduiront la volatilité de Bitcoin (BTC)

Une progression qui ne fait que commencer ?

L’analyse de Pantera Capital est donc particulièrement « bullish ». La firme n’est cependant pas la seule à être optimiste en ce qui concerne le cours du Bitcoin. Glassnode a publié une longue analyse au cours du week-end, qui explique :

« Pour le reste de cette année, nous sommes très “bullish”. La marée descend toujours avant que le tsunami n’arrive. »

Plus précisément, Glassnode voit le Bitcoin tester le seuil des 50 000 dollars dans les deux prochaines semaines. Ce matin, la cryptomonnaie s’échange contre 36 100 dollars, avec une capitalisation de 673 milliards de dollars.

? Suivez toute l’actu du Bitcoin (BTC)

 

La Newsletter crypto n°1 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque jour par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Crise bancaire en Chine : 40 banques se sont faites absorber en 1 semaine – Que se passe-t-il ?

Crise bancaire en Chine : 40 banques se sont faites absorber en 1 semaine – Que se passe-t-il ?

Hamster Kombat prévoit un nouvel airdrop, selon ses créateurs anonymes

Hamster Kombat prévoit un nouvel airdrop, selon ses créateurs anonymes

Émirats Arabes Unis, Singapour, Turquie... Ces territoires où les cryptomonnaies s'arrachent

Émirats Arabes Unis, Singapour, Turquie... Ces territoires où les cryptomonnaies s'arrachent

L'Allemagne a (enfin) fini de vendre ses Bitcoins

L'Allemagne a (enfin) fini de vendre ses Bitcoins