EDF se tourne vers Tezos (XTZ)

Avec sa filiale Exaion, le groupe EDF rejoint l'écosystème de Tezos, et ne fait les choses à moitié. Cette startup spécialisée des solutions de Blockchain As a Service (BaaS) s'est tournée vers Tezos pour offrir à ses clients un accès simplifié et complet aux services basés sur cette blockchain.

Particulièrement attachée au respect de l'environnement, Exaion devient validateur du réseau Tezos, notamment car celui-ci fournit des nœuds stables et peu énergivores.

Pour rappel, la blockchain Tezos utilise un algorithme de consensus spécifique, basé sur un mécanisme de Liquid Proof-of-Stake (LPoS). Ainsi, la création des blocs est réalisée par les « Bakers » (ou boulangers), des acteurs du réseau jouant le même rôle que les mineurs pour Bitcoin (BTC).

Chaque bloc de Tezos est créé par un boulanger sélectionné au hasard, approuvé par d'autres boulangers et validé par le reste du réseau. Pour ce faire, les boulangers placent leurs XTZ en garantie, afin de s'assurer que les blocs sont convenablement validés.

Si vous détenez des tokens XTZ, vous pouvez ainsi les déléguez à Exaion, qui procédera à leur staking à votre place tout en vous reversant des récompenses. Davantage d'informations à ce sujet sont disponibles dans la FAQ d'Exaion.

En commentant cette grande avancée pour Tezos, Fatih Balyeli, PDG et cofondateur d’Exaion, souligne :

« Notre choix d’utiliser la blockchain Tezos s’est fait naturellement. Devenir Baker sur Tezos nous permet de limiter significativement notre consommation d’énergie et s’inscrit dans le cadre de notre politique de développement durable tout en proposant une offre numérique de qualité. »

👉 Lisez notre interview exclusive avec Fatih Balyeli pour en savoir plus sur les missions d'Exaion

Binance Exchange Logo

Découvrez le XTZ sur Binance »

Tezos (XTZ) à la conquête des institutionnels

Pour Michel Mauny, président de Nomadic Labs, l'arrivée d'Exaion au sein de l'écosystème Tezos permet au projet de se rapprocher des institutionnels, et lui donne un véritable coup de projecteur sur la scène française :

« En devenant baker institutionnel, Exaion renforce son statut de pionnier dans le secteur de la blockchain et, en projetant d’utiliser cette technologie pour certains cas clients et métiers, confirme la viabilité du projet Tezos, ouvrant la voie à un engagement croissant d’acteurs institutionnels français. »

L'implication du groupe EDF dans le projet Tezos marque un tournant majeur pour l'industrie des cryptomonnaies en France. Sur Twitter, le journaliste Grégory Raymond précise notamment :

Il ne fait aucun doute qu'il s'agit d'une avancée considérable pour Tezos. Le réseau comptait déjà Binance et Coinbase dans les rangs de ses validateurs. L'inclusion d'Exaion, et par conséquent du groupe EDF, représente une étape majeure pour le projet.

Tezos, en partie maintenu par des développeurs et chercheurs français, devient l'un des premiers des institutionnels souhaitant faire un pas vers la blockchain. Le mois dernier la Société Générale avec sa filiale Forge avait notamment sélectionné la Tezos pour mener des expérimentations sur une monnaie numérique de banque centrale (MNBC).

👉 Lisez notre fiche de présentation de Tezos (XTZ)

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation

Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments