Soulbound tokens (SBTs), l'avènement de la Société Décentralisée (DeSoc)

Introduits par le créateur d’Ethereum Vitalik Buterin, les soulbound tokens (SBTs) sont un nouveau type d'actif non transférables, au contraire des tokens non fongibles (NFTs), dont l'objectif est la création d'une « Société Décentralisée » (DeSoc). Les défis techniques et les dérives potentielles d'une telle technologie sont nombreux, mais les Soulbound tokens pourraient augmenter le niveau de décentralisation dans notre société. Plongeon dans la théorie de ce type de tokens prometteur.

Soulbound tokens (SBTs), l'avènement de la Société Décentralisée (DeSoc)

Qu'est-ce qu'un Soulbound token (SBT) ?

Imaginés en 2022 par Vitalik Buterin, le cofondateur d'Ethereum, Puja Ohlhaver et E. Glen Weyl, les soulbound tokens (SBTs) sont un type de tokens non fongibles (NFTs) qui permettent de créer et tracer de manière inédite la provenance sociale d'un individu de manière décentralisée. Vitalik y voit le futur d'Ethereum et du Web3.

Le Web3 a forgé un système financier parallèle, flexible et créatif, mais est limité puisqu'il dépend toujours très fortement du Web2.

Les artistes créant des NFTs dépendent encore de plateformes comme OpenSea et Twitter, les organisations autonomes décentralisées (DAOs) dépendent encore d'infrastructures centralisées comme Discord tandis que de nombreux adeptes du Web3 utilisent les portefeuilles de Binance ou Coinbase par exemple.

La finance décentralisée (DeFi) est également limitée puisqu'elle n'offre pas de solutions pour d'autres activités classiques existantes dans l'économie comme des prêts sans garantie ou encore des contrats comme le bail d'un appartement.

Il s'agit de certains des problèmes que les Soulbound tokens pourront résoudre selon Vitalik. Ce sont des tokens non transférables, révocables et visibles publiquement. Ceux-ci sont liés à une adresse « Soul »,  qui agit comme un portefeuille dédié aux SBTs.

Les individus pourront donc posséder des Souls qui stockent les SBTs qu'ils détiennent. Concrètement, un SBT peut représenter un diplôme, l'historique professionnel, le hash d'une œuvre d'art numérique et bien plus comme l'illustre la figure ci-dessous.

Aperçu du fonctionnement des Soulbound Tokens

Figure 1 : Aperçu du fonctionnement d'une adresse Soul (à gauche) comparé à une adresse classique (à droite)

 

La force de cette nouvelle forme de token provient de la possibilité d'émettre des Soulbound tokens pour une autre Soul ou de certifier les SBTs détenus par une Soul. Cela peut être des individus, des entreprises et des institutions.

Les possibilités sont nombreuses, en voici quelques exemples :

  • La fondation Ethereum peut être une Soul qui émet des SBTs aux Souls ayant participé à une conférence de développeurs ;
  • Une université peut être une Soul qui distribue des Soulbound tokens aux étudiants diplômés ;
  • Une équipe de football peut être une Soul qui émet des SBTs aux fans les plus fidèles.

Les cas d'utilisations et avantages des Soulbound tokens

Les artistes et les SBTs

Les Souls peuvent être très utiles pour les artistes. Lors de l'émission d'un NFT, celui-ci peut être émis de leurs Souls. Si la Soul d'un artiste possède de nombreux SBTs, il est plus simple pour un acheteur d'identifier que cette Soul appartient à cet artiste, et donc de confirmer la légitimité du NFT.

Les artistes peuvent même aller plus loin en émettant un autre Soulbound token à l'acheteur pour attester de l'adhésion à une collection et de la rareté du NFT.

Les Souls permettent ainsi de créer un moyen vérifiable et on chain pour miser et construire la réputation d'un artiste sur la provenance et la rareté d'un objet.

Contrer les deep fakes avec les Soulbound tokens

Avec l'avancement de la technologie deep fake, il devient de plus en plus difficile de détecter la véracité d'une photo ou vidéo à l'œil ou avec un algorithme.

Ainsi, les SBTs permettront de certifier les photos et vidéos prisent par un photographe ayant déjà une réputation via sa Soul, tandis que les deep fakes n'auront pas cette certification, et ce type de contenus sera donc potentiellement suspicieux.

Les SBTs permettent de donner un contexte à un produit et donner le pouvoir aux Souls de profiter de leurs relations de confiance pour protéger leurs réputations.

Le Soul Lending, les prêts sans garantie avec la DeFi

En finance traditionnelle, il est possible de faire des prêts sans garantie en s'appuyant sur les scores de crédit pour évaluer la solvabilité des emprunteurs. Il s'agit d'un type de prêt impossible à l'heure de l'écriture de ces lignes en finance décentralisée (DeFi).

L'une des promesses des Soulbound tokens est de permettre les prêts sans garantie sur la DeFi. En effet, ceux-ci peuvent représenter les diplômes détenus, l'historique professionnel ou encore les contrats de location en cours.

Ainsi, les SBTs peuvent attester de la solvabilité d'une personne en fournissant des informations sur cette dernière. Une Soul peut donc mettre en jeu sa réputation via ces tokens pour éviter les prérequis de collatéral et ainsi parvenir à réaliser un prêt sans garantie.

Aperçu du fonctionnement du Soul Lending avec les Soulbound Tokens

Figure 2 : Aperçu du fonctionnement du Soul Lending avec les Soulbound Tokens

 

Concrètement, ces prêts peuvent être représentés par des SBTs révocables (une fois le prêt remboursé). Un SBT peut également être émis par le prêteur aux Souls ayant remboursé leurs prêts afin d'en améliorer la réputation.

Une Soul ne peut donc pas cacher les prêts contractés en cours qu'elle détient, puisque les Souldbound tokens sont visibles publiquement. Dans l'éventualité où une personne aimerait contourner ce système en créant une nouvelle Soul, elle ne pourra pas mettre en jeu sa réputation due au manque de SBTs sur cette nouvelle Soul.

Les Souldrops, des airdrops de nouvelle génération

Il s'agit d'une nouvelle manière d'effectuer des airdrops. Concrètement, au lieu de distribuer des tokens gratuitement à certains portefeuilles selon des critères précis, les Souldrops permettent d'envoyer des tokens à des personnes selon les Soulbound tokens qu'ils détiennent.

Par exemple, une organisation autonome décentralisée (DAO) pourrait réaliser un Souldrop à une communauté particulière d'un protocole de Layer 1 à chaque développeur détenant 3 des 5 Soulbound tokens attestant les participations aux cinq dernières conférences.

Il est donc possible de Souldrop des tokens selon un ensemble de critères ayant des prérequis en SBTs. Un autre exemple avancé concerne les organisations à but non lucratif désirant planter des arbres. Ces dernières peuvent Souldrop des tokens aux Souls possédant des SBTs certifiant un certain type d'action environnementale.

Cela ouvre de riches possibilités pour expérimenter des mécanismes qui maximisent l'engagement d'une communauté.

Une mesure de la décentralisation et une protection contre les attaques Sybil

Les attaques Sybil sont les attaques au sein d'un système comme une blockchain ou une DAO, dans laquelle une entité détiendrait suffisamment de pouvoir pour accroître le poids de son vote, dans le but de rassembler 51 % de votes et ainsi en avoir le contrôle.

Les Soulbound tokens donnent à une Soul sa crédibilité et sa réputation, et par conséquent, il deviendra plus facile d'identifier les bots (dont les Souls seront vides ou presque vides). Cela permet de différencier les Souls et restreindre le vote aux Souls ne possédant pas ou très peu de SBTs, les suspectant d'être des entités malveillantes.

Les possibilités sont nombreuses puisqu'une Soul détenant des SBTs réputés pourrait avoir un pouvoir de vote accru, ou plus efficace encore, diminuer le pouvoir de vote des Souls ayant une corrélation particulièrement élevée de SBTs détenus pour empêcher une forme de collusion.

C'est ainsi que les Soulbound tokens permettraient également de garantir la décentralisation d'une DAO, d'un protocole ou d'un réseau.

L'avantage de la propriété non transférable des Soulbound tokens

Un avantage certain que ne capturent pas les NFTs réside dans la propriété non transférable des SBTs. En effet, admettons que vous détenez un accès pour assister à une conférence privée avec un NFT classique. Il vous sera possible de revendre ce NFT ou le donner à une autre personne.

Toutefois, les organisateurs de la conférence ne souhaitent peut-être pas qu'un tel scénario se produise. Confier un accès à quelqu'un ne veut pas dire qu'on lui accorde le droit de le confier à son tour à un autre individu. Pourtant, c'est possible.

Avec les Soulbound tokens, il ne sera pas possible de transférer cet accès à un autre individu puisqu'un SBT est lié à la Soul de manière permanente (mais possiblement révocable par l'émetteur).

Les possibilités offertes par les SBTs à ce niveau sont nombreuses, accorder l'accès à des bases de données à des chercheurs par exemple.

Le droit à l'accès des Soulbound tokens

Dans les économies fondées sur les données, ces dernières sont évidemment très précieuses et afin de créer des intelligences artificielles efficaces, elles vont devoir avoir accès à un large ensemble de données pour fonctionner efficacement.

Si les Soulbound tokens d'une Soul étaient toutes consultables publiquement, cela soulèverait des problèmes évidents. Il est donc impératif que les SBTs aient des spécificités programmables.

Par exemple, les émetteurs de certains SBTs pourraient choisir de les rendre publics. Tandis que d'autres, comme les passeports ou les dossiers médicaux, pourraient être privés avec permission unilatérale aux Souls détenant ces SBTs de les révéler lorsque nécessaire (pour le passeport à l'aéroport ou à l'ambassade par exemple).

D'autres Soulbound tokens pourraient nécessiter un arrangement multisignature pour être dévoilés. Les possibilités sont infinies.

La promesse d'une société décentralisée (DeSoc)

Le Web3 est souvent associé à la DeFi, mais son potentiel est bien plus large. Ce potentiel peut être libéré par les Souls et les SBTs pour former une société décentralisée (DeSoc).

Cette DeSoc fournit un moyen de décomposer et reconfigurer les droits d'utilisation, de consommation, de destruction grâce aux Soulbound tokens.

Il s'agit de renforcer les mécanismes de gouvernances des protocoles pour améliorer la confiance et la coopération.

La DeFi est limitée aux propriétés privées transférables (NFTs) dont il n'est pas possible de décomposer les droits, ce qui présente des inefficiences.

Toutefois, la DeSoc n'est pas évoquée pour remplacer la DeFi, mais plutôt pour la renforcer en la rendant résistante aux attaques Sybil, aux collusions et autres dangers.

Avec ces corrections apportées par les Soulbound tokens, la DeFi peut étendre les réseaux aux intérêts larges bénéficiant au plus grand nombre au lieu de renforcer les réseaux captés par des intérêts étroits (baleines, collusions, etc.).

La DeSoc aiderait ainsi à se débarrasser de toutes formes de réseaux qui ne bénéficient pas au plus grand nombre.

Les limitations des Soulbound tokens

Malgré tous les cas d'utilisations et avantages amenés par Vitalik Buterin et ses deux co-chercheurs, ce nouveau type de token soulève également beaucoup de questions, éthiques et techniques.

Potentielle dystopie ?

L'architecture du Web2 permet une surveillance absolue dans un système très vertical. La DeFi quant à elle, bien que s'affranchissant d'une centralisation explicite, dont certains acteurs ont un pouvoir unilatéral, ne parvient pas vraiment à s'affranchir des formes de centralisations plus implicites : collusion et pouvoir de marché avec les baleines.

La DeSoc envisage de résoudre ces problèmes grâce aux Soulbound tokens. Cependant, à l'heure de l'écriture de ces lignes, ce type de tokens n'en est qu'au stade expérimental, et comme toute nouvelle technologie, son utilisation peut être détournée.

Il convient donc d'y envisager les dérives potentielles, et la discrimination est l'une d'entre elles. Même en ayant la possibilité de ne pas dévoiler certains SBTs dont la nature est sensible (passeport, etc.), d'autres seront rendus publics.

Ainsi, il pourrait être aisé de discriminer des groupes de personnes en se basant sur certains types de SBTs détenus, voir même les cibler pour des cyberattaques ou dans la vraie vie.

La confidentialité des Souls

Les blockchains sont généralement publiques, donc n'importe quelle interaction inscrite on chain est visible immédiatement par le monde entier. Il est possible de renforcer sa vie privée dans le contexte des SBTs en ayant plusieurs Souls : une pour la famille, une pour le médical, une pour la vie professionnelle, etc.

Chacune de ces Souls détiendrait ainsi différents types de Soulbound tokens, mais cette solution n'est pas suffisante et il pourrait être très facile de corréler ces Souls, ce qui pourrait poser de sérieux problèmes en matière de vie privée.

Certaines solutions sont avancées. L'approche la plus simple étant de stocker les données off chain, ne laissant que le hash des données on chain.

Stockage des données d'un SBT off chain

Figure 3 : Stockage des données d'un soulbound token off chain

 

Le choix du stockage off chain pourrait être laissé au propriétaire du SBT : sur ses propres appareils, un service de stockage cloud ou un réseau décentralisé comme l'InterPlanetary File System (IPFS). Ainsi, un individu pourrait révéler le contenu d'un de ses Soulbound tokens seulement quand il le désire.

Une autre technologie, parmi d'autres, permettant d'aller encore plus loin est une branche de la cryptographie : le zero-knowledge proof.

Cette technique peut être utilisée pour prouver des déclarations sans révéler les documents le prouvant.

Par exemple, si les documents officiels fournis par le gouvernement et autres entités peuvent être prouvés avec la cryptographie, une personne pourrait prouver une déclaration de ce type sans en révéler les détails :

« Je suis un citoyen français et j’ai 19 ans ».

Dans cet exemple, l’individu peut donc prouver qu’il est majeur, sans pour autant divulguer les détails de son document d’identité.

Cette technologie pourrait donc être extrêmement utile dans le cadre de la protection des informations incorporées dans les SBTs.

Il pourrait cependant y avoir des Soulbound tokens visibles même si son propriétaire ne le souhaite pas, en cas de réputation négative par exemple : les prêts non remboursés, plaintes de partenaires commerciaux et antécédents bancaires.

L'importance de la Soul et de ses Soulbound tokens

Vous l'aurez compris, dans un monde dans lequel les Souls et les SBTs seraient adoptées massivement, il est primordial de ne pas perdre sa Soul sous peine de perdre tous ses SBTs à émission unique, très précieux, comme les diplômes.

C'est l'une des inquiétudes légitimes, et pour répondre à ce problème, un système de récupération communautaire est avancé. Concrètement, cela lie la récupération de la Soul à l'adhésion aux communautés. Étant donné que les Soulbound tokens représentent l'adhésion à différentes communautés (employeurs, universités, participation à une DAO, etc.).

Ainsi, pour récupérer les clés privées de sa Soul, il faudrait que l'individu concerné obtienne le consentement du réseau de cette Soul. Cependant, ceci est pour l'instant tout à fait théorique et nécessite une expérimentation pratique pour en ajuster les paramètres.

Le but est, en tout cas, de lier la sécurité au social, puisqu'une Soul pourrait régénérer ses clés grâce à la récupération communautaire.

Changement de Soul

Nous avons déjà vu le cas de la perte d'une Soul et de la solution proposée, mais qu'en est-il du cas de changement d'une Soul ? Cela peut arriver pour de nombreuses raisons : clé compromise, changement du type de portefeuille (hardware par exemple), pour en augmenter le niveau de sécurité, etc.

Perdre ses Soulbound tokens lors d'un changement de Soul pourrait causer de nombreux problèmes. Mais la nature non transférable des SBTs fait que cela n'est pas possible, c'est donc une des critiques majeures de ce nouveau type de token.

Conclusion sur les Soulbound tokens (SBTs)

Il convient de préciser à nouveau que tout ce que nous avons évoqué dans cet article est très théorique et, à l'heure de l'écriture de ces lignes, il n'est pas possible de posséder ni une Soul, ni un Soulbound token.

C'est en revanche un nouveau type de token très prometteur qui offrirait un champ de possibilité et d'applications immense dont nous n'avons qu'effleuré l'éventail d'utilisations possibles.

D'importants défis techniques persistent et les possibles dérives ne manquent pas, il ne faut pas s'en cacher. Ainsi, de nombreuses expérimentations seront préalablement nécessaires pour que la technologie des Soulbound tokens soit opérationnelle et puisse potentiellement être adoptée dans le futur.

La société décentralisée (DeSoc) évoquée ici se définit, quant à elle, comme un pluralisme social stochastique : un réseau d'individus et de communautés qui s'unissent et co-déterminent leur propre avenir.

La DeSoc se fierait aux attestations sociales de pair-à-pair, il s'agirait donc d'un système horizontal  les Soulbound tokens joueraient un rôle crucial.

Quoiqu'il en soit, la vision d'un tel futur proposé par Vitalik Buterin, Puja Ohlhaver et E. Glen Weyl est intéressante. Il s'agira d'en observer son évolution, qui sera sans aucun doute semée d'embûches.

👉 Retrouvez tous nos guides pour en savoir plus sur l'écosystème des cryptomonnaies

Sources - Figures 1 et 2 : Cryptoast ; Figure 3 : Whitepaper sur les Soulbound tokens.

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast

Les articles les plus lus

Comment gagner du Bitcoin (BTC) gratuitement en 2022 ?

Comment gagner du Bitcoin (BTC) gratuitement en 2022 ?

Comment gagner des cryptomonnaies gratuitement en 2022 ?

Comment gagner des cryptomonnaies gratuitement en 2022 ?

Le Bitcoin (BTC) et l'Ether (ETH) préparent le prochain mouvement - Rebond ou nouvelle chute à venir ?

Le Bitcoin (BTC) et l'Ether (ETH) préparent le prochain mouvement - Rebond ou nouvelle chute à venir ?

Crise dans les cryptos – À quoi joue donc Changpeng Zhao ?

Crise dans les cryptos – À quoi joue donc Changpeng Zhao ?

Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast