Leçon AT #4 : Comment faire du trading avec les supports et les résistances ?

 

Dans la leçon précédente nous avons parlé des tendances et des canaux.. Dans ce chapitre, je vais maintenant vous expliquer comment trader efficacement à l’aide des supports et des résistances 🙂

Lorsque le prix d’une crypto-monnaie rentre en contact avec une zone de résistance ou de support, il y a généralement 2 scénarios possibles : soit le prix rebondi sur cette zone soit il la traverse (breakout).

A partir de là, on peut considérer trois approches :

  1. Le rebond
  2. La méthode agressive
  3. La méthode conservatrice

 

Le rebond

On observera souvent le prix rebondir entre deux intervalles. Il serait alors tentant de placer un ordre d’achat à l’extrémité de cet intervalle pour espérer obtenir l’actif au meilleur prix puis le revendre au rebond supérieur.

Malheureusement, les niveaux de supports et de résistances ne sont pas fixes et ont tendance à casser facilement… ! 😑

Ainsi, si l’on souhaite jouer la stratégie du rebond, il est hautement préférable d’attendre que celui-ci se produise pour rentrer dans le trade. Voici un schéma :

 


En bleu clair, les zones de résistances/supports
En rose, la variation du prix (de façon simplifiée, on verra cet outil plus tard, le vrai prix est en filigrane)

 

Pour expliquer ce choix, imaginez qu’un couteau soit entrain de tomber, est-ce que vous essaieriez de le rattraper en pleine chute ? Non, et bien là c’est pareil. Il est plus simple de surfer sur une tendance que de la prédire, donc on limite le risque que l’on prend en achetant lorsque notre théorie se réalise plutôt qu’en achetant en espérant qu’elle se réalise.

Nous allons maintenant passer aux deux méthodes suivantes. Elles fonctionnent si l’on pense qu’un breakout va avoir lui, c’est-à-dire, si l’on pense que le support ou la résistance actuelle va céder.

 

La méthode aggressive

C’est la méthode la plus simple pour profiter d’un breakout. Ici on entre dans le trade au moment où le prix dépasse la résistance. En un sens, cela signifie que les vendeurs ont perdu cette zone et plus rien ne retient les acheteurs de faire monter le prix à part la prochaine résistance (cette logique est aussi valable pour le support).

Voici un exemple de trade bien exécuté avec la méthode agressive :

 

 

Cette méthode nécessite également d’acheter au niveau de la résistance, il vaut donc mieux attendre que celle-ci cède avant de se positionner. Si vous vous positionnez avant que la résistance cède et que le prix venait à rebondir, cela serait très embêtant pour votre trade.

 

La méthode conservatrice

Avec cette méthode on va prendre moins de risques qu’avec la méthode agressive. On sait que les anciens niveaux de résistances peuvent devenir de nouveaux supports. Lorsque le prix augmente très vite, il a tendance à retomber assez rapidement dans la foulée et à venir rebondir sur l’ancienne résistance. Dans ce cas là, on parle de pullback, on va alors agir de la même manière que pour un rebond.

Voici un exemple :

 


 

On procédant ainsi, on fait moins de profits mais on gagne en sécurité par rapport à la méthode agressive. Si j’étais rentré au premier breakout, j’aurais pu me retrouver dans une position perdante juste après parce que le prix est redescendu vers la résistance. L’inconvénient de cette technique est que le pullback n’est pas automatique et qu’il peut arriver que le prix continue de s’envoler en vous laissant derrière ! Vous pourriez donc louper une occasion, mais cela reste mieux que de perdre de l’argent 🙂

 

Retour au sommaire du Trading Guide



 


Auteur

Alex a rejoint Cryptoast fin 2017 en tant que rédacteur. Il aime les statistiques, les sciences humaines et les nouvelles technologies. Il découvre et se passionne pour l’analyse technique dès ses premiers jours d’immersion dans l’univers du trading et des crypto-monnaies.

tradingview-astast twitter-soothsayerdata