Argentine : le gouvernement de Javier Milei force tous les fournisseurs de services en cryptomonnaies à s'enregistrer

Longtemps considéré comme « pro-crypto », le président d’Argentine Javier Milei semble plutôt avoir choisi la voie d’une régulation forte. Son gouvernement vient en effet d’annoncer un nouveau registre pour ceux qui souhaitent proposer des services en cryptomonnaies. Qu’est-ce que cela change ?

Argentine : le gouvernement de Javier Milei force tous les fournisseurs de services en cryptomonnaies à s'enregistrer

Le gouvernement d’Argentine cible les fournisseurs de services en cryptomonnaies

La nouvelle a été annoncée par la Commission nationale des valeurs mobilières (CNV) ce jour. Le gouvernement d’Argentine crée le statut de Prestataires de services sur actifs virtuels (PSAV). À l’inverse du PSAN français, il est obligatoire pour tous les acteurs, même particuliers, à partir du moment où des services sur actifs numériques sont fournis.

« L’objectif de ce règlement est d’identifier les personnes physiques et morales qui fournissent des services liés aux crypto-actifs dans le pays. »

👉 Retrouvez toute l’actualité liée à la régulation des cryptomonnaies

La CNV explique qu’elle se conforme aux recommandations du Groupe d’action financière (GAFI), ainsi qu’à une révision de la loi sur le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. Le président de la CNV, Roberto E Silva, a invité tous les acteurs à s’enregistrer :

« Nous commençons le processus d’enregistrement des fournisseurs de services d’actifs virtuels. Ceux qui ne sont pas enregistrés ne pourront pas opérer dans le pays. »

Acheter des cryptos sur eToro
L'investissement dans les cryptomonnaies est proposé par eToro (Europe) Ltd en tant que PSAN enregistré auprès de l'AMF. L'investissement dans les crypto-actifs est très volatil. Il n'existe pas de protection des consommateurs. Investir est risqué (en savoir plus)

Une mesure limitante pour les fournisseurs de service ?

Plusieurs voix se sont élevées en Argentine pour critiquer la décision du gouvernement. Celle-ci traite en effet de facto le Bitcoin (BTC) et les autres cryptomonnaies comme des valeurs mobilières, qui sont sujettes à une surveillance accrue, et pas comme des espèces.

La mesure pourrait viser à satisfaire les exigences d’institutions internationales, selon certains. Elle peut surprendre venant de Javier Milei. Se décrivant comme anarcho-capitaliste, l’homme a fait campagne sur son dédain pour l’ingérence de l’État dans les affaires du peuple. Il avait notamment promis de se débarrasser de la Banque centrale du pays.

👉 Dans l’actualité également – Argentine : le peso dévalué de -50 % par Javier Milei – Que va-t-il se passer ?

On rappellera aussi que la monnaie fiduciaire du pays, le peso argentin, a continué de perdre rapidement de la valeur ces derniers mois, avec une inflation annuelle qui s’est élevée à 276 %. Face à cela, les Argentins se tournent vers des alternatives : dollars, or, ou cryptomonnaies. La décision de la CNV montre donc qu’en termes de contrôle des capitaux, et des cryptomonnaies en particulier, l'Argentine est prête à aller plus loin que d’autres économies.

Rejoignez la communauté Cryptoast sur Discord

Source : Comisión Nacional de Valores

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
jean

Très bon et intéressant article comme toujours et encore merci. Voici toutefois une petite coquille à corriger : "le Vénézuéla est prêt à aller plus loin que d’autres économies.". Il s'agit sauf erreur de l'Argentine. Bonne soirée

Maximilien Prué

Bonjour Jean, c'est corrigé, merci.

Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Date et compte à rebours du halving Bitcoin de 2024

Date et compte à rebours du halving Bitcoin de 2024

L'adresse Bitcoin d'un mineur dormant depuis 14 ans vient de se réveiller et déplace 3,3 millions de dollars

L'adresse Bitcoin d'un mineur dormant depuis 14 ans vient de se réveiller et déplace 3,3 millions de dollars

Halving Bitcoin : les plateformes d'échange seront à cours de BTC dans 9 mois, selon Bybit

Halving Bitcoin : les plateformes d'échange seront à cours de BTC dans 9 mois, selon Bybit

Selon Bitwise, le marché sous-estime l'impact long terme du halving de Bitcoin

Selon Bitwise, le marché sous-estime l'impact long terme du halving de Bitcoin