Un demi-million de dollars de frais de réseau

Comme on le dit souvent, l'histoire se répète sans cesse. Quelques semaines après l'énorme erreur de Bitfinex, qui a dépensé 23,7 millions de dollars de frais de réseau Ethereum (ETH) pour réaliser une simple transaction, un utilisateur malheureux vient de connaître les mêmes déboires. En effet, il s'est vu dépenser 430 000 dollars de frais pour une transaction qui a finalement échouée.

Selon les informations relatées par The Block, cette personne tentait de participer à une vente de tokens Strips Finance (STRP) sur la plateforme de lancement de nouveaux jetons, MISO. Toutefois, le projet a connu un tel engouement que la vente a été clôturée en seulement six secondes et seules 14 adresses ont pu se procurer des tokens.

Il semblerait que ce participant ait tenté d'utiliser Flashbots pour prendre l'avantage sur ses concurrents. En quelques mots, Flashbots est un protocole de communication entre les utilisateurs d'Ethereum et les mineurs. Malheureusement, cet outil est majoritairement utilisé pour soudoyer ceux-ci afin d'obtenir la priorité dans les blocs nouvellement minés et remporter l'enchère.

👉  Pour en savoir plus – Strips Finance (STRP), le premier DEX pour l'échange de produits dérivés sur les taux d’intérêt

Tel est pris qui croyait prendre

Une stratégie qui aurait pu payer si une erreur technique n'était pas venue enrayer ce plan. En effet, les transactions Flashbots sont censées rester privées jusqu'à ce qu'elles soient incluses dans un bloc. Mais dans ce cas, il semble que la transaction se soit retrouvée dans le mempool public, un lieu accessible au public où les demandes de transactions sont stockées avant d'être intégrées.

« Cette transaction a été envoyée au mempool. Vous pouvez voir ici qu'Etherscan l'a vue dans le mempool. De plus, nous ne l'avons jamais vue dans le relais Flashbots, » a tweeté Robert Miller, responsable technique chez Flashbots.

À ce stade, comme toute autre transaction, celle-ci a été traitée et imbriquée dans un bloc. Toutefois, les enchères étant si compétitives, le participant n'a pu décrocher sa part du gâteau et n'a récupéré aucun token. Néanmoins, il a bel et bien payé les frais de transaction de 123 ETH (430 000 dollars).

Et comme si cela n'était pas suffisant, cet utilisateur s'était également positionné sur la vente via une seconde transaction, qu'il a finalement décidé d'annuler. Une décision qui lui a couté des frais de réseau de 30 ETH supplémentaires (soit 105 000 dollars).

👉  Sur le même thème – Une personne a payé 70 000 dollars en frais de transaction pour acheter des NFTs du Time Magazine

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Lilian Aliaga

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur freelance situé entre Paris et Toulouse. Je souhaite partager ma passion pour l’univers des cryptomonnaies au plus grand nombre. Je m’intéresse également à l’analyse technique et au trading.
Tous les articles de Lilian Aliaga.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments