L'Indonésie prépare sa monnaie numérique

La Banque centrale d'Indonésie rejoint les multiples banques centrales à travers le monde à travailler sur une version numérique de leur monnaie. La rupiah numérique est officiellement en préparation, et devrait voir le jour dans les prochaines années.

Selon un rapport de Reuters relatant les propos de Perry Warjiy, gouverneur de la Banque centrale d'Indonésie, l'institution est en train de réfléchir à la plateforme qu'elle utilisera pour assurer le bon développement du projet.

« La Banque d'Indonésie prévoit à l'avenir d'émettre une monnaie numérique de la banque centrale, la rupiah numérique, en tant qu'instrument de paiement numérique légal en Indonésie, » a déclaré le gouverneur lors d'une conférence de presse.

Le gouverneur a précisé que cette version numérique de la rupiah sera règlementée de la même manière que peuvent l'être les billets de banque et les transactions par cartes bancaires.

La Banque d'Indonésie n'a pas encore déterminé la date à laquelle elle émettra cette rupiah numérique, mais sa position laisse penser que les travaux avanceront rapidement.

👉 Sur le même sujet – Le Royaume-Uni accélère ses recherches sur la création d'une monnaie numérique

Une explosion des paiements numériques

Cette décision de la Banque centrale d'Indonésie suit la fulgurante croissance de l'utilisation des paiements numériques par les habitants depuis le début de la pandémie de Covid-19. D'après Reuters, la fréquence des transactions sur les plateformes bancaires numériques a bondi de 60,3 % sur un an, tandis que la valeur totale des montants transférés a augmenté de 46 % sur la même période.

La population de la plus grande économie d'Asie du Sud-Est semble particulièrement réceptive aux paiements via des canaux numériques, se détournant de plus en plus des paiements en espèces.

Nombreuses sont les banques centrales asiatiques à s'être lancée dans la course aux versions numériques de leurs monnaies. L'Indonésie rejoint ainsi la Thaïlande, la Corée du Sud, Hong Kong et bien évidemment la Chine, qui a d'ores et déjà testé avec succès le fonctionnement de son yuan numérique dans de multiples villes.

L'officialisation des recherches de la Banque d'Indonésie pour une rupiah numérique intervient deux semaines après l'annonce d'un durcissement conséquent de la règlementation visant les cryptomonnaies. Bien que cette mesure ne soit pas encore entrée en application, l'Indonésie prévoit de taxer les utilisateurs de cryptomonnaies directement sur leurs transactions, captant un pourcentage non négligeable du montant transféré lors de chaque échange.

👉 Sur le même thème – Euro numérique – Quels sont ses avantages et ses inconvénients ?

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments