Luxe et NFT : Rolex dépose des demandes de marques pour le Web3

Le célèbre horloger de luxe Rolex franchit un nouveau cap pour s'immerger dans le Web3. En déposant plusieurs demandes d'enregistrement de marques, l'entreprise suisse révèle une partie de ses ambitions aux sujets des NFT, des cryptomonnaies et du metaverse.

Luxe et NFT : Rolex dépose des demandes de marques pour le Web3

Cacher le player

1.0x

0.75x

1.0x

1.25x

1.5x

2.0x

0:00
0:00

Rolex fait ses premiers pas dans le Web3

Malgré la chute des cours des cryptomonnaies débutée il y a un an, les entreprises de tous les secteurs ne cessent de s'intéresser au Web3.

Dans le secteur de l'horlogerie, TAG Heuer permet depuis juin dernier la visualisation des tokens non fongibles (NFT) sur ses montres connectées. Aujourd'hui, Rolex veut rattraper son retard en multipliant son implication dans le secteur.

Un document révèle les aspirations du célèbre horloger suisse : Rolex a déposé des demandes d'enregistrement de marques aux sujets des NFTs, des cryptomonnaies et du metaverse.

D'après ce document, Rolex s'intéresse à trois thématiques spécifiques.

Dans un premier temps, les NFT sont présentés comme le principal virage technologique à ne pas louper. Leurs usages peuvent être multiples selon Rolex :

  • servir de certificats d'authenticité pour les « fichiers numériques téléchargeables » ;
  • créer des « pièces de collection numériques » ;
  • intégrer potentiellement un « service d'enchères en ligne » pair-à-pair, similaire à une marketplace comme OpenSea.

Ensuite, pour accroître la popularité de ses futurs NFTs, Rolex doit créer tout un écosystème permettant de visualiser et d'utiliser ces actifs virtuels.

C'est ce que compte faire l'entreprise suisse en « fournissant un lieu en ligne pour les acheteurs et vendeurs d’objets virtuels ». Mais les équipes de Rolex ne s'arrêtent pas là : ils veulent créer plusieurs activités accessibles dans le metaverse. Nous pouvons citer :

  • la multitude d'items collectionnables sous forme de NFT, allant des montres aux bijoux, en passant par des vêtements, des miroirs, des photographies, des avatars, etc. ;
  • « les activités récréatives » comme des jeux en ligne et des compétitions ;
  • les activités professionnelles telles que « des séminaires, des conférences, des conventions et des forums ».

Pour conclure son futur écosystème Web3, Rolex a besoin d'un moyen de paiement : la firme a choisi les cryptomonnaies pour l'achat de ses produits virtuels.

Les clients de Rolex pourront potentiellement « utiliser un wallet numérique et télécharger des clés cryptographiques pour envoyer et dépenser des cryptomonnaies... ». D'ailleurs, en parallèle, Rolex à l'intention de développer un portefeuille de cryptomonnaie physique.

Pour mener à bien tous ses projets, Rolex réalise en conséquence de nombreuses demandes de marque en rapport avec du matériel technologique.

Par exemple, la firme affirme vouloir développer des gants, casques et lunettes intelligentes, ainsi que des consoles de jeux vidéos. De cette façon, Rolex aura une totale maîtrise de ses produits, de la production à la commercialisation.

Malgré tout, nous ne savons pas si les solutions proposées par Rolex seront décentralisées. En d'autres termes, aucune information sur le degré de contrôle que possèdera l'entreprise sur ces NFT n'a été transmise.

👉 À lire également - Tout comprendre aux NFTs en quelques minutes

Investir dans les crypto-monnaies est risqué (en savoir plus)

Le luxe étend sa présence dans le domaine des cryptomonnaies

Ce nouveau positionnement de Rolex va dans la continuité des actions entreprises par les grandes firmes de l'horlogerie.

Cette année, au plus grand plaisir des passionnés de montres suisses, les entreprises TAG Heuer et Breitling ont commencé à accepter les cryptomonnaies comme moyen de paiement.

De son côté, l'horloger américain Jacob and Co a fait sensation en septembre dernier. L'entreprise a commercialisé une montre dédiée au Bitcoin.Disponible en seulement 25 exemplaires, l'objet en titane noir était commercialisé à près de 350 000 euros.

D'ailleurs, la considération du Web3 au sein des entreprises de luxe ne se limite pas au secteur de l'horlogerie.

Tandis que la maison de mode Gucci s'est lancée dans le metaverse The Sandbox, l'entreprise française Guerlain a réalisé en début d'année une distribution de NFT en faveur de la biodiversité.

En outre, les entreprises du luxe ont un train d'avance sur les autres secteurs. En se positionnant dans le Web3, les marques prennent de l'ampleur dans l'espace médiatique de ces nouveaux environnements virtuels.

👉 Pour comprendre comment la blockchain peut révolutionner le marché de l'art

La plateforme qui simplifie le trading

Acheter des cryptos en quelques minutes

toaster icon
Investir dans les crypto-monnaies est risqué (en savoir plus)

Source : Bureau américain des brevets et des marques de commerce

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast

Les articles les plus lus

Sam Bankman-Fried révèle que FTX aurait vendu des actifs qui n’existaient pas à ses clients

Sam Bankman-Fried révèle que FTX aurait vendu des actifs qui n’existaient pas à ses clients

Wallet Crypto – Top 10 des meilleurs portefeuilles pour sécuriser vos cryptomonnaies en 2022

Wallet Crypto – Top 10 des meilleurs portefeuilles pour sécuriser vos cryptomonnaies en 2022

Metaverse : l'UE organise un gala à 387 000 €... Qui rassemble 5 personnes

Metaverse : l'UE organise un gala à 387 000 €... Qui rassemble 5 personnes

La Banque Centrale Européenne détruit le Bitcoin (BTC)

La Banque Centrale Européenne détruit le Bitcoin (BTC)

Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast