74 startups blockchain

Wavestone a lancé l’initiative du radar des startups françaises pour la technologie blockchain. Le cabinet de conseil français a publié son rapport début septembre.

Les 74 startups intégrées sont celles dont le siège social est situé en France et qui ont développé une solution s’appuyant sur la technologie blockchain. De plus, les entreprises doivent avoir moins de 35 employés et une ancienneté de moins de 7 ans.

Cartographie blockchain Wavestone

Cartographie des startups blockchain françaises - Source : Wavestone

La cartographie regroupe 74 startups différentes divisées en 10 sous-catégories telles que l’énergie ou la santé. Ces différents critères ont permis de réaliser une analyse sectorielle afin de dégager les grandes tendances du marché des startups blockchain en France. Wavestone a ensuite proposé un questionnaire aux entreprises sélectionnées.

👉 À lire sur le même sujet :  France : deux solutions blockchain primées lors d'un hackaton dédié au déconfinement

Résultat du sondage

35 startups ont ensuite répondu à un questionnaire. Ces chiffres permettent d’évaluer la maturité du secteur de la blockchain en France.

D’après le rapport de Wavestone, 57% des startups ont levé des fonds par Initial Coin Offering (ICO) ou par levée de fonds classiques.

LGO serait la plus belle ICO française avec plus de 30 millions d’euros levés en février 2018. Le rapport cite également la société Ark ainsi que l’exchange Paymium qui ont réussi à lever respectivement 800 000 et 1 million d’euros via une ICO.

53 % des startups blockchain détectées par Wavestone sont pour la plupart présentes dans des incubateurs ou accélérateurs. La majorité des startups interrogées sont accompagnées par un organisme dans le développement de leur solution blockchain. On retrouve ainsi les grands accélérateurs de startups de la place comme Station F où l’on peut notamment retrouver les startups Belem et Keeex, ou encore BPI France qui accélère UTOCAT.

👉 À lire sur le même sujet :  France : lancement de l’ADAN, une association des entreprises cryptos

De nombreux absents

Nous pouvons regretter que les critères choisis par Wavestone exclus des entreprises tels que Ledger ou DomRaider. En 2017, DomRaider qui est spécialisé dans les ventes aux enchères avait réussi à lever 66 millions de dollars.

La cartographie semble incomplète puisque des startups françaises liées à la blockchain et aux cryptomonnaies sont absentes. Nous pouvons citer par exemple des entreprises comme Kryll, Woorton, Exo Alpha, Sorare ou Waltio. La startup ParaSwap est également absente malgré une levée de fonds de 2,7 millions de dollars pour financer son agrégateur d'échanges décentralisés (DEX).

Malgré tout, le rapport permet de constater que le marché des startups blockchain en France arrive à maturité avec des projets qui sont aujourd’hui tangibles.

👉 Découvrez notre tutoriel - Automatiser votre trading avec Kryll.io

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Florent David

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

J'ai commencé à découvrir les bases de la technologie blockchain et Bitcoin avec la publication de Satoshi Nakamoto : A Peer-to-Peer Electronic Cash System. L'aspect disruptif et controversé du sujet m'a rapidement passionné !
Tous les articles de Florent David.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments