Le prix du Bitcoin (BTC) a fait un bond notable entre la journée de mardi et de mercredi. Sur la semaine, la plupart des altcoins sont également dans le vert. Pour expliquer cette progression, plusieurs commentateurs pointent du doigt un lien avec l’escalade des tensions entre les États-Unis et l’Iran.

 

Le prix du Bitcoin continue de grimper

Le prix du Bitcoin semble continuer sa progression depuis le début du mois de janvier. Parti de 7200 dollars le 1er janvier, il était bien passé brièvement sous les 7 000 dollars, mais continuait de prendre de la valeur. Le 4 janvier, il affichait ainsi 7 400 dollars, avant de faire un bond le 7 janvier : il est alors passé de 7 768 dollars le matin jusqu’à 8163 dollars. Au matin du 8 janvier, il affiche 8344 dollars. Cela correspond à une hausse de +5.61% sur les dernières 24H, et +15.71% sur la semaine. Quant à sa capitalisation boursière, elle progresse aussi et atteint 151 434 750 149 dollars.

 

Les altcoins suivent en partie

La plupart des altcoins progressent également, mais de manière moins marquée. Les Ethers (ETH) prennent ainsi +1.16%, avec +11.36% sur la semaine. Le Bitcoin Cash (BCH) progresse quant à lui fortement sur la semaine, à +19.05%. Il prend également +1.35% sur les dernières 24H. Le Litecoin (LTC) affiche lui aussi une forme remarquée, à +5.25% sur la journée, et +14.71% sur la semaine. Parmi les altcoins du top 10, deux seulement ne progressent pas sur les dernières 24h : le Ripple (XRP) (-0.81%) et le Bitcoin SV (BSV) (-0.10%). Ils connaissent quand même une belle semaine, avec une progression respective de +11.04% et +16.74%.

 

Les tensions États-Unis/Iran en cause ?

Si les raisons de cette progression sont multiples, plusieurs commentateurs pointent du doigt l’escalade des tensions entre l’Iran et les États-Unis. Il semblerait que le bond du BTC, qui l’a porté au-dessus de 8 300 dollars, ait eu lieu au même moment où l’Iran annonçait avoir attaqué deux bases américaines en Irak. Cette interprétation semble étayée par la progression des matières premières. L’or est ainsi passé de 1574 dollars par once hier à 1594 dollars aujourd’hui. Côté pétrole, le Brent a franchi les 70 dollars pour la première fois depuis septembre.

Cela confirme ce qu’on a pu observer ces derniers mois. Le prix du Bitcoin a montré qu’il était affecté par les grands événements mondiaux, au même titre que des actifs « classiques ». Cette progression n’est cependant pas toujours garantie. En octobre dernier, la crainte d’une récession faisait ainsi déjà grimper le prix de l’or, mais le Bitcoin n’avait pas suivi.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments