Interdiction d’utiliser les forks ? Le fondateur de friend.tech revient sur « une déclaration stupide »

Avant de rapidement revenir sur sa décision, friend.tech a déclenché la polémique en annonçant que les utilisateurs de forks de l’application ne seraient pas éligibles à de futures récompenses. Était-ce un aveu de faiblesse face à une chute de l’activité ?

Interdiction d’utiliser les forks ? Le fondateur de friend.tech revient sur « une déclaration stupide »

friend.tech déclenche la polémique auprès de ses utilisateurs

Ces derniers temps, l’application friend.tech fait parler d’elle, notamment pour sa promesse d’apporter une dimension Web3 aux influenceurs, leur permettant de vendre des fractions d’actions de leur profil X. Néanmoins, nous avons pu constater cette semaine que l’engouement initial tendait déjà à s’essouffler, et cela se caractérise par une chute de l’activité sur la plateforme.

Dans une tentative controversée de retenir les utilisateurs sur sa plateforme, friend.tech a ainsi publié une annonce pour le moins surprenante lundi soir. En effet, l’application a indiqué dans un tweet supprimé depuis que pour garantir la loyauté de ses utilisateurs, ceux ayant recours à l’utilisation de forks du protocole ne seront plus éligibles à des récompenses futures :

Tweet supprimé par friend.tech

Figure 1 — Tweet supprimé par friend.tech

 

Bien entendu, cette annonce a déclenché de vives réactions, compte tenu du fait qu’une telle décision se place en opposition à la philosophie de l’écosystème, au sein duquel de nombreux forks peuvent apparaître. Si une part évidente de ces copies sont là pour surfer sur des effets de modes, cette concurrence encourage aussi les protocoles à innover afin de rester compétitifs.

👉 Pour aller plus loin — Apprenez-en plus sur les réseaux sociaux Web 3 grâce à notre guide

Trader sur l'une des plus anciennes plateformes

toaster icon
Risque élevé de perte en capital (en savoir plus)

Machine arrière face à la grogne

Devant le mécontent de la communauté, Racer, le cofondateur de friend.tech derrière ce pseudonyme, est rapidement revenu sur sa décision. Il a donc publié un message d’excuses sur X, qui a, lui aussi, été supprimé.

Ainsi, l’intéressé indique qu’il a été motivé par la peur et que cette déclaration était stupide. En conséquence, « l’interdiction » d’utiliser des forks du protocole peut être considérée comme nulle et non avenue :

Message d'excuses du cofondateur de friend.tech

Figure 2 — Message d’excuses du cofondateur de friend.tech

 

Quel que soit l’avenir du projet, il est intéressant de noter la vitesse à laquelle se sont enchaînées ces différentes actions, témoignant d’une certaine précipitation de l’équipe fondatrice. Et pour cause, il s’est écoulé à peine 9 heures entre l’annonce initiale, son annulation, puis la suppression des différents tweets afin de tenter d’effacer cette histoire.

👉 Dans l’actualité également — Drogues et violences : l’influenceur crypto n°1 au monde se fait virer de sa propre chaîne YouTube

Cryptoast Research : ayez un temps d'avance sur le marché
Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Le cours du Bitcoin SV (BSV) bondit de +37% suite à un tweet de « Satoshi Nakamoto »

Le cours du Bitcoin SV (BSV) bondit de +37% suite à un tweet de « Satoshi Nakamoto »

Shiba Inu (SHIB), Ripple (XRP), Pepe Coin (PEPE)... Honda s'ouvre aux paiements en cryptomonnaies

Shiba Inu (SHIB), Ripple (XRP), Pepe Coin (PEPE)... Honda s'ouvre aux paiements en cryptomonnaies

Carte d’identité nouvelle génération : le Brésil adopte la blockchain

Carte d’identité nouvelle génération : le Brésil adopte la blockchain

« Les gens sont bêtes » – Do Kwon a admis avoir falsifié le volume de trading de Terra (LUNA)

« Les gens sont bêtes » – Do Kwon a admis avoir falsifié le volume de trading de Terra (LUNA)