Binance retire sa demande de licence à Abu Dhabi – Pour quel motif ?

Jeudi, un porte-parole de l’exchange de cryptomonnaies Binance a confirmé que la plateforme retirait sa demande de licence à Abu Dhabi. Cette nouvelle s’inscrit dans la continuité d’une profonde restructuration de l'entreprise ces derniers mois.

Binance retire sa demande de licence à Abu Dhabi – Pour quel motif ?

Binance fait marche arrière sur sa licence à Abu Dhabi

Au printemps 2022, l’exchange de cryptomonnaies Binance avait obtenu un accord de principe auprès de l’Abu Dhabi Global Market (ADGM) en vue de l’obtention d’une licence pour la fourniture de services sur actifs numériques. Un peu plus d’un an plus tard, la plateforme a informé du retrait de sa demande.

Cela a été confirmé jeudi par un porte-parole de l’entreprise auprès de Reuters. Néanmoins, l’intéressé est resté très vague quant aux raisons ayant poussé à ce choix, indiquant seulement qu’une telle licence n’était plus nécessaire :

« Lors de l’évaluation de nos besoins mondiaux en matière de licences, nous avons décidé que cette demande n’était pas nécessaire. »

Bien que cette nouvelle intervienne peu de temps après les derniers déboires réglementaires aux États-Unis, ces deux évènements n’auraient pas de liens entre eux, selon le porte-parole. De son côté, l’Autorité de régulation des services financiers de ADGM n’a pas non plus apporté de précisions.

👉 Quelle plateforme choisir pour acheter des cryptomonnaies ?

Néanmoins, cela ne signifie pas pour autant le retrait de Binance des Émirats arabes unis. En effet, l’exchange reste toujours régulé à Dubaï, qui fait office de siège social pour la région et l’Afrique du Nord. L’année dernière, l’entreprise avait plus de 100 postes à pourvoir afin de satisfaire sa croissance localement.

Zengo : le wallet mobile ultra-sécurisé pour vos cryptos
Publicité - Investir comporte des risques (en savoir plus)

Une année sous le signe de la structuration

Durant l’année 2021, Binance avait été pointée du doigt par plusieurs autorités réglementaires à travers le monde, jugeant d’un manque de conformité. La plateforme avait ainsi cherché à inverser la tendance en 2022, en obtenant de nombreuses licences ainsi que des enregistrements dans de diverses juridictions.

Néanmoins, nous avons pu observer que même la démission de Changpeng Zhao (CZ) mise de côté, 2023 a vu Binance se restructurer fortement.

👉 Sur le même sujet — Changpeng Zhao : le plaidoyer de culpabilité de CZ est accepté par le juge

Et pour cause, la société s’est retirée de plusieurs pays, que ce soit les Pays-Bas ou Chypre notamment. Pour continuer à servir les clients belges, une filiale en Pologne a été lancée, tandis que la plateforme n’accueille plus de nouveaux clients aux États-Unis depuis que son partenaire local a été sanctionné par la Financial Conduct Authority (FCA).

En parallèle, Binance a également subi le départ de plusieurs cadres importants, entre autres tel que Stéphanie Cabossioras, qui occupait le poste de directrice générale de Binance France.

Avec la nomination de Richard Teng au poste de PDG, il sera intéressant de voir si 2024 marque ou non un renouveau pour Binance.

Cryptoast Research : Ne gâchez pas ce bull run, entourez vous d'experts

Source : Reuters

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Bitcoin : 2 cas de figure techniques possibles avant le bull run

Bitcoin : 2 cas de figure techniques possibles avant le bull run

Les ETF Ethereum spot disponibles cet été ? Possible, selon Gary Gensler

Les ETF Ethereum spot disponibles cet été ? Possible, selon Gary Gensler

La plus grande banque d’Amérique latine permet désormais à l'ensemble de ses clients d'acheter des cryptomonnaies

La plus grande banque d’Amérique latine permet désormais à l'ensemble de ses clients d'acheter des cryptomonnaies

Terra : la communauté va détenir la blockchain après la dissolution – Burn massif à venir ?

Terra : la communauté va détenir la blockchain après la dissolution – Burn massif à venir ?