L’enthousiasme qui avait porté le Bitcoin (BTC) et les altcoins au début du mois semble s’être dissipé. Dans la nuit du 27 février, le BTC a en effet chuté sous les 8 700 dollars. Les altcoins sont également en piètre forme sur la semaine, dans un contexte international plutôt morose.

 

Le Bitcoin en petite forme

La chute du cours du Bitcoin avait été amorcée dès le 24 février. Il semblerait que la plus grande crypto-monnaie ne soit pas parvenue à l’enrayer, puisqu’elle a dépassé des paliers clés : 9 000 dollars tout d’abord, puis 8 800 hier soir. L’enjeu est maintenant de parvenir à se maintenir au-dessus de 8 500 dollars, mais c’est une gageure : tôt ce matin le BTC affichait 8 594 dollars. Sur les sept derniers jours, cela correspond à une dégringolade de -8.64%, et -4.62% sur les dernières 24H.

👉 Lisez l’actu du Bitcoin (BTC) pour suivre les derniers développements

Marchés cours prix du Bitcoin BTC

Source : CoinMarketCap

 

Sur les marchés, les altcoins chutent aussi

Le BTC entraîne logiquement dans sa chute les altcoins, qui plongent encore plus bas que lui. Sur la semaine, les Ethers (ETH) ont perdu -14.20%, même s’ils parviennent à se maintenir au-dessus de 220 dollars pour l’instant. Les pertes du Ripple (XRP) dépassent elles -15%, et la chute la plus importante est pour l’instant enregistrée par le Bitcoin SV (BSV) à -22.49%. Mais il est suivi de près par Tezos (XTZ), qui efface une partie de sa belle progression du mois de février, à -22.36%. Pour l’instant, c’est Eos (EOS) qui s’en sort le mieux, à « seulement » -10.42%.

Le market cap global des crypto-monnaies reflète ces chutes : au matin du 27 février, il dépasse tout juste les 250 milliards de dollars, alors qu’il frôlait les 290 milliards de dollars le 24 février dernier.

👉 Sur quels altcoins miser ? Réponse dans notre top 10 des crypto-monnaies

 

Un contexte économique international bien morose

Cette morosité n’est pas réservée aux marchés du Bitcoin et des altcoins. À l’international, les conséquences du coronavirus et l’inquiétude ambiante ont également influencé les marchés traditionnels. À l’heure où nous publions cet article, le Dow Jones et le S&P 500 sont dans le rouge. La production de pétrole est également ralentie à l’international, premièrement à cause des raffineries chinoises, moins performantes que d’habitude, mais aussi à cause de tensions émergentes entre la Russie et l’Arabie saoudite.

 

Tout cela montre en tout cas une chose : dans un contexte financier incertain, le Bitcoin ne remplit pas forcément son rôle de « valeur refuge », n’en déplaise à ceux qui le considèrent comme un or numérique. Face à lui, l’once d’or montre en effet une progression de +0.34% sur les dernières 24h. Les jours à venir nous diront si les marchés parviennent à se remettre de cette chute, et à repartir à la hausse.

 

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments