L'Ether (ETH) arrive au Chicago Mercantile Exchange (CME)

Le listing de l'Ether (ETH) à la bourse de Chicago, le fameux CME, c’est pour aujourd’hui.

Mais alors, qu’est-ce que cela change concrètement ?

« Beaucoup de choses », s’amuse l'analyste Vincent Ganne. « Déjà, ça institutionnalise encore davantage le marché crypto, qui voit de plus en plus de capitaux institutionnels se déverser sur lui ces derniers mois. Certes, les contrats futures existent depuis longtemps sur les cryptomonnaies, mais sur les bourses dites alternatives, comme Binance. Les institutionnels ne tradent qu’avec les produits dérivés dans les bourses historiques et régulées. C’est le cas du CME. »

Conséquence directe et certaine donc : le volume des contrats à terme sur l'Ether va exploser. « Il faut voir ça comme une énorme porte d’entrée pour tous les flux institutionnels », résume l’analyste.

Autre changement de taille : l'arrivée des dates d’échéances, que l'on connaît déjà sur Bitcoin (BTC).

« Cela impliquera beaucoup de volatilité sur le marché les jours précédents la clôture »,  poursuit Vincent Ganne.

Connaître ces dates de clôtures, qui sont publiques, sera donc un atout pour trader l’Ether. Même pour le marché spot, sur lequel les particuliers passent majoritairement leurs ordres, puisque « les deux restent liés », rappelle Vincent.

Également, nous en sommes désormais coutumiers sur Bitcoin ; le CME ne cote pas le week-end. « Il pourrait y avoir des différences de prix avec le spot, entre la clôture du vendredi et l’ouverture à la fin du week-end ». Les fameux gaps CME.

👉 Pour aller plus loin - CME Group annonce l'arrivée des contrats à terme sur l'Ether (ETH)

Une source d’information supplémentaire

L’entrée de l'ETH au CME offre également de nouvelles informations, souvent précieuses pour les traders. Le comminment of traders, publié chaque vendredi soir, annonce les positions détenues par les institutionnels.

« La bourse de Chicago édite un rapport qui donne la position de trading de tous les professionnels sur les futures. Cela devra désormais être pris en compte dans l’analyse du marché », confie Vincent Ganne.

En ce qui concerne la peur d’un crash dans les prochains jours comme en 2017, Vincent Ganne temporise. « C’est surtout une dynamique de long terme. »

Revivra-t-on pour l'Ether un scénario similaire à celui de la fin 2017, date à laquelle les contrats CME pour Bitcoin ont été introduits ?

Chute Bitcoin CME 2017

Chute du cours du bitcoin (BTC) suite à l'introduction de contrat à terme sur CME fin 2017

 

Pour Vincent Ganne, le marché d'aujourd'hui est totalement différent par rapport à celui de 2017 :

 « Le marché a  complètement changé dans sa structure depuis 2017. Mais il est possible, si nous arrivons sur un top de marché intermédiaire, que le marché prenne quelques semaines de retracement qui feront vraiment peur. Et à ce moment-là, les institutionnels, via les futures, vont shorter comme des malades. Cela sera purement spéculatif, et quand la tendance haussière repartira, ils se rachèteront. Mais cela pourrait amplifier le mouvement à la baisse », conclut Vincent.

Ce qui est certain, c’est qu’à court terme, l’annonce de Tesla qui a investi 1,5 milliard de dollars dans Bitcoin semble avoir accaparé toute la lumière. Et annihiler la peur d’un retracement de l'Ether.

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Valentin Demé

twitter-soothsayerdata

Passionné par la technologie Blockchain et les crypto monnaies, je suis la voix du podcast de Cryptoast. J'écris également beaucoup sur les sujets DeFi.
Tous les articles de Valentin Demé.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments