Nous essayerons de déterminer ici si Request (REQ) est prêt à repartir sur une tendance haussière. Le sujet de cette rubrique n’est pas celui d’une analyse fondamentale poussée, le but ici est de mettre en lumière des projets pouvant connaitre une volatilité accrue, à l’aide d’indicateurs fondamentaux.

Ceci n’est pas dans un but de faire une analyse complète, mais de faire un rapport général sur une/des altcoin(s) qui passe(nt) à travers nos filtres. En l’occurrence, la suivante a été repérée à cause d’un/des critères suivants : volume de trading en forte hausse, nombre d’utilisateurs journaliers en hausse ou un événement proche.

C’est une rubrique à caractère pédagogique afin de dévoiler une partie de notre analyse rapide et logique lorsque nous cherchons et analysons des coins/tokens. Il est évident que vous devriez faire plus de recherches après la lecture de cet article et nos recherches ne sont en aucun cas un conseil en investissement. Cela vous permet aussi de découvrir ou de redécouvrir des projets en ayant une vue d’ensemble sur leur développement.

 

Première étude : Request

Le token REQ a progressé de +147% depuis le début de l'année 2020 et voici ses performances sur les 12 derniers mois :

Prix du REQ
Évolution du prix du REQ sur les 12 derniers mois

Voici la courbe graphique typique d’une ICO organisée en fin 2017. Le prix est passé de 0,05$ à 0,8$ puis à son plus bas 0,006$ et aujourd'hui 0,0324$. Ce type de courbe a été reproduit par la plupart des cryptomonnaies étant arrivée mi-fin 2017. La plupart étant maintenant abandonnées, sans produits d'utilisation, en fin de vie ou peu développées :

Courbe d'historique de prix de Request REQ
Courbe d'historique de prix de Request REQ

 

Résumé du projet

Request est une application sur Ethereum (ETH) permettant de faire des requêtes (demande) de paiement à n’importe qui sans expiration et dans plusieurs cryptomonnaies différentes, ceci de portefeuille à portefeuille sans intermédiaires.

Le projet est une sorte de PayPal crypto décentralisé sur la blockchain Ethereum. Le modèle est simple : des frais sont demandés lors de l’établissement d’une requête de paiement et ceux-ci seront burn en token REQ.

Voyons maintenant des indicateurs permettant de définir si le projet est définitivement une opportunité ou non.

 

Les points à éclaircir

🔵/🔴 Développement :

Leur nouvelle roadmap avance correctement et ils mettent à jour fréquemment leurs avancées : ici et ici. D'ailleurs, leur produit a été mis en valeur par Circle récemment :

En termes de développement, l’équipe a pris beaucoup de retard et la communauté est désabusée. Malgré ces grosses lenteurs et changements de direction dans leur roadmap de départ, ils continuent de produire, cette dernière avancée le prouve.

Ils font des mises à jour sur leurs progrès de manière fréquente sur Reddit et la communauté semble reprendre des couleurs.

Ils sortent également un nouveau produit, un software dédié aux professionnels et entreprise souhaitant emmètre/recevoir des paiements en cryptomonnaies. Ce programme est vraiment intéressant et je dois avouer qu’en redécouvrant Request, en tant que producteur de contenu et service, je trouve Request vraiment utile. D'autant plus que ce software permettra de tenir une comptabilité, avec des factures prêtes pour votre comptable.

Du côté des finances, d’après leur adresse publique, leur santé est correcte et ils ont encore assez de fonds pour continuer à se développer sereinement. Néanmoins sur les 100 000 ETH (33 millions$) il ne leur en reste que 14 000 (5 millions $), cela fait une grosse dépense pour un produit peu développé. En termes de confiance long terme, je ne leur accorde pas crédit.

Balance de l'adresse détenue par l'équipe de Request
Balance de l'adresse détenue par l'équipe de Request

 

L’utilité du token elle est pour l’instant limitée, la seule pour le moment est le swap des frais d'ETH émis pour une requête de paiement en REQ pour être ensuite burn. Ils prévoient d’autres implémentations comme du staking, de la gouvernance, etc.. Mais rien n’est encore fonctionnel.

Le bilan de leur développement est mitigé. Ils ont déçu leur communauté, investisseurs ICO et holders. Ils ont tout de même survécu à une traversée du désert en 2019 et reprennent des couleurs depuis peu. Notamment avec leur application de requête fonctionnelle, que nous avons utilisée pour vérifier. Mais également avec leur nouvelle application dédiée aux professionnels.

En termes d’utilité c’est un projet intéressant, rien d’extraordinaire en termes de technologie, mais innovant et utile pour lier les écosystèmes de la crypto et du paiement.

 

🔵 Les baleines accumulent du REQ

Dans le Top 100 des whales les plus riches, nous pouvons remarquer une accumulation (achat de token en continu). Il faut prendre en compte qu’il faut +500.000 REQ pour être dans le top 100 (à peu près 15 000$). À la 60e place, on passe directement à 1 million de REQ soit 30 000$.

Cet indicateur exclut les adresses des exchanges, donc cela représente les holders individuels.

On assume qu’une adresse dans le top 100 représente une somme conséquente. Bien que de réels écarts existent entre les 50 premières et les 50 dernières adresses, pour posséder au minimum 500k de REQ, il faut avoir confiance en l’avenir plus ou moins proche de ce projet.

Si le nombre de tokens détenus par les 100 plus riche augmente, peu importe les fondamentaux, c’est un signe haussier. Sauf s’il s’agit d’une manipulation quelconque, d’où l’importance de faire plus de recherche de votre côté.

Cet indicateur est déterminant pour définir si l'altcoin étudié peut avoir un potentiel de croissance, simplement parce que si les 100 plus riches n’accumulent pas, mais au contraire distribuent/vendent une partie de leurs fonds, cela signifie qu'ils n'accordent plus leur confiance au projet sur le long terme.

Si du côté de cet indicateur les feux sont verts, le token/coin aura plus de chance de performer :

Mouvement sur les adresses des 100 plus riches
En rose : le supply sur exchange ; En gris : total de tokens contenus dans les 100 adresses les plus riches en excluant les exchanges

 

Les adresses les plus riches accumulent donc sur la période mi-mai 2020 à aujourd’hui, et cela représente un signe positif. Sur la période sélectionnée, les 100 plus riches ont ajouté à leur balance plus de 5 millions de tokens, soit plus de 150 000$.

Vous pouvez remarquer une corrélation inverse avec le nombre de tokens sortant des exchanges. En moins de deux mois, 7 millions de tokens REQ, soit environ 350 000$ sont sortis des exchanges.

Contrairement à beaucoup de ses camarades de 2017 ayant été écrasés par les 2 ans de marché baissier, les baleines accumulent et les tokens sortent de plus en plus des exchanges.

Hodlers du REQ
Hodlers du REQ

 

Comme vous pouvez le voir ici, 89% des adresses ayant une balance en REQ les détiennent depuis minimum 1 an. Cela témoigne que la confiance qu'ils ont pour la suite du projet, sachant que l’équipe n'a pas produit énormément de nouveautés ces deux dernières années.

Mais comme étudié dans le premier point de cette analyse, ils ont tout de même continué de développer le projet. Dans tous les cas, peu importe les raisons, les baleines accumulent et ont les mains solides. Savent-elles quelque chose, sont-elles trop sous l’eau pour vendre (dans ce cas, pourquoi accumuler), y a-t-il une asymétrie d’information (par exemple : manipulation) ?

 

🔴 Une communauté relativement peu active :

Le Telegram de Request est vraiment très peu actif comme vous pouvez le constater sur la capture ci-dessous :

Groupe Telegram de Request
Groupe Telegram de Request

 

Ceci est caractéristique d'un projet ayant flambé en 2017-2018 sans avoir pu être à la hauteur des espérances des investisseurs.

Du côté de Reddit, l'activité est elle aussi assez réduite. Celle-ci est plus importante sur Twitter, mais l'engagement reste assez faible.

Sur Discord néanmoins, l’activité est bien plus forte. Il y a de nombreux membres qui participent et partagent du contenu. C'est le réseau communautaire de Request le plus actif. Les membres répondent rapidement et il y a de l'activité quotidienne. Néanmoins, Discord reste une plateforme de partage réservée aux passionnés et investisseurs confirmés.

Groupe Discord de Request
Groupe Discord de Request

 

Conclusion sur ce critère d'analyse, nous avons un aspect négatif sur les réseaux sociaux et la communauté. Leurs BitcoinTalk, Reddit et Telegram ne sont pas représentatifs d’un projet aussi ancien. Par contre, leur Twitter et Discord montrent une tendance plutôt positive.

Balance de sentiment négatif/positif du REQ sur les réseaux
Balance de sentiment négatif/positif du REQ sur les réseaux

 

Voici ici un indicateur de balance de sentiment entre positif et négatif mentionnant REQ. Nous pouvons voir que malgré le pic de hausse de ces dernières semaines, REQ n’attire pas plus l’attention. En termes de psychologie de masse, cela pourrait signifier qu’il y a un potentiel de croissance de ce côté.

 

🔵 Un réseau en utilité à la hausse :

Le nombre d’adresses actives en hausse est un point majeur pour définir la santé d’un réseau. Ici ,le nombre d’adresses en hausse évolue positivement et naturellement avec la hausse du prix, elles se soutiennent mutuellement. Les pics d’activité représentent les pics locaux de prix.

Mais juste après ces pics, le nombre d’adresses actives ne diminue pas drastiquement pour autant, mais reste plutôt stable. L’intérêt du public est donc grandissant. Une hausse de prix est parfois ce qui suffit pour relancer un projet auprès des yeux de la communauté.

Activité sur le réseau
Nombre d'adresses actives journalier et nouvelles adresses

 

Le nombre de nouvelles adresses ayant un nombre quelconque de tokens est également un signe de force, accueillant plus de nouveaux holders chaque jour.

 

🔵/🔴 Le listing sur de nombreux exchanges laisse paraître une évolution de sa liquidité :

Le plus grand avantage du REQ est d’être listé sur la plupart des plus gros exchanges. Toutefois, la liquidité de ses marchés reste très faible sur les exchanges, hormis Binance. Alors que Binance héberge plus de 68% du volume à lui tout seul, Kucoin ne gère que 11% de ce dernier, et les autres exchanges encore moins.

Liste des exchanges avec des paires REQ
Liste des exchanges avec des paires REQ

 

Le volume de trading du REQ est donc assez faible par rapport à son ancienneté et nombre d’exchanges sur lequel il est disponible. C’est un signe de désintérêt complet. D’autant que Binance compte une grande liquidité, des tokens aussi vieux avec une si faible liquidité sont rares, ou alors ces projets disparaissent.

Voici un historique de sa liquidité depuis 1 an. On peut voir que celle-ci a rarement augmenté drastiquement, sauf depuis sa performance sur le mois dernier. La liquidité moyenne est de 120 000 à 150 000$ sur le plan journalier. Celle-ci a grimpé à plus de 500 000$ en juin, mais est redescendue à la normale depuis.

Historique de liquidité du REQ token
Historique de liquidité du REQ token

 

Conclusion

Le bilan du projet Request et de son token REQ reste mitigé entre signaux positifs et négatifs :

🔵 Du côté positif :

Sans prendre en compte leur développement ni le projet en lui-même, du côté des indicateurs positifs, c’est encourageant. Notamment grâce à l’intérêt du réseau en hausse, les baleines accumulant toujours plus de REQ, une liquidité existante et une hausse du prix soutenue. Cela pourrait laisser croire que le token a longtemps été délaissé et qu’il commencerait à regagner de l’attention petit à petit, le dirigeant vers une hausse progressive de son cours.

 

🔴 Du côté négatif :

Pour le long terme, ce projet n’est sûrement pas un futur gagnant. Les fonds de leur ICO ont fondu comme neige au soleil et leur développement inexistant sur 2019 à fait perdre la confiance définitivement à une partie de la communauté. D’autant que pour un projet existant depuis aussi longtemps et listé sur autant d'exchanges, la liquidité est relativement faible.

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Le Cryptopolitain

twitter-soothsayerdata

Le Cryptopolitain comprend trois membres, les deux fondateurs Thibaud Souchal et Rémi Piccioli ainsi que Léo Delion. Cette équipe s’est spécialisée dans l’étude et la recherche de projets blockchains, ainsi que l'analyse technique. Ils exploitent une analyse fondamentale poussée et une investigation des données d'un réseau (data analytics d’activité blockchain) leur permettant de conclure de la santé d'un réseau et de la vraie valeur d’un token/coin.
Tous les articles de Le Cryptopolitain.

guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
J-C

Felicitations pour cette analyse d'une pertinence rare.

Proposez-vous d'autres analyses de ce type sur le site ?
Quel outil utilisez-vous pour connaître les 100 adresses les plus riches en excluant les exchanges ?

Merci, @bientôt.