Retour de la volatilité : le prix du Bitcoin est passé de 9 000 à 8 170 dollars en quelques heures

Jeu de hasard et crypto-monnaies

 

Le prix du Bitcoin (BTC) a joué aux montagnes russes dans la nuit du 30 au 31 mai 2015. En début de soirée, il a atteint un nouveau pic à 9 000 dollars (USD), avant de s’effondrer rapidement jusqu’à 8173 USD au matin du 31 mai. La majorité des altcoins a également subi cette correction. Cette volatilité nouvelle intervient alors que la crypto-communauté se demande si le contexte favorable qui entoure les grandes monnaies virtuelles pourra se poursuivre dans les semaines à venir.

 

Le prix du Bitcoin connaît à nouveau la volatilité

Le prix du Bitcoin n’était pas parvenu à franchir le seuil de 9 000 USD depuis un an, en mai 2018. Il n’est cependant pas parvenu à consolider cette nouvelle position, puisqu’une heure après, il était déjà descendu à 8621 USD. La quasi-majorité des altcoins ont aussi souffert cette nuit. Ce matin, l’Ethereum (ETH) affiche -9,67 %, le Ripple (XRP) est à -8.69 % et le Bitcoin Cash (BCH) affiche -9.86 %. Sans surprise, c’est le Bitcoin SV (BSV) qui figure parmi les plus grosses pertes, à -18.80 %. Il avait en effet connu la plus forte hausse ces derniers jours, la correction n’en est donc que plus marquée.

On note cependant qu’une courte liste d’altcoins a su tirer son épingle du jeu. Il s’agit notamment du Cosmos (ATOM), du Dogecoin (DOGE) et du Bytecoin (BCN). Au total, la capitalisation boursière globale des crypto-monnaies a connu un pic à 286 500 000 000 USD, avant d’atteindre 257 000 000 000 USD au matin du 31 mai.

 

Quelles perspectives pour le marché des altcoins ?

Cette volatilité reste courante pour les crypto-monnaies en période de bull market. Pour la plupart des commentateurs, cela ne remet pour l’instant pas en cause la courbe ascendante que suivent le Bitcoin et les altcoins depuis le début du mois de mai.

Tandis que d’autres pointent que la flambée des prix pourrait être liée à la guerre commerciale à laquelle se livrent les États-Unis et la Chine ces derniers temps :

Selon ces derniers, le Bitcoin est devenu un moyen pour les résidents de Chine de transporter des fonds en dehors du territoire. Ce qui expliquerait – en partie – la hausse du volume de transactions qu’on a pu voir au cours des dernières semaines.

 

Dans tous les cas, ce type de sursauts est habituel dans ce contexte, surtout à une période où tous les yeux sont braqués sur le Bitcoin. Reste à savoir s’il parviendra à se consolider au-dessus de 9 000 USD, voire à dépasser à nouveau les 10 000 USD.

 

Marine Debelloir

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, Marine s'est prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qu'elles créent. Elle aime dénicher les infos les plus croustillantes pour aider à démocratiser ce passionnant univers.

facebook-cryptoast twitter-soothsayerdataProfil linkedin


Poster un Commentaire

avatar