Après de nombreuses banques centrales avant elle, la Banque de Corée (BOK) lance un programme pilote visant à tester une monnaie numérique de banque centrale (CBDC).

 

Un long programme de test

En annonçant la nouvelle ce lundi, la banque centrale a souligné que le programme avait été lancé le mois dernier et qu'il se poursuivrait jusqu'en décembre 2021, soit sur une durée de 22 mois.

Son objectif est d'identifier les dispositions techniques et juridiques nécessaires à la création et à l'émission d'un won numérique.

Dans son communiqué, la BOK estime que la nécessité d'une CBDC pourrait s'accroître pour répondre aux changements futurs dans l'environnement du règlement des paiements.

Le calendrier du programme pilote est établi comme suit :

  • Conception de la CBDC et définition des exigences : 5 mois (mars 2020 - juillet 2020)
  • Examen des technologies de mise en œuvre : 5 mois (avril 2020 - août 2020)
  • Analyse et conseil en matière de processus d'entreprise : 4 mois (septembre 2020 - décembre 2020)
  • Construction et test du système pilote de la CBDC : 12 mois (janvier 2021 - décembre 2021)

Dans la présentation du programme, la BOK s'est tournée vers le projet similaire lancé par la Suède il y a déjà quelques années, le e-krona. La moitié du document est en effet consacré aux avancées qui ont été réalisées par la Banque centrale suédoise en matière de monnaie numérique.

👉 Pour en savoir plus : Suède : la banque centrale lance un environnement de test pour créer un « e-krona ».

 

Le won numérique devra prouver son intérêt

La BOK précise cependant que la création d'une CBDC ne lui semble pas encore véritablement nécessaire dans le contexte actuel :

Compte tenu de la demande de liquidités encore existante, des marchés de services de paiement concurrentiels et des niveaux élevés d'inclusion financière, il n'est pas vraiment nécessaire de créer des CBDC dans un avenir proche, mais il faut réagir rapidement aux évolutions des circonstances intérieures et extérieures.

En plus de ce programme, la Banque de Corée souhaiterait également que l'échange d'informations et la coopération entre les banques centrales se renforcent.

Ainsi, il serait possible de suivre de près l'évolution des conditions extérieures liées à la CBDC et de partager les résultats des recherches menées dans les principaux pays.

👉 À lire sur le même sujet : 6 banques centrales s’associent pour travailler sur les monnaies numériques.

 

Les projets de monnaies numériques de banque centrale fleurissent de plus en plus à travers le monde. Alors que cela était encore étonnant il y a quelques mois, cela semble être une évolution sur laquelle travaille la majorité des banques centrales dans le monde.

La semaine dernière, la Banque de France a publié un appel à projet destiné aux acteurs européens pour débuter la première phase de test pour le développement d'une CBDC dans l’Hexagone.

👉 Pour en apprendre davantage : Banque de France : un appel à candidature pour tester une monnaie numérique de banque centrale.

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments