Qu'est-ce que l'euro numérique et pourquoi suscite-t-il des inquiétudes ?

L'euro numérique est le projet de la Banque centrale européenne (BCE) visant à créer une version numérique de la monnaie unique de l’Union européenne. Conçu pour fonctionner en parallèle des moyens de paiement actuels, quels sont les cas d’usage prévus de l'euro numérique ? Quelles sont les différences entre l’euro numérique et une cryptomonnaie ? Et surtout, pourquoi l’arrivée de l’euro numérique inquiète-t-il autant ?

Qu'est-ce que l'euro numérique et pourquoi suscite-t-il des inquiétudes ?

C’est quoi l'euro numérique ?

L'euro numérique est une monnaie numérique de banque centrale (MNBC) conçue pour être utilisée parallèlement aux moyens de paiement déjà existants, tels que les espèces, les cartes bancaires et les virements bancaires. La BCE vise ainsi à introduire une nouvelle forme de monnaie, complémentaire à l’euro actuel. Il se distingue sous 2 formes : l'euro numérique de détail et l'euro numérique de gros.

L'euro numérique de détail est destiné au grand public et sera utilisé pour les paiements de tous les jours pour des montants de transactions faibles, comme les achats en magasin ou les paiements en ligne.

L'euro numérique de gros, quant à lui, est destiné aux grandes entreprises et aux banques, facilitant les transactions d’activités bancaires et financières entre acteurs professionnels pour des montants élevés de l’ordre de plusieurs millions d’euros.

Cet euro numérique est actuellement en phase de test, et son déploiement est prévu aux alentours de 2027-2028.

20 € offerts lors de votre inscription sur Bitvavo
Publicité - Investir comporte des risques (en savoir plus)

Pourquoi la BCE souhaite introduire un euro numérique?

Tout d'abord, l'introduction d’un euro numérique vise à moderniser le système de paiement des pays membres de l’Union européenne, en répondant à l'évolution des habitudes de paiement avec une alternative numérique aux espèces et aux cartes bancaires.

Ensuite, l'euro numérique sera supposé renforcer l’autonomie stratégique des pays utilisateurs de l’euro en réduisant la dépendance aux prestataires de services de paiement non européens.

De plus, la BCE souhaite que l’euro numérique promeut l'inclusion financière en offrant un moyen de paiement accessible à tous, même à ceux qui n'ont pas de compte bancaire.

Enfin, il vise à préserver la confiance dans la monnaie publique, en garantissant que l'euro reste pertinent à l'ère numérique et en assurant la stabilité monétaire.

Euro Numérique

Comment l'euro numérique fonctionnera-t-il ?

Selon la BCE, l'euro numérique pourra être utilisé dans une variété de situations quotidiennes, offrant une alternative aux méthodes de paiement existantes. Il pourra servir pour des paiements en magasin, en ligne, des transactions entre particuliers, ainsi que pour des transactions financières de somme importantes.

Une meilleure accessibilité

L'euro numérique sera accessible à tous les résidents de la zone euro, y compris ceux qui n'ont pas de compte bancaire. Cette accessibilité favorisera l'inclusion financière, permettant à un plus grand nombre de personnes de participer à l'économie numérique et d'effectuer des paiements facilement.

Des paiements bien plus efficaces

Les paiements réalisés avec l’euro numérique sont prévus pour être rapides et efficaces, permettant des transactions instantanées et réduisant les délais de traitement. Cette rapidité facilitera les échanges commerciaux et rendra les transactions plus fluides et pratiques pour tous les utilisateurs.

Un portefeuille numérique dédiée

Les utilisateurs pourront stocker leurs euros numériques dans des portefeuilles numériques, accessibles via des applications sur leurs téléphones ou des cartes physiques spécifiques. Ces portefeuilles devraient permettre de réaliser des paiements en ligne et hors ligne, assurant une grande flexibilité d'utilisation, même sans connexion Internet.

L'interopérabilité avec d'autres systèmes

D’après la BCE, l'euro numérique sera conçu pour être interopérable avec les systèmes de paiement existants, facilitant ainsi son intégration dans l'écosystème financier actuel. Cette interopérabilité garantira une meilleure transition vers l'utilisation de l'euro numérique, sans perturber les méthodes de paiement actuelles.

En dépit de ces fonctionnalités prévues par la BCE, l'introduction de l'euro numérique s'accompagne de nombreuses craintes et préoccupations, notamment en ce qui concerne la confidentialité, la sécurité et l'impact sur les banques commerciales. Ces aspects seront abordés plus en détail dans les sections suivantes de l'article.

Cryptoast Research : Ne gâchez pas ce bull run, entourez vous d'experts

Quelles sont les différences entre l'euro numérique et l'euro actuel ?

Nature de la monnaie

L'euro numérique est une forme de monnaie numérique, tandis que l'euro actuel existe sous forme d'espèces (billets et pièces) et de monnaie scripturale (dépôts bancaires).

Les espèces sont des représentations physiques de la monnaie, tandis que la monnaie scripturale est constituée de dépôts dans les comptes bancaires et utilisée pour les paiements électroniques.

Émission et garantie

L'euro numérique sera émis par la Banque centrale européenne (BCE), ce qui en fait une forme de monnaie publique.

À l'inverse, la monnaie scripturale actuelle est émise par les banques commerciales, ce qui en fait une forme de monnaie privée.

Euro Numérique BCE

Utilisation et accessibilité

L'euro numérique se distingue par son accessibilité universelle et l'absence de frais pour les usages de base. Il serait disponible pour tous les résidents de la zone euro, sans nécessiter de compte bancaire, ce qui le rend accessible même aux personnes non bancarisées.

En revanche, l'utilisation de la monnaie scripturale nécessite un compte bancaire, et les transactions peuvent entraîner des frais.

Confidentialité et sécurité

La confidentialité et la sécurité sont des aspects importants de l'euro numérique, selon la BCE. Les paiements en euros numériques devraient offrir un niveau de confidentialité élevé, notamment pour les transactions hors ligne, où seuls le payeur et le bénéficiaire connaissent les détails de la transaction.

En ligne, la BCE affirme qu’elle ne pourra pas identifier les utilisateurs à partir de leurs paiements, contrairement aux paiements électroniques actuels qui peuvent être tracés par les banques commerciales.

En termes de sécurité, l'euro numérique bénéficierait des mesures de protection avancées mises en place par la BCE, ce qui en ferait un moyen de paiement sûr et résilient face aux cyberattaques et aux fraudes.

20 € offerts lors de votre inscription sur Bitvavo
Publicité - Investir comporte des risques (en savoir plus)

L'euro numérique est-il une cryptomonnaie ?

L’euro numérique présente des caractéristiques différentes de celles des cryptomonnaies et ne sera donc pas une cryptomonnaie.

Décentralisation vs centralisation

Contrairement aux cryptomonnaies, l'euro numérique ne sera pas décentralisé. Il sera émis et garanti par la Banque centrale européenne (BCE). Cette centralisation signifie que la BCE aura le pouvoir exclusif de gérer et de réguler l'euro numérique.

Les cryptomonnaies, quant à elles, ne sont ni garanties ni gérées par une institution centrale, comme c’est le cas du Bitcoin par exemple.

Le Bitcoin, créé en 2009, se caractérise par une absence de contrôle centralisé, ce qui signifie qu'aucune autorité unique, comme une banque centrale, ne gère son émission ou son fonctionnement. Les transactions en Bitcoin sont vérifiées par un réseau de nœuds indépendants grâce au minage.

👉 Sur le même thème – Le Bitcoin (BTC) est-il une monnaie ?

Garantie par une institution centrale vs absence de garantie

L'euro numérique sera garanti par la BCE, ce qui en fait une monnaie dont la valeur peut être perçue comme plus sécurisée et fiable étant donnée son émission par une institution financière.

En revanche, les cryptomonnaies comme le Bitcoin ne sont pas garanties par une institution centrale. Leur valeur repose sur la confiance des utilisateurs et sur les mécanismes de l’offre et de la demande. Cette absence de garantie peut entraîner une volatilité importante des prix et plus de risques pour les utilisateurs.

Technologie sous-jacente

Les cryptomonnaies utilisent la technologie blockchain pour enregistrer les transactions de manière sécurisée et transparente.

La blockchain permet de maintenir un registre distribué qui est accessible à tous les participants du réseau, assurant ainsi l'intégrité et la transparence des transactions.

Étant donné qu'il sera émis par une institution centralisée, l’euro numérique pourrait s'appuyer sur des technologies centralisées ou hybrides qui offrent des niveaux élevés de contrôle.

Cryptoast Research : Ne gâchez pas ce bull run, entourez vous d'experts

Inquiétudes et dangers liés à l'euro numérique

Protection de la vie privée

L'une des principales préoccupations concernant l'euro numérique est la confidentialité des transactions.

Le caractère centralisé de l'euro numérique amène des questions concernant la traçabilité et la vie privée des utilisateurs.

Sécurité informatique

La numérisation de la monnaie introduit de nouveaux vecteurs d'attaque potentiels. Par conséquent, l'euro numérique devra faire face à des risques significatifs liés aux cyberattaques et aux failles de sécurité.

Impact sur les banques commerciales

L'introduction de l'euro numérique suscite également des inquiétudes quant à son impact sur les banques commerciales.

Il existe une crainte de désintermédiation bancaire, où les clients pourraient préférer déposer leur argent directement en euros numériques plutôt que dans des comptes bancaires traditionnels.

Pour limiter cet impact, la BCE envisage de mettre en place un plafond de 3 000 euros sur les comptes en euros numériques détenus par les particuliers.

Cette mesure vise à empêcher les utilisateurs de retirer massivement leurs fonds des banques commerciales, ce qui pourrait déstabiliser le système bancaire.

La fin des billets et des transactions anonymes ?

Bien que la BCE ait souligné que l'euro numérique sera conçu pour coexister avec les espèces et non pour les remplacer, certaines personnes craignent que son introduction puisse marquer la fin des billets de banque. Cela mettrait fin aux transactions anonymes.

En effet, les billets permettent des transactions complètement anonymes, et leur disparition pourrait entraîner une perte de la confidentialité financière pour les utilisateurs.

20 € offerts lors de votre inscription sur Bitvavo
Publicité - Investir comporte des risques (en savoir plus)

Quand l'euro numérique sera-t-il disponible ?

L'introduction de l'euro numérique se déroule en plusieurs phases. Le projet a débuté avec une phase d'étude en octobre 2021, visant à évaluer les besoins et les attentes des utilisateurs. Cette phase s'est concentrée sur la collecte d'avis des parties prenantes et sur l'examen des options technologiques et réglementaires.

En octobre 2023, la BCE a lancé la phase préparatoire de l’euro numérique. Cette étape, prévue pour durer environ 2 ans, se concentre sur les expérimentations et l'élaboration des règles de fonctionnement.

Après la phase préparatoire, la prochaine étape sera l'adoption du cadre législatif nécessaire pour l'introduction de l'euro numérique dans la zone euro. Cette décision nécessitera l'approbation via plusieurs votes du Conseil de l'Union européenne et du Parlement européen.

La BCE prendra ensuite la décision finale sur l'émission de l'euro numérique, en tenant compte des résultats des expérimentations et des consultations publiques. Si toutes ces étapes se déroulent comme prévu, la BCE vise un lancement de l’euro numérique entre 2027 et 2028.

Et vous ? Que pensez-vous de l’euro numérique ? Craignez-vous que son déploiement entrave la vie privée des citoyens ? Cela marquera-t-il la fin des billets et donc des paiements anonymes ? N’hésitez pas à laisser un commentaire à ce sujet !

Rejoignez la communauté Cryptoast sur Discord
Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
seb68

vous dites: En revanche, les cryptomonnaies comme le Bitcoin ne sont pas garanties par une institution centrale. Leur valeur repose sur la confiance des utilisateurs et sur les mécanismes de l’offre et de la demande. Cette absence de garantie peut entraîner une volatilité importante des prix et plus de risques pour les utilisateurs"
En quoi il y aurait plus de risques ???

Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Airdrop zkSync : êtes-vous éligible à la distribution de tokens ZK ?

Airdrop zkSync : êtes-vous éligible à la distribution de tokens ZK ?

Bitcoin, un range qui promet une sortie épique ? Analyse du BTC du 10 juin 2024

Bitcoin, un range qui promet une sortie épique ? Analyse du BTC du 10 juin 2024

ETF Ethereum spot : la SEC tarde à donner ses réponses avant le lancement

ETF Ethereum spot : la SEC tarde à donner ses réponses avant le lancement

Qu'est-ce que IO.net (IO) ? Découvrez ce projet à la croisée de l'IA et de la DePIN

Qu'est-ce que IO.net (IO) ? Découvrez ce projet à la croisée de l'IA et de la DePIN