Des indicateurs clefs montrent qu’une crise financière pourrait avoir lieu en 2020 aux États-Unis. Face à cette peur de la récession, le prix de l’or a bondi, mais le Bitcoin (BTC) ne semble pas suivre.

 

Une récession aura-t-elle lieu aux États-Unis ?

Comme l’indique le site CoinDesk, qui rapporte la nouvelle, plusieurs chiffres pointent vers ce scénario. L’indice ISM des services a reculé, il est au plus bas depuis dix ans. Le risque de récession dans les 12 prochains mois a donc dépassé les 40 % de probabilité. En plus de cela, la courbe des rendements des obligations du Trésor indique 60 % de probabilité de récession, selon les données de JPMorgan.

Face à ce risque, l’or a su jouer son rôle de valeur refuge. Il est ainsi passé de 1460 dollars (USD) à 1500 USD par once, en l’espace de 48h. Le métal précieux est en hausse depuis quelques mois, à cause des tensions économiques mondiales. Sa croissance accompagne les débats sur le Brexit, ainsi que la guerre économique à laquelle se livrent les États-Unis et la Chine. On pourrait donc penser que le Bitcoin suivrait la même courbe.

 

Un Bitcoin en très petite forme

Pourtant, c’est l’inverse qui se produit cette semaine. Au matin du 4 octobre, il affiche 8175 USD. Le BTC n’est pas parvenu à se remettre de sa chute du 24 septembre, qui lui avait fait perdre 1000 USD en quelques heures. Cette tendance vient contredire ce qui avait été observé depuis quelques mois, à savoir un nouveau statut pour le Bitcoin qui deviendrait une valeur refuge entièrement virtuelle. Et les indicateurs montrent que son prix pourrait même chuter plus bas, passant une nouvelle fois les 8 000 dollars.

Plusieurs facteurs peuvent expliquer cette récente chute libre. Selon Binance, le flop de la sortie de Bakkt, qui a été bien plus discret que prévu, pourrait expliquer partiellement cette ambiance morose. Le stablecoin de Facebook, Libra, est également cité dans les raisons possibles. Le « Zuckerberg coin » est toujours empêtré dans ses soucis de régulation, et pourrait même être repoussé s’il ne parvient pas à les régler.

Pour trouver une lueur d’espoir dans ce contexte baissier, il faut aller voir du côté allemand. Comme nous vous l’expliquions en début de semaine, une banque estimait que le prix du BTC pourrait atteindre 90 000 dollars en 2020. Les investisseurs doivent donc espérer qu’elle a raison. En attendant, il s’agit de ride the wave, et de voir jusqu’où ce début du mois d’octobre portera le cours du Bitcoin.

 

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments