Des Grands Crus dégustables grâce à Bitcoin (BTC)

Comme l’explique le média Drinks International, l’offre « BTC Wine » du négociant en Grands Crus Lassere & Papillons date du dernier bull run de Bitcoin. Le principe est simple : l’entreprise basée à Bordeaux met à la disposition de ses clients de prestigieuses bouteilles de vin, et ces derniers peuvent régler leurs achats en BTC, Ether (ETH) ou Bitcoin Cash (BCH).

La hausse du cours du Bitcoin a permis à l’entreprise de connaître le succès avec son offre BTC Wine, alors que le secteur du vin est durement touché par la crise du Covid-19. Louis de Bonnecaze, le directeur de BTC Wine, explique :

« Cela fonctionne très bien grâce au bull run. Nous voyons un nouveau type de client, qui a beaucoup de Bitcoin, et qui veut le dépenser. Les Grands Crus sont un symbole de statut. Ils ont acheté des voitures et des maisons, et maintenant ils se dirigent vers le vin : c’est un bon marché pour nous. »

👉 Pour aller plus loin : Dossier- La France va-t-elle louper le virage des cryptomonnaies et de la blockchain ?

Luxe et blockchain main dans la main ?

Au-delà d’utiliser les cryptomonnaies en tant qu’outil de paiement, BTC Wine souhaite aussi explorer les technologies blockchain afin d’améliorer sa logistique :

« La technologie blockchain ouvre de nouvelles perspectives en matière de traçabilité et logistique. Nous trouvons de synergies entre le vin et la cryptomonnaie, car le vin est un actif tangible, et Bitcoin est une autre catégorie d’actif. C’était donc naturel pour nous de mélanger les deux. »

L’entreprise a révélé utiliser le facilitateur de paiements Bitpay afin de créer des ponts avec l’euro. Elle songe par ailleurs à payer ses fournisseurs directement en Bitcoin à l’avenir, si ceux-ci commencent à accepter la cryptomonnaie.

Ce n’est en tout cas pas la première fois que Bitcoin et les cryptomonnaies flirtent avec le luxe. En 2019, Franck Muller avait lancé une montre de luxe qui cachait un portefeuille en Bitcoin. Du côté de la France, on apprenait l’année dernière que LVMH s’était lancé dans un projet blockchain de traçabilité. À mesure que le Bitcoin gagne en légitimité – et en prix ! - de nouveaux projets de ce type devraient donc continuer à essaimer.

👉 À lire : France - La blockchain pourrait apporter 58 milliards de dollars de PIB

 

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédactrice en chef adjointe sur Cryptoast, je suis tombée dans la marmite des cryptomonnaies il y a quelques années. Je suis passionnée par les technologies novatrices qui découlent de la blockchain et j'aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments