La SEC confirme que le hack de son compte X venait d’une attaque de SIM swap et apporte des détails

Au moyen d’un communiqué sur son site Web, la Securities and Exchange Commission (SEC) a confirmé lundi que le fameux hack qui a conduit à la fausse annonce concernant les ETF spot sur son compte X résultait d’une attaque de SIM swap. L’agence a ainsi apporté des détails sur ce sujet tout en se justifiant de l’absence de 2 FA.

La SEC confirme que le hack de son compte X venait d’une attaque de SIM swap et apporte des détails

La SEC revient sur l’attaque de SIM swap sur son compte X

Après le fiasco provoqué la veille de l’approbation officielle des ETF Bitcoin spot suite au hack du compte X de la Securities and Exchange Commission (SEC), cette dernière a apporté des détails dans un communiqué lundi.

Ainsi, l’agence gouvernementale confirme ce que nous suspections déjà fortement : cette attaque est le résultat d’une technique de « SIM swap ».

👉 Comment se protéger du risque de hack ? Suivez nos conseils

En bref, cette technique consiste à usurper l’identité de la victime auprès de son opérateur téléphonique de façon à transférer son numéro de téléphone vers une nouvelle carte SIM. En recevant ensuite ses codes d’identification pour ses réseaux sociaux par SMS, il est possible d’accéder auxdits comptes :

« L’accès au numéro de téléphone s’est fait via l’opérateur de télécommunication, et non via les systèmes de la SEC. Le personnel de la SEC n’a identifié aucune preuve que la partie non autorisée a eu accès aux systèmes, données, appareils ou autres comptes de médias sociaux de la SEC. Une fois en contrôle du numéro de téléphone, la partie non autorisée a réinitialisé le mot de passe du compte @SECGov. »

Pour l’heure, la SEC n’a pas communiqué sur l’auteur de cette usurpation.

Profitez de 20 % de réduction sur les Ledger Nano Color (S Plus et X) 🔥

Une enquête qui suit son cours

Ainsi, la SEC indique que l’enquête suit toujours son cours, et ce, en collaboration avec plusieurs agences, dont le FBI et le ministère de la Justice notamment.

Outre l’identification du ou des coupables, il est par exemple question de savoir comment l’opérateur a pu être dupé, s’il s’agit bien d’une duperie, et par quel moyen il a été possible d’identifier le numéro associé au compte X de la SEC.

Tandis que l’absence d’authentification à 2 facteurs (2FA) a été pointée du doigt dans cette affaire, le gendarme financier américain a également tenté de se justifier sur ce point :

« Alors que [le 2FA] avait déjà été activée sur le compte X de @SECGov, il a été désactivée par le support X, à la demande du personnel, en juillet 2023 en raison de problèmes d’accès au compte. Une fois l’accès rétabli, le 2FA est resté désactivé jusqu’à ce que le personnel la réactive après que le compte a été compromis le 9 janvier. »

👉 Dans l’actualité de la SEC également — Coinbase contre la SEC : l’affaire serait sur le point d’être abandonnée

Depuis cet incident qui a fait d’elle la risée de la communauté crypto, la SEC affirme que le 2FA a été réactivé sur l’ensemble des réseaux sociaux où il est possible de l’activer.

Rejoignez la communauté Cryptoast sur Discord
La Newsletter crypto n°1 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque jour par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Crise bancaire en Chine : 40 banques se sont faites absorber en 1 semaine – Que se passe-t-il ?

Crise bancaire en Chine : 40 banques se sont faites absorber en 1 semaine – Que se passe-t-il ?

Hamster Kombat prévoit un nouvel airdrop, selon ses créateurs anonymes

Hamster Kombat prévoit un nouvel airdrop, selon ses créateurs anonymes

L'Allemagne a (enfin) fini de vendre ses Bitcoins

L'Allemagne a (enfin) fini de vendre ses Bitcoins

Émirats Arabes Unis, Singapour, Turquie... Ces territoires où les cryptomonnaies s'arrachent

Émirats Arabes Unis, Singapour, Turquie... Ces territoires où les cryptomonnaies s'arrachent