Les clients de A1 Telekom Austria peuvent désormais payer les services de l'opérateur dans certaines agences à l'aide de six cryptomonnaies : le Bitcoin (BTC), l'Ethereum (ETH), le XRP, le Litecoin (LTC), le Stellar (XLM) et le Dash (DASH). L'annonce a été communiquée par Futorezone le 16 août.

 

Une période de test avant une expansion nationale

A1, qui dessert quelque 5,1 millions de lignes mobiles et 2,1 millions de lignes fixes à travers l'Autriche, teste actuellement cette nouvelle fonctionnalité dans un nombre limité de ses magasins. De plus, ces options de paiement innovantes viseraient avant tout à attirer les touristes plutôt que les locaux.

Les premières séries de tests seront effectuées par Alipay et WeChat Pay d'ici la fin du mois. Bien que les emplacements initialement sélectionnés soient limités à sept pour le moment, si les tests s'avèrent concluants, d'autres villes pourraient en bénéficier dans un avenir proche. Selon Futurezone, le géant des télécommunications collabore avec des plateformes bancaires comme Ingenico, Concardis et Salamantex, afin de contribuer à réduire la volatilité des prix grâce à l'architecture des solutions bancaires.

Markus Schreiber, responsable du marketing d'A1 Telekom, confirme la nouvelle en déclarant que l'entreprise mène le programme pilote pour examiner ce que les cryptomonnaies de paiement peuvent apporter pour l'entreprise. Il a ajouté que le paiement en monnaie numérique est de plus en plus répandu dans le monde, tandis que les espèces deviennent un modèle obsolète, et que cela touche toutes les industries. Il termine son témoignage en expliquant que le nouveau projet pilote permettra à A1 Telekom d'évaluer la demande et l'acceptation des cryptomonnaies.

Un tweet de l'entreprise Salamantex sur le sujet a d'ailleurs été reçu positivement par la communauté crypto :

 

[tweet 1163435472758218753 align='center']

Traduction :  En coopération avec Salamantex, le service de paiement d'A1 Telekom
rend désormais les paiements avec lesdevises numériques simples et sûrs.
Cela en fait un moyen de paiement adapté à un usage quotidien, comparable aux paiements par carte de crédit.

 

De plus en plus d'entreprises à travers le monde commencent à proposer cette option à ses clients. Par exemple, la compagnie Norwegian Air a ajouté cette option le mois dernier tout en lançant son propre exchange. L'intérêt des cryptomonnaies et de la blockchain est en train de conquérir la majorité des pôles marketing des plus grandes entreprises pour le plus grand bonheur des consommateurs.

Dans le cas d'A1 Telekom, il est intéressant de noter que l'entreprise n'accepte pas seulement le Bitcoin (BTC) en guise de paiement, mais aussi un panel assez important d'autres cryptomonnaies par rapport aux autres entreprises mettant en place le même type d'initiative.

 

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Depuis 2017, je m'intéresse au Bitcoin, aux cryptomonnaies et à la technologie blockchain associée. Je crois fermement en ces innovations technologiques et qu’elles révolutionnent déjà de nombreux secteurs.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments