Partager cet article :

 

 

La police chinoise a arrêté 22 suspects présumés impliqués dans des activités illégales de mining de cryptomonnaies qui ont entraîné des pertes d'énergie d'une valeur d'environ 3 millions de dollars, rapporte XinhuaNet, l'agence de presse officielle de la Chine, le 12 juillet.

 

Hausse des arrestations liées au mining du Bitcoin

La police du Jiangsu, province côtière du centre-est de la Chine, aurait saisi 4 000 unités de matériel qui ont été utilisées illégalement pour le mining de plusieurs cryptomonnaies dont le Bitcoin (BTC) dans neuf fermes. La police avait ouvert une enquête criminelle après qu'une entreprise locale d'électricité eut signalé une hausse anormale de la consommation d'électricité. Après presque deux mois d'enquête, la police de la ville de Zhenjiang a détecté un groupe de criminels qui seraient impliqués dans cette affaire.

Selon China Judgements Online, un site Web qui publie des documents judiciaires de l'ensemble du pays, le nombre de cas de vol d'énergie pour alimenter le mining de cryptomonnaies atteint déjà un taux de 20 % en Chine au cours de cette année, alors que ce cas représentait seulement 12 % des 363 affaires pénales liées aux cryptomonnaies dans le pays en 2018.

Des cas comme celui-ci vont malheureusement encourager davantage les régulateurs à freiner la tendance à adopter et à utiliser des cryptomonnaies qui ne sont pas contrôlées par le gouvernement. En effet, la Chine ne se désintéresse pas complètement de la technologie puisqu'elle étudie actuellement la possibilité de créer sa propre cryptomonnaie souveraine. Le gouvernement chinois souhaite garder un contrôle assez strict sur les cryptomonnaies d'afin d'éviter toute utilisation illégale de celles-ci.

 

L'une des meilleures options pour les mineurs

La Chine est toujours l'un des géants du mining des cryptomonnaies. Le pays serait responsable de 70% de toutes les cryptomonnaies générées par le mining annuellement malgré l'interdiction du trading du Bitcoin en 2017. Le pays accueille Bitmain, le plus grand fabricant mondial de matériel d'exploitation minière, qui fabrique des puces d'ordinateur spécifiques au mining connues sous le nom d'ASICs.

En ce moment, le coût de l'extraction d'un seul Bitcoin en Chine est d'environ 8 000 $ sachant que le coût de l'électricité est d'environ 0,045 $/kWh. Mais lorsque l'électricité utilisée est volée, cela signifie que les seules dépenses engagées par les fermes de mining sont les coûts liés aux machines, aux salaires du personnel et au loyer du bâtiment. En restant dans la légalité de l'exploitation minière du Bitcoin, la Chine reste tout de même l'un des pays les plus attractifs pour cette activité :

 

Coût Mining

Représentation du coût de l'exploitation moyen pour le mining d'1 Bitcoin - Source : Coinrate.com

 

En juin dernier, le gouvernement iranien a annoncé la mise en place d'une interdiction du mining du Bitcoin jusqu'à ce qu'un accord soit trouvé afin de déterminer à quel prix l'électricité pour cette activité devait être fixé. Toutes les fermes de mining du pays sont donc actuellement toujours privées d'électricité. Les autorités ont pris cette décision en réponse à la détection d'une hausse de 7% de la consommation d'électricité dans 3 provinces du pays, comme la Chine c'est cette hausse inhabituelle qui a mené les autorités directement aux fermes de mining.

 

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdata twitter-soothsayerdata Mail de Clément Wardzala

Français expatrié en Corée du Sud, je m'intéresse depuis plusieurs années au Bitcoin, aux cryptomonnaies et aux technologies blockchain associées. Je crois fermement en ces innovations technologiques et qu’elles révolutionnent déjà de nombreux secteurs.
Tous les articles de Clément Wardzala.

Partager cet article :

Poster un Commentaire

avatar