Le Portugal ne taxera pas les cryptomonnaies tout de suite

Alors que l'Assemblée parlementaire du Portugal débattait pour le troisième jour consécutif du budget de l'État pour l'année en cours, elle a rejeté deux propositions proposant de taxer les cryptomonnaies. Ces dernières ont toutes deux été émises par les partis du Bloc de gauche et Libre.

Les propositions étaient notamment relatives aux plus-values supérieures à 5 000 euros.

Ces rejets interviennent une dizaine de jours après que Fernando Medina, le ministre des Finances du Portugal, ait annoncé que les cryptomonnaies seraient taxées.

Aussi, bien que le Parti socialiste au pouvoir ait pour le moment rejeté ces propositions de taxe, il reste très fort probable qu'un nouveau projet de loi prévu à cet effet voit le jour dans le courant de l'année.

« De nombreux pays ont déjà des systèmes [de taxation], de nombreux pays construisent leurs modèles par rapport à ce sujet et nous allons construire le nôtre. »

Actuellement, le Portugal constitue une destination de choix pour les détenteurs de cryptomonnaies, dans la mesure où le pays ne taxe pas du tout les plus-values générées grâce à ces dernières. Un avantage important, mais qui ne devrait donc pas durer éternellement.

En comparaison, les plus-values générées par les investissements financiers y sont taxées à hauteur de 28 %. Bien que cela ne soit qu'hypothétique, il paraît convenable de s'attendre à une taxation des cryptomonnaies du même ordre.

👉 Retrouvez notre guide pour acheter du Bitcoin (BTC)

bannière formation cryptomonnaies

Des taxes compliquées à mettre en place

Antonio Mendonça Mendes, le vice-ministre des Finances, a indiqué que la taxation des cryptomonnaies était une « réalité complexe ». Il a également précisé que le pays ne doit pas avoir de « lacunes » à ce sujet, et que, par conséquent, les cryptomonnaies devront être soumises à un cadre législatif précis.

Ainsi, elles pourraient être soumises à une taxation similaire aux investissements financiers, mais également à une certaine forme de TVA ou de droits de propriété sur les actifs numériques.

Mariana Mortágua, une députée du parti du Bloc de gauche, qui a fait entendre sa voix à de multiples reprises à ce sujet, a d'ailleurs critiqué le gouvernement en place. Selon elle, la solution la plus simple serait de soumettre les cryptomonnaies au même régime que d'autres types de revenus :

« Indépendamment des futures réglementations nécessaires sur les crypto, notre contribution pour mettre fin à ces revenus offshore est de soumettre les actifs crypto au même taux que celui applicable aux plus-values sur les revenus équivalents. » 

Ainsi, bien que le Portugal puisse perdre son titre de « paradis fiscal pour les cryptomonnaies », ce dernier ne semble toutefois pas opposé à une utilisation plus large de ces dernières.

Effectivement, au début du mois, un appartement s'était vendu pour 3 Bitcoins (BTC) dans la ville de Braga, une première en Europe.

👉 À lire également : Projet Sango - La République centrafricaine souhaite créer une place mondiale pour Bitcoin (BTC)

Source : ECO

Découvrir Binance

10% de réduction sur vos frais avec le code SVULQ98B 🔥

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués (en savoir plus)
Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

A propos de l'auteur : Maximilien Prué

twitter-soothsayerdata

Passionné par le monde de la finance décentralisée et les nouveautés apportées par le Web 3.0, je rédige des articles pour Cryptoast afin d'aider à rendre la blockchain plus accessible à tous. Persuadé que les cryptomonnaies vont changer le futur très prochainement.
Tous les articles de Maximilien Prué.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments