Société Générale - FORGE : le code du stablecoin fait face aux critiques

Le nouveau stablecoin EURCV de la Société Générale - FORGE n'a pas connu un accueil unanime. Les observateurs ont vivement critiqué le contenu du code du smart contract, qu'ils jugent « à l'encontre du principe de la blockchain ».

Société Générale - FORGE : le code du stablecoin fait face aux critiques

Le smart contract de l'EURCV critiqué

La Société Générale - FORGE a annoncé hier son stablecoin « CoinVertible » (EURCV). Bien que considéré comme un véritable pas en avant pour la banque vers le secteur des crypto-actifs, celui-ci a vivement été critiqué (voire moqué) sur les réseaux sociaux, notamment en raison de la manière avec laquelle il est développé.

Les observateurs ayant examiné le code du smart contracts n'ont pas mâché leurs mots. L'internaute 0xfoobar a déclaré que ce code est « le pire jamais vu », tandis que alephv.eth (un expert du domaine) a expliqué sur Twitter :

« Ils l'ont codé [le smart contract] de telle sorte qu'ils doivent mettre tous les utilisateurs sur liste blanche, traiter tous les transferts d'utilisateurs, et même traiter vos approbations ERC20 avant de traiter votre 'transferFrom'. »

Autrement dit, les transferts de l'EURCV doivent systématiquement être approuvés par une entité avant d'être traités. Vraisemblablement, c'est la banque qui contrôlera elle-même cette étape. Selon les observateurs, cet élément implique plusieurs problèmes.

D'abord, cela rendrait le smart-contrat contre-productif, voire même inutile. Au lieu de pouvoir opérer des transferts en quelques secondes grâce à la blockchain, on reviendrait à un système dans lequel il faut attendre une quelconque procédure incluant des humains derrière leurs bureaux.

Ensuite, la validation systématique des transactions par la banque pourrait finir par entraîner des frais exorbitants à l'avenir, notamment dans une période de forte utilisation de la blockchain Ethereum (ETH).

? Sur ce thème – Société Générale – FORGE lance CoinVertible (EURCV)*

Cryptoast Research : Ne gâchez pas ce bull run, entourez vous d'experts

Un aspect règlementaire qui pèse sur l'EURCV

Dans un contexte où les stablecoins sont de plus en plus observés par les régulateurs, la Société Générale - FORGE a mis l'accent sur l'aspect règlementaire. Ainsi, l'EURCV a été conçu de sorte d'être défini comme un « actif numérique », tel que le mentionne le Code monétaire et financier.

Ainsi, il doit répondre à des critères stricts dans sa conception, que cela soit en matière de réserves, d'interopérabilité, d'émission et de transactions. Par ailleurs, il sera restreint aux acteurs institutionnels qui « répondent aux exigences de conformité réglementaires » déterminées par la Société Générale - FORGE.

Pour toutes ces raisons, il n'est donc pas étonnant que le code du smart contract de l'EURCV impose certaines étapes contraignantes mais vraisemblablement incontournables pour se conformer à la règlementation.

Par ailleurs, certains points mentionnés par les observateurs ne sont pas totalement véridiques. En effet, nombreux sont ceux qui se sont inquiétés de la présence « d'une fonction permettant à la banque de retirer tous vos fonds ». Il faut préciser que ce n'est pas un bug et que la fonction pointée du doigt est également présente dans le code des stablecoins USDC et USDT.

Toujours est-il que le stablecoin a été lancé suite à une demande croissante des institutionnels pour un nouvel actif permettant de traiter des transactions sur la blockchain. Il y a de fortes chances que d'autres banques suivent le mouvement initié par la Société Générale - FORGE et lancent leur propre stablecoin dans les mois à venir.

? Pour aller plus loin – Stablecoin, tout savoir sur ce type de cryptomonnaie

Ledger : la meilleure solution pour protéger vos cryptomonnaies 🔒
La Newsletter crypto n°1 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque jour par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
DarkCenobyte

Pas regardé le code, mais si l'ensemble des approbation passe par des transactions a part entière, on a là une usine à gaz inoptimisé digne des plus gros fail du made in france...

Les approbations devrait être intégré par meta-transaction ou par un système de signature hors Blockchain (mais vérifier sur la Blockchain) qui approuve en signant le payload de la transaction avant de soumettre a la Blockchain la transaction finale et signé...

ABEL HAKDA

Les banques ont intérêt à s'arrimer aux cryptomonnaie qui pourrait générer d'énormes gains vu l'implication des jeunes dans ce domaine.
Il suffit juste de légiférer et taxer les transactions sur les dépôts et retraits

Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

« Mon opinion était fausse » – Le PDG de BlackRock admet s’être trompé sur le Bitcoin (BTC)

« Mon opinion était fausse » – Le PDG de BlackRock admet s’être trompé sur le Bitcoin (BTC)

Crise bancaire en Chine : 40 banques se sont faites absorber en 1 semaine – Que se passe-t-il ?

Crise bancaire en Chine : 40 banques se sont faites absorber en 1 semaine – Que se passe-t-il ?

Hamster Kombat prévoit un nouvel airdrop, selon ses créateurs anonymes

Hamster Kombat prévoit un nouvel airdrop, selon ses créateurs anonymes

Une adresse Bitcoin inactive depuis 12 ans se réveille et déplace 1 000 BTC

Une adresse Bitcoin inactive depuis 12 ans se réveille et déplace 1 000 BTC