« L'intégrité prime sur les profits » : la plateforme Paxful déliste l'Ether (ETH)

La plateforme de trading de pair à pair Paxful a pris l'étonnante décision de retirer l'Ether (ETH) de sa marketplace. Le PDG de Paxful, Ray Youssef, a avancé plusieurs raisons pour justifier ce choix, notamment les implications du passage récent de la blockchain Ethereum à la Proof of Stake.

« L'intégrité prime sur les profits » : la plateforme Paxful déliste l'Ether (ETH)

Paxful se détache de l'Ether

Plateforme populaire pour l'échange de cryptomonnaies de pair à pair, Paxful n'accueillera plus l'Ether (ETH) sur sa marketplace. Cette décision a été formulée sur Twitter par Ray Youssef, le PDG de Paxful :

« Nous avons finalement expulsé Ethereum de notre marketplace. 11,6 millions d'humains mieux protégés. L'intégrité avant les revenus 🤝🏽 Qui est le prochain ? ».

Au sein d'un texte associé à son tweet, Ray Youssef explique la raison pour laquelle une telle décision a été prise :

« Le plus grand problème au monde est l'apartheid économique. C'est la racine de toutes les souffrances de l'humanité. Je veux voir un monde où le Bitcoin libère des milliards de personnes retenues par ce système diabolique, en particulier les personnes inutilement lésées qui vivent dans les pays du Sud. C'est pourquoi j'ai créé Paxful - pour accomplir cette MISSION. C'est ce qui me motive vraiment, cela vient du cœur, et c'est personnel pour moi. »

Selon lui, le seul moyen de résoudre le problème qu'il soulève serait donc d'avoir recours au Bitcoin. Ainsi, les autres cryptomonnaies (comme l'Ether notamment) n'auraient pas lieu d'être et seraient des leurres qui ralentiraient la progression de Bitcoin auprès des masses.

Ray Youssef ajoute que le retrait de l'Ether de Paxful est le fruit de 3 préoccupations majeures autour de l'écosystème Ethereum :

  • Depuis le passage d'Ethereum de la preuve de travail à la preuve d'enjeu, l'ETH n'est plus qu'une forme numérique de monnaie fiat : « la preuve de travail est l'innovation qui fait du bitcoin la seule monnaie honnête qui existe » ;
  • La blockchain Ethereum est contrôlée par un petit groupe de personnes et n'est donc pas décentralisée ;
  • Les tokens de l'écosystème Ethereum ont « engendré des escroqueries qui ont volé des milliards de dollars aux gens ».

Pour autant, la plateforme accueille toujours les stablecoins USDT et USDC, qui sont tous deux en partie « hébergés » sur la blockchain Ethereum, en plus d'être ancrés à une monnaie fiat, en l'occurrence le dollar américain. S'il l'on comprend bien la vision de Ray Youssef, ces stablecoins hautement centralisés devraient donc connaître le même sort que l'ETH sur Paxful. Il semblerait que non.

Sur Twitter, il s'est justement exprimé à ce sujet en précisant que « les stablecoins sont indispensables pour les cas d'utilisation réels ».

Depuis la chute de FTX, Ray Youssef a ardemment défendu l'idée que les individus doivent eux-mêmes se charger du stockage de leurs cryptomonnaies et les a vivement encouragés à « ne jamais garder leurs économies sur un exchange, y compris Paxful ».

👉 Apprenez à sécuriser vos cryptomonnaies avec le Ledger Nano S Plus

Le meilleur moyen de sécuriser vos cryptomonnaies 🔒

🔥 Le leader mondial de la sécurité crypto

toaster icon
Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
jean

Très bon et intéressant article comme toujours et encore merci. Voici toutefois deux petites coquilles à corriger : 1) "n'auraient pas lui d'être" -> lieu à la place de lui et 2) "du stockage et leurs cryptomonnaies" -> stockage de leurs cryptomonnaies (et non pas "et leurs"). Bonne soirée

Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Ethereum : les projets cryptos à surveiller avec la sortie de Shanghai

Ethereum : les projets cryptos à surveiller avec la sortie de Shanghai

Pourquoi le Bitcoin (BTC) s’échange-t-il à 37 000 dollars au Nigeria ?

Pourquoi le Bitcoin (BTC) s’échange-t-il à 37 000 dollars au Nigeria ?

Cardano : lancement du stablecoin algorithmique DJED

Cardano : lancement du stablecoin algorithmique DJED