Un nouvel outil franco-autrichien pour pister les utilisateurs de crypto-monnaies

Un nouvel outil franco-autrichien pour pister les utilisateurs de crypto-monnaies

L’entreprise de sécurité blockchain française NIGMA Conseil s’est associée à l’Institut de Technologie autrichien (AIT) afin de proposer des outils pour pister les utilisateurs de crypto-monnaies, comme l’annonce un communiqué.

 

Pister les transactions suspectes en crypto-monnaies

L’AIT et NIGMA Conseil ont signé un accord afin de « renforcer leur collaboration dans la lutte contre les crimes liés à la finance et aux crypto-monnaies ». Cela passera par une plateforme : e-NIGMA. Cette dernière permet d’analyser les blockchains, notamment pour détecter les blanchiments de capitaux. Elle a été améliorée grâce la plateforme criminalistique open-source de l’AIT : GraphSense.

e-NIGMA sera utilisée en particulier lors des procédures « KYC », qui permettent d’identifier les utilisateurs d’un service. Mais elle est également capable de surveiller les transactions et de conduire des investigations lorsqu’elles sont nécessaires.

Fabien Tabarly, le PDG de NIGMA Conseil, s’est félicité de ce partenariat :

« La synergie entre un institut de recherche académique européen d’ampleur et notre équipe de développeurs a été cruciale pour l’implémentation des outils les plus innovants afin de combattre les crimes financiers effectués en monnaies virtuelles. »

👉 Le Bitcoin est-il une monnaie de criminels ? On vous donne notre avis en détail

 

Pister les transactions en crypto : un enjeu clé pour les régulateurs

Les initiatives de ce type se sont multipliées au cours des derniers mois. La demande vient parfois des exchanges, comme BitTrex, qui a adopté un outil de surveillance pour pister les transactions suspectes. De leur côté, les forces de l’ordre augmentent également la pression, comme le prouvait un rapport de Kraken sorti en janvier dernier. Mais la tâche est parfois difficile : Europol a été forcé de reconnaître il y a deux mois que le Monero était complètement intraçable… Un joli coup de pub pour l’altcoin anonyme.

Quoi qu’il en soit, cette surveillance accrue des blockchain n’accompagne pas forcément une hausse de la criminalité liée aux monnaies numériques. Une étude récente de Chainalysis indiquait ainsi que les usages illégaux du Bitcoin ne représentent plus que 1% de toutes les utilisations, contre 7% en 2012.

👉 Apprenez-en plus dans notre dossier : blanchiment d’argent et crypto-monnaies

 

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast

Les articles les plus lus

Le ministère de l’Économie a demandé l'accès au solde de tous les comptes bancaires des Français

Le ministère de l’Économie a demandé l'accès au solde de tous les comptes bancaires des Français

Celsius : les clients n’auront pas besoin de rembourser leurs emprunts

Celsius : les clients n’auront pas besoin de rembourser leurs emprunts

La plus grande société de télécommunications européenne lance un service de staking Ethereum (ETH)

La plus grande société de télécommunications européenne lance un service de staking Ethereum (ETH)

Le Bitcoin (BTC) et l'Ether (ETH) toujours sous résistances – Enfin le mouvement que tout le monde attend ?

Le Bitcoin (BTC) et l'Ether (ETH) toujours sous résistances – Enfin le mouvement que tout le monde attend ?

Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast