Partager cet article :

Le géant du numérique Google a annoncé le 11 février qu'il rejoindra le Hedera Governing Council, la branche de gouvernance du réseau de registres numériques décentralisés, Hedera Hashgraph (HBAR).

 

Google se fait une place

Le conseil élabore l'orientation stratégique du réseau, en veillant à sa stabilité et à sa fiabilité. Google exploitera un nœud du réseau d'Hedera et mettra également ses données à disposition à des fins d'analyse.

Bien que le communiqué ait été publié sur le blog de Google Cloud, c'est bel et bien Google lui-même, dans son intégralité, qui rejoint Hedera Hashgraph. Dans le communiqué, Allen Day, développeur et porte-parole de Google Cloud, a commenté :

Nous sommes inspirés par ce que Hedera a accompli jusqu'à présent, et nous sommes impatients de fournir l'infrastructure et les technologies nécessaires pour soutenir ce que permet la technologie des grands livres distribués.

Selon Atul Mahamuni, vice-président des produits de Hedera, cette initiative représente l'approfondissement d'une collaboration déjà existante :

Nous nous sommes d'abord tournés vers Google Cloud pour sa facilité d'utilisation, ses avantages en termes de réseau et les performances globales de la plateforme. [...] Google Cloud était la base parfaite pour nous aider à atteindre nos objectifs d'adoption à grande échelle des DLT par les entreprises.

Avec l'arrivée de Google dans ses rangs, le conseil d'administration de Hedera devient encore plus influent. En effet, ce dernier compte d'autres membres tout aussi éminents que Google dont IBM, Boeing, Swisscom, Nomura Holdings, Deutsche Telekom et Tata Communications.

Pour s'assurer que Google ou tout autre membre ne prenne le pouvoir sur le réseau, le conseil fonctionne selon un système de vote unitaire par les entreprises, et les membres du conseil d'administration sont renouvelés tous les deux ans.

👉 Lisez notre dossier pour en savoir plus sur ce qu'est le Hedera Hashgraph.

 

Le token natif de Hedera Hashgraph explose

Suite à cette annonce, le cours du token HBAR connait, encore à l'heure de l'écriture de cet article, une hausse considérable. Avant le communiquée de Google, un token HBAR s'échangeait aux alentours des 0,019 dollar.

En l'espace de quelques heures seulement, le prix du token a grimpé de 140% pour atteindre un plus haut à 0,046 dollar. Lors de l'écriture de ces lignes, le HBAR continue sa forte poussée haussière et pourrait nous réserver davantage de bonnes surprises.

Soyez cependant prudent, il est d'autant plus risqué de prendre position sur une cryptomonnaie étant dans une telle phase de haussière, bien que l'arrivée de Google au sein du conseil de gouvernance de Hedera ait un impact conséquent.

HBAR

L'impressionnante hausse du cours de l'HBAR - Source : TradingView

Selon les données de CoinGecko, le HBAR se positionne désormais à la 49e place des cryptomonnaies les plus capitalisées du marché avec près de 144 millions de dollars.

👉 À lire sur le même sujet : Hedera Hashgraph lance la bêta ouverte de son Mainnet.

 

Google participe déjà activement au développement de l'industrie de la blockchain. En juin 2019, Google Cloud a intégré le middleware oracle de ChainLink (LINK) sur sa plateforme.

Cette initiative permet à ses développeurs d'interagir avec les smart-contracts d'Ethereum et les données de BigQuery, un service de Google Cloud qui permet l'analyse interactive massive de grands ensembles de données.

RECEVEZ UN RÉCAPITULATIF DE L'ACTUALITÉ CRYPTO CHAQUE DIMANCHE

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Français expatrié en Corée du Sud, je m'intéresse depuis plusieurs années au Bitcoin, aux cryptomonnaies et aux technologies blockchain associées. Je crois fermement en ces innovations technologiques et qu’elles révolutionnent déjà de nombreux secteurs.
Tous les articles de Clément Wardzala.

Partager cet article :

Poster un Commentaire

avatar