L’exchange Binance a subi une brèche de sécurité à grande échelle dans la soirée du mardi 7 mai 2019, heure française. Les hackers ont réussi à obtenir des clés API, des codes d'authentification à double facteur - 2FA - et d'autres informations. De plus, 7 000 bitcoins (40 millions de dollars au moment du vol) ont été retirés en une seule transaction.

Les hackers ont utilisé de multiples techniques, y compris des attaques de phishing et des virus informatiques pour s'attaquer à Binance et à ses portefeuilles sensibles. Là où elle conserve les fonds pour gérer le fonctionnement quotidien de l'échange. Les hackers n'ont pas pu accéder aux cold-wallets de Binance - les wallet hors ligne où sont conservés la majorité des fonds. De même, les wallets individuels des utilisateurs n'ont pas été directement touchés.

La société a signalé qu'elle maintenait un fonds d'urgence pour ces éventualités, appelé SAFU, qui sera utilisé pour couvrir la totalité des bitcoins volés.

Comme à l'accoutumée lors des hacks d’exchanges, la brèche a été annoncée via un tweet indiquant une "maintenance non programmée du serveur ".  Cela a alarmé un certain nombre d'utilisateurs de Twitter, qui ont envoyé un message au CEO Changpeng Zhao, se demandant si l'échange avait été piraté.

 

[tweet 1125839310891053057 align='center']

 

Un autre tweet, posté 4 heures après les événements, vient confirmer le vol de 7000 bitcoins sur l’échange.

 

[tweet 1125907214256836608 align='center']

 

Le prix du Bitcoin a fortement chuté à la suite de la nouvelle. Le marché ayant réagi à l'une de ses plus grandes craintes : un hack sérieux d'un exchange majeur. Dans l'heure qui a suivi l'annonce, le prix du Bitcoin a chuté d'environ 5 954 $ à un peu plus de 5 830 $.

Changpeng Zhao, le CEO de Binance, a animé un live sur Twitter afin de répondre aux questions des utilisateurs.

Le CEO de Tron (TRX) et BitTorrent (BTT), Justin Sun, a immédiatement répondu à cette nouvelle en précisant qu’il déposerait personnellement l'équivalent du coût des 7 000 bitcoins volés, afin de combler le manque. À la suite de ce tweet, le cours du TRX a progressé de près de 8% en 1 heure.

 

[tweet 1125932499761225728 align='center']

 

Cz ajoute que le trading est toujours possible sur l'exchange. Néanmoins, il n'est plus possible de transférer ses fonds vers et hors de la plateforme au minimum pour une période de 1 semaine.

À la suite de cette annonce plutôt inquiétante pour la sécurité de vos wallets, nous vous conseillons fortement de modifier vos authentifications à double facteur – 2FA - ainsi que vos mots de passe. Nous n’avons pas encore de détails concernant la suite des événements.

 

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Depuis 2017, je m'intéresse au Bitcoin, aux cryptomonnaies et à la technologie blockchain associée. Je crois fermement en ces innovations technologiques et qu’elles révolutionnent déjà de nombreux secteurs.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments