OpenLibra : un nouveau stablecoin issu d'un fork de la Libra

OpenLibra : un nouveau stablecoin issu d'un fork de la Libra

 

Le cofondateur de la start-up Wireline, Lucas Geiger, a annoncé lors de la conférence des développeurs d'Ethereum DevCon 5 qui se tient à Osaka, le projet de forker le stablecoin de Facebook, la Libra. Ce nouveau stablecoin a été dénommé en référence à ses ambitions : « OpenLibra ».

 

Une nouvelle version rattachée à l'originale

OpenLibra est décrit comme une « plateforme ouverte pour l'inclusion financière », avec un slogan plutôt évocateur : « Non dirigée par Facebook ». Ce nouveau projet est le résultat d'un consortium entre une trentaine d'entreprises et d'organisations à but non lucratif ayant eu pour idée de lancer leur propre version de la Libra. Lucas Geiger a expliqué qu'OpenLibra fonctionnera comme un stablecoin rattaché à l'actuelle cryptomonnaie de la Libra. Il a déclaré :

Nous allons forker le code, forker la communauté et créer une nouvelle cryptomonnaie appelée OpenLibra. Il n'y aura pas de vente de token. Pas de capitaux propres et pas d'entreprise derrière cette initiative.

Le noyau de l'équipe qui travaille sur OpenLibra est composé de professionnels issus de projets de la blockchain tels que la Fondation Ethereum, Cosmos, et Web3, ainsi que d'organisations à but non lucratif, comme la Croix-Rouge danoise et l'université de Singapour.

Les développeurs d'OpenLibra ont déjà publié la première version d'une machine virtuelle basée sur la Libra sur GitHub, appelée MoveMint,qui fonctionnera avec Tendermint qui est logiciel spécialement conçu pour une utilisation sur des plateformes de blockchains publiques.

 

Un projet plus simple à mettre en place ?

Alors que la Libra sera une blockchain sans permission durant sa période initiale, ce qui signifie que seules les parties autorisées pourront exécuter un nœud Libra, OpenLibra sera une blockchain de ce type dès le départ. Geiger a conclu sa présentation en précisant ce pour quoi OpenLibra fera surement face à moins d'obstacles que la Libra :

C'est un problème de gouvernance. Les gouvernements peuvent attaquer Visa, MasterCard et Facebook sous différents angles, ce qui rend la monnaie de réserve fragile. Nous avons moins d'expositions réglementaires que Facebook. Les gouvernements ont moins d'influence sur nous... Nous gagnons en force en ayant plus de membres qui sont décentralisés non seulement géographiquement, mais aussi politiquement et économiquement.

En effet, c'est surtout le fait que la Libra soit dirigée par le géant Facebook qui refroidit les régulateurs du monde entier. La plupart des experts de la finance des gouvernements s'alarment sur le fait qu'une entreprise aussi puissante puisse avoir la possibilité d'intervenir dans un domaine qui se doit d'être réservé aux états. Le projet de Facebook semble de jour en jour perde de sa superbe et fait face à une hausse des difficultés à son encontre.

 

Ce projet parallèle à la Libra pourrait ne pas autant attirer les foudres des gouvernements en raison des entreprises à son origine. Toutefois, de plus amples informations sont nécessaires pour comprendre comment ce nouveau protocole fonctionnera réellement. À l'heure actuelle, le site Web du projet ne fournit pas suffisamment d'informations sur ce point.

 

[wd_hustle id="Newsletter" type="embedded"/]
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast

Les articles les plus lus

Le ministère de l’Économie a demandé l'accès au solde de tous les comptes bancaires des Français

Le ministère de l’Économie a demandé l'accès au solde de tous les comptes bancaires des Français

Celsius : les clients n’auront pas besoin de rembourser leurs emprunts

Celsius : les clients n’auront pas besoin de rembourser leurs emprunts

La plus grande société de télécommunications européenne lance un service de staking Ethereum (ETH)

La plus grande société de télécommunications européenne lance un service de staking Ethereum (ETH)

Le Bitcoin (BTC) et l'Ether (ETH) toujours sous résistances – Enfin le mouvement que tout le monde attend ?

Le Bitcoin (BTC) et l'Ether (ETH) toujours sous résistances – Enfin le mouvement que tout le monde attend ?

Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast