L'exchange Binance a fourni ce qui semblait être la première confirmation qu'elle avait ajouté le margin trading sur sa plateforme dans un post sur Twitter ce 24 mai.

Dans le cadre de la transition en cours qui verra l'apparition de nouveaux produits et options, dont un exchange décentralisé, Binance a publié des premiers aperçus sur la nouvelle interface.

Composés d'un mode "dark" et d'un mode "light", les développeurs ont visiblement choisi de teaser une vision du margin trading sur les captures d'écran.

 

 

Le dévoilement fait suite aux commentaires du CEO, Changpeng Zhao (CZ), qui a confirmé que le margin trading apparaîtrait sur Binance lors d'une session en direct d' « Ask Me Anything » au début du mois.

 

“Nous travaillons actuellement sur notre système de margin, cela se déploie très, très bientôt” , a-t-il déclaré aux téléspectateurs. Il a ajouté que la fonctionnalité serait d'abord disponible pour les traders à gros volume afin de les aider à tester. CZ a ajouté:

“Nous ferons un déploiement progressif de la plateforme de margin ; elle est en cours de bêta-test par notre équipe interne.” 

 

Des ambitions que rien n'arrête

Binance s'est fortement rétabli d'une violation de sécurité inattendue début mai, au cours de laquelle des hackers ont volé près de 7000 bitcoins (BTC). Cela représentait alors 41 millions $ de valeur.

Alors que l'événement a fait trembler les marchés, ce sentiment de panique n'a pas duré, Binance ayant mis en place un fond de sécurité - SAFU - afin d'éviter que les pertes soient subites par les utilisateurs.  À la suite de cet événement, toutes les fonctionnalités de l'exchange ont été verrouillées durant une semaine pendant que des améliorations étaient mises en œuvre.

Les opérations de margin permettent aux utilisateurs d'utiliser leurs soldes existants comme garantie, ce qui leur ouvre la possibilité de réaliser des bénéfices plus élevés, mais entraîne également un niveau de risque plus élevé. Cet outil est déjà proposé par d’autres grands exchanges, tels que Kraken, Coinbase Pro et BitMEX.

 


Cet article est traduit de Cointelegraph dans le cadre d’un partenariat entre Cryptoast et ce média international.
Fondé en 2013, Cointelegraph couvre l'actualité des technologies blockchains, des crypto-actifs et des tendances émergentes en matière de fintech.


A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments