Le géant de l’informatique Accenture visé par un ransomware Bitcoin (BTC)

L’entreprise d’informatique Accenture, qui fait partie des « Fortune 500 », a été visée par le ransomware LockBit. Il semblerait que la firme ait choisi de ne pas payer la rançon en Bitcoin (BTC).

Le géant de l’informatique Accenture visé par un ransomware Bitcoin (BTC)

Accenture visé par un ransomware Bitcoin

LockBit est un ransomware tristement célèbre pour ses attaques qui tendent à viser de grandes entreprises. Cette fois, le ransomware a ciblé Accenture, une société d’informatique majeure. Dans son annonce, LockBit expliquait que la société disposait de quelques heures seulement pour payer la rançon avant la publication des données. La note se montrait particulièrement critique :

« Ces personnes sont au-delà de la vie privée et de la sécurité. J’espère vraiment que leurs services sont meilleurs que ce que j’ai vu en tant qu’insider. »

Plus inquiétant, LockBit expliquait que cette attaque de type ransomware avait été rendue possible par un employé de l’entreprise, qui aurait collaboré avec les attaquants. 50 millions de dollars ont été demandés, payables en Bitcoin.

👉 Sur le même sujet – Les États-Unis offrent 10 millions de dollars en cryptomonnaies pour lutter contre les ransomwares

Rejoignez des experts et une communauté Premium

PRO

Investissez dans vos connaissances crypto pour le prochain bullrun

toaster icon

L’entreprise ne cède pas

LockBit a expliqué disposer de 6 TB de données, prêtes à être diffusées. Pour autant, Accenture semble ne pas avoir voulu rentrer dans le jeu du ransomware. Les données ont commencé à être publiées par les attaquants, ce qui indique que la rançon n’a pas été payée. Accenture s’était déjà montrée rassurante après l’attaque, expliquant :

« Nous avons identifié des activités inhabituelles sur un de nos environnements. Nous avons immédiatement contenu cette affaire et isolé les serveurs affectés. Nous avons entièrement restauré nos systèmes affectés. »

À l’heure actuelle, on ne sait pas à quel point les données publiées par LockBit sont sensibles, Accenture ayant verrouillé ses communications depuis l’attaque. Il est cependant probable que l’entreprise les ait jugées suffisamment peu cruciales pour ne pas avoir à payer la rançon.

Les attaques de ce type ont en tout cas pris une ampleur considérable ces dernières années. Selon un rapport de Chainalysis, 92 millions de dollars avaient été envoyés sur des adresses de ransomware en 2019, mais ce chiffre a bondi jusqu’à 406 millions de dollars en 2020. De janvier à mai 2021, ce sont 81 millions de dollars qui avaient été récupérés par des attaquants.

👉 Sur le même sujet – La plus grosse attaque ransomware de tous les temps – 70M de dollars en Bitcoin (BTC) demandés

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Le TOP 5 des cryptomonnaies du metaverse

Le TOP 5 des cryptomonnaies du metaverse

Imposition des cryptomonnaies : quels pays européens ne taxent pas encore les plus-values ?

Imposition des cryptomonnaies : quels pays européens ne taxent pas encore les plus-values ?

Ethereum : les projets cryptos à surveiller avec la sortie de Shanghai

Ethereum : les projets cryptos à surveiller avec la sortie de Shanghai