Et si l’on vous disait qu’il était possible de détenir 8 tokens de l’écosystème Yearn Finance en un seul afin de bénéficier de leur programme de farming et d’accéder à leur gouvernance ? C’est ce que propose PowerIndex, via le token YETI. 

👉 C'est quoi le Farming ?

 

Investir dans l'écosystème Yearn à l'aide d'un seul jeton : le YETI

Le YETI existe bel et bien. Mais au risque de vous décevoir, il ne s’agit pas d’un monstre, mais d’un token ERC20 regroupant 8 tokens de l’écosystème Yearn, répartis de la manière suivante : YFI 35%, SUSHI 17 %, CREAM 8%, AKRO 8% , COVER 8%, K3PR 8%, CVP 8% et PICKLE 8%. 

Il est proposé par PowerPool, qui souhaite permettre aux détenteurs de jetons de prêter, regrouper, emprunter et gagner des revenus à partir de jetons de gouvernance. Le tout en accumulant le pouvoir de gouvernance des protocoles basés sur le réseau Ethereum. 

Début décembre, ils ont officialisé leur partenariat avec Yearn Finance, en proposant un indice basé sur les huit protocoles : le token YETI. Il s'agit d'un fork de Balancer mis à jour et audité et créé par PowerPool. Ce qui veut dire que le jeton ne fait pas partie de l’écosystème Yearn en lui-même. #MoreDecentralisation.

Et oui, au cas où vous ne le sauriez pas, le géant Yearn, qui a battu tous les records de prix cet été avec son token YFI, devient un  véritable boulevard de projets DeFi et s’entoure de partenaires de marque.

Pour rappel, voici les rôles et les fonctions de chaque protocole de l’indice :

Composition du protocole Yeti

  1. YFI: Protocole de gestion de fonds web3.0
  2. SUSHI: Fournisseur de liquidité basé sur AMM, comme Uniswap
  3. CREAM: Marché du crédit
  4. AKRO: Développement des affaires, engagement des acteurs institutionnels
  5. Cover: Protocole d'assurance pour les protocoles DeFi
  6. K3PR: Protocole de maintenance de l'écosystème et couche d'incitation pour les développeurs
  7. CVP: Protocole de méta-gouvernance et fournisseur d'indices intelligents (c’est le token de PowerIndex)
  8. PICKLE: Fournisseur de robots agricoles à rendement

Chacun son rôle. Et pour s'exposer à chacun d'entre eux, cela peut vite coûter cher en gas. C’est là qu'interviennent les indices.

👉 Comprendre la finance décentralisée

Un outil puissant pour diversifier son portefeuille 

Au premier niveau, YETI est un indice. Il permet donc d’avoir une exposition à de nombreux tokens, de manière simplifiée et équilibrée. Ça, c’est pour la comparaison avec la finance traditionnelle. La DeFi apporte son lot de nouveautés, au-delà de la décentralisation qu'on lui connaît. 

Parmi les opportunités qu'offre la DeFi, retenons en trois :

  1. L'interaction avec huit protocoles sans trop payer de gas ;
  2. L'accès aux programmes de gouvernance de chacun des protocoles ;
  3. L'accès aux programmes de farming pour récolter les rewards.

C'est ce qu'on appelle la metagouvernance. En une seule interface, l'utilisateur peut accéder à toutes les fonctionnalités des protocoles DeFi présents dans l'indice.

À l’heure de l’écriture de ces lignes, PowerIndex propose un programme d'extraction de liquidité allant jusqu’à 300% de récompenses en CVP, le token de PowerIndex- en bloquant ses jetons YETI, ou en fournissant de la liquidité.  

Pour obtenir ses YETI, deux options ; l'acheter sur Balancer, ou depuis le site de PowerIndex.

Pour Token Brice, spécialiste de la DeFi, animateur de DeFi France et de Bankless France, cette nouveauté est très intéressante pour l’écosystème. 

« Avec la métagouvernance, il est possible de voter dans les protocoles représentés dans l’indice, ou générer un retour sur chacun des tokensC’est une sorte de méga participation composée de huit protocoles DeFi grâce à un simple outil. »

D’autant que chaque token présent de l’indice existe vraiment.

« C’est du 1:1, poursuit Brice. Sans synthétique ou autre. Dans le YETI, il y a 35% de YFI, ça veut dire qu’avec 1$ de YETI acheté, il y a 0,35$ en YFI. » 

Autre possibilité donc, participer aux programmes de farming des protocoles.

« Les détenteurs des indices n’auront rien à faire pour en bénéficier. On peut imaginer que les tokens bloqués sur la plateforme soient utilisés à la manière d’un vault sur yearn pour regrouper tous les SUSHI et farmer des rewards qui seront redistribués au prorata. C’est un travail de placement à part entière, que les détenteurs de YETI n’auront pas à faire », conclut Token Brice. 


Actuellement, le YETI affiche un TLV (Total Value Locked ou total de la valeur verrouillée) de plus de 6 millions de dollars. 

L’autre indice phare du protocole, le PIPT, rassemblant lui d’autres tokens comme le SNX et le COMP, affiche 10 millions de dollars de TLV. 


Power Pool espère pouvoir rassembler d'autres projets à l'avenir, et faciliter l'accès à la DeFi, terriblement compliqué pour les petits portefeuilles à cause des frais en gas. Une solution qui pourrait participer à la démocratisation de l'écosystème a l'avenir.

Leur site est à découvrir ici : https://powerpool.finance/

 

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Valentin Demé

twitter-soothsayerdata

Passionné par la technologie Blockchain et les crypto monnaies, je suis la voix du podcast de Cryptoast. J'écris également beaucoup sur les sujets DeFi.
Tous les articles de Valentin Demé.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments