Un secteur en plein développement

En 2020 le secteur artistique des NFTs a connu une forte expansion, autant sur le volume en dollars que celui des ventes et des institutions comme Christie’s ou Sotheby's l’ont bien remarqué.

Bien que ces acteurs de l’art traditionnel semblent avoir utilisé les NFTs que pour de rares occasions, ces quelques exemples de cas d’utilisation ont permis au reste du monde d’être informé qu’il était possible de certifier des œuvres d’art sur la blockchain et les échanger sans tiers de confiance.

Pendant ce temps-là, le secteur du crypto-art n’est pas resté à attendre de nouveaux records de vente et a commencé à se fédérer autour de nouveaux projets qui impliquaient des « social tokens » et plus globalement l’environnement de la DeFi.

C’est dans cette zone d’exploration que l’entreprise suisse Suum Cuique Labs a conçu le projet Hashmasks.

👉 C'est quoi un NFT ?

Des NFTs dynamiques avec Hashmasks

Le projet Hashmasks a été bien pensé : réunir 70 artistes afin que leur style puisse être utilisé dans 16 384 portraits générés aléatoirement. Chacun de ces portraits possède 5 types de traits : la couleur des yeux, le masque, un objet, un personnage et la couleur de la peau.

En fonction du nombre de traits rares, la valeur s’en trouvera ajustée, mais ce n’est pas la seule valeur de ces portraits. En effet, posséder un de ces masques permet de générer des 10 jetons NCT par portrait et par jour qui ont pour but de modifier le nom de l'œuvre !

Chaque modification du nom devra être unique par rapport aux autres portraits et coûte 1 830 NCT qui seront ensuite brûlés. Selon Hashmasks, l’objectif final du projet est de ne plus avoir de NCT en circulation pour que l'œuvre soit finie.

hashmask nft mystère

NFT mystère de Hashmasks

 

La vente a duré seulement 4 jours malgré le mystère qui régnait autour : Les acheteurs ne pouvaient pas voir leur œuvre pendant 14 jours et la distribution des œuvres était aléatoire. Même avec un pourcentage de chance très faible d’obtenir un portrait possédant des traits rares, les 3 dernières œuvres ont été vendues pour 100 ETH chacune.

Il semble difficile d’expliquer cette euphorie autrement que par une réaction disproportionnée des collectionneurs : les 70 artistes n’ont pas été révélés et ne le seront probablement jamais, ces derniers ayant signé un accord de confidentialité.

Dans un univers se voulant ouvert et transparent, la carte du mystère ne peut être que temporaire. Même si cacher le nom des artistes est une bonne stratégie de communication pour générer de l’engagement, la continuer trop longtemps risque de se retourner contre la startup suisse ! Le nombre de crypto-artistes populaires étant encore très petit, l’information sur l’identité d’acteurs connus ou non sera dévoilée tôt ou tard… reste à savoir si c’est l’équipe d’Hashmasks qui l’annoncera ou si la communauté des NFTs sera plus rapide.

Conclusion

Le marché des NFTs continue sa progression et permet aujourd’hui de penser à de nouveaux modèles économiques participatifs sur la blockchain. Concernant Hashmasks, l’expérience est un succès pour l’équipe, mais le manque de transparence sur les artistes ayant travaillé sur le projet ne permet pas d’évaluer objectivement la réelle valeur des oeuvres.

Les prix des Hashmasks se sont envolés ces derniers jours, mais il est important de rappeler que le dernier NCT sera émis dans 10 ans. Sachant que la couche dynamique est l’indicateur ayant “le plus de valeur”, cela voudra sûrement dire que la valeur finale du portrait dépendra de deux choses : le prix du NCT et le nombre de traits rares.

Est-ce qu’Hashmasks n’est qu’un effet de mode mélangeant DeFi, NFT et crypto-art ou un réel projet sur le long terme et marquant l’histoire ? Réponse dans 10 ans ou plus…

👉 Retrouvez les autres articles de Konohime

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Konohime

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Issu d'une formation artistique, et fort d'un parcours professionnel technique, j'évolue depuis plusieurs années dans l'univers blockchain, et plus précisément dans celui des Tokens Non Fongibles. Ma valeur ajoutée dans cet écosystème est de rendre accessible au plus grand nombre les enjeux et opportunités offertes par ces nouvelles technologies.
Tous les articles de Konohime.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments