Un NFT à 69,3 millions de dollars

Non, vous ne rêvez pas, la barre des 50 millions de dollars pour une œuvre numérique sous la forme d'un token non fongible (NFT) vient d'être franchie. Un NFT de l'artiste Beeple, de son véritable nom Mike Winkelmann, vient de trouver un acquéreur pour exactement 69 346 250 de dollars, un nouveau record historique qui place la barre très haute.

NFT Beeple

Légende du monde des NFTs, cette création de Beeple constitue l'ensemble d'œuvres le plus célèbre de l'histoire de l'art numérique, d'où l'envolée de son prix. Cette vente remarquable s'est d'ailleurs déroulée sur la plateforme en ligne de Christie's, la célèbre maison de ventes aux enchères. Cela fait de Beeple le premier artiste à vendre aux enchères l'une de ses œuvres.

Baptisée « EVERYDAYS : THE FIRST 5000 DAYS », cette œuvre numérique de Beeple est une image mesurant 21 069 pixels de large et 21 069 pixels de long, le résultat d'un collage de 5 000 œuvres de l'artiste. Le 1er mai 2007, Mike Winkelmann a entrepris de créer une nouvelle œuvre d'art chaque jour de sa vie, et n'a pas manqué un seul jour depuis près 14 années. Beaucoup de ses œuvres sont réalisées dans un style plutôt sombre et parfois dérangeant, mettant en scène les dérives de la technologie et du capitalisme.

NFT Beeple

L'œuvre de Beeple vendue 69,3 millions de dollars

Il est incontestable que ce NFT de Beeple représente une étape importante dans le développement du marché de l'art numérique. Vendu plus cher que certains tableaux de Picasso et de multiples peintres célèbres, ce NFT ouvre la voie à des ventes encore plus impressionnantes à l'avenir, et à la démocratisation du secteur auprès des artistes eux-mêmes.

En outre, le simple fait que cette vente ait eu lieu chez Christie's est une reconnaissance absolue pour les tokens non fongibles, d'autant plus que la maison de vente a accepté l'Ether (ETH) comme moyen de paiement à cette occasion.

👉 Sur le même sujet – Jack Dorsey met aux enchères le premier tweet de l'histoire sous forme de NFT

Une nouvelle classe d'actifs ?

Cette vente, et toutes les autres ayant récolté des sommes de cette envergure, vient confirmer que l'engouement autour des NFTs ne fait que commencer. Par ailleurs, ce nouveau record fait suite à la vente d'une vidéo de 10 secondes pour 6,6 millions de dollars, un autre NFT de Beeple représentant Donal Trump allongé dans l'herbe.

Alors, révolution du marché de l'art ou simple bulle qui s'apprête à éclater ? Les NFTs inquiètent tout de même une partie de la crypto-communauté. Les sommes dépensées pour de « vulgaires images » - selon les dires de certains - seraient une aberration.

L'aspect purement spéculatif n'est pas à écarter et c'est un fait, les investisseurs qui achètent des NFTs à plusieurs millions de dollars recherchent avant tout à faire une plus-value sur le long terme. Certes, les sommes dépensées sont parfois exorbitantes, mais l'art numérique n'est que l'une des multiples facettes de ces tokens non fongibles.

Les NFT ne se contentent pas de bouleverser le marché de l'art et sont déjà utilisés par le monde du gaming, l'industrie de la musique et même dans l'immobilier.

Dans une interview donnée à Forbes, Beeple considère d'ailleurs que les NFTs pourraient à terme devenir une classe d'actifs à part entière :

« Les NFTs, je pense, pourraient vraiment être une classe d'actifs alternative, une classe qui parle à une génération plus jeune, qui ne veut peut-être pas investir dans des actions. Ils préfèrent peut-être investir dans des objets de collection numériques et des choses de ce genre, qui correspondent davantage à leur culture et à leur façon d'interagir avec le monde. »

L'univers des NFTs est encore très jeune et les cas d'utilisation de ces derniers vont se développer au fil du temps, ce qui pourrait effectivement valider le fait qu'il s'agisse d'une nouvelle classe d'actifs.

👉 Sur le même thème – Le marché des NFTs se prépare à une croissance sans précédent en 2021

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments