L’interdiction du minage en Chine n’affectera pas Bitmain et Canaan

Interdiction du minage en Chine

 

Les représentants des sociétés chinoises de minage Bitmain et Canaan ont déclaré qu’une éventuelle interdiction du minage en Chine n’aurait aucune incidence sur les activités de leurs sociétés à court terme.

Pour rappel, on a appris récemment que la Commission chinoise pour le développement et la réforme du pays (NDRC) avait proposé d’interdire le minage des crypto-monnaies dans le pays, car celui-ci utilise beaucoup de ressources, viole les exigences des lois existantes et entrave le développement du pays. La panique s’était alors fait sentir au sein de la communauté crypto. Il y a eu diverses déclarations affirmant que cette loi allait affecter le cours du Bitcoin, car la majeure partie de la puissance de calcul de la blockchain Bitcoin est concentrée en Chine.

Cependant, les représentants de Bitmain et de Canaan n’ont pas indiqué s’ils prévoyaient de transférer leurs entreprise hors de Chine compte tenu des éventuels changements dans la législation. Ils ont indiqué, que dans le cas où l’interdiction du minage serait adoptée, ils modifieraient légèrement la structure de leur travail, mais la livraison des appareils et des composants serait effectuée à la même échelle.

Notons que pour le moment, il ne s’agit que d’une proposition, pas d’une loi. L’amendement n’a aucun effet juridique. Les députés chinois ont au moins jusqu’au 7 mai pour prendre une décision – c’est jusqu’à cette date que les commentaires du public seront recueillis. Par conséquent, il est probable que les mesures proposées ne soient pas approuvées, certaines des dispositions proposées étant incluses dans la liste depuis 2006, mais n’ayant pas encore été adoptées.

En Chine, le trading des crypto-monnaies et les ICO sont interdites depuis l’automne 2017 et, depuis, différents médias ont annoncé que les mineurs envisageaient de transférer leurs activités à l’étranger.

«Tant que le minage du bitcoin générera des revenus, les fabricants d’équipements ont toutes les raisons de continuer à en fabriquer. Il est très difficile de complètement éliminer le minage des crypto-monnaies», a déclaré un expert anonyme.

Nicolas

Nicolas fait partie de l’équipe des rédacteurs de Cryptoast. Il passe le plus clair de son temps à faire de la veille sur les nouvelles technologies et les cryptomonnaies et il se fera un plaisir de vous faire découvrir ses trouvailles dans des articles sympathiques !

facebook-cryptoast twitter-soothsayerdataEnvoyer un mail


Poster un Commentaire

avatar