Nouvelle explosion des frais sur Ethereum

Une fois de plus, les frais de transactions sur Ethereum (ETH) atteignent de nouveaux sommets. La situation sur les marchés ne vous aura pas échappé, le cours du Bitcoin (BTC) a connu une rapide chute en quelques heures, touchant les 48 000 $. Il a entraîné dans sa chute la grande majorité des altcoins avant de rebondir aux 53 000 $ à l'heure de l'écriture de ces lignes.

Cette volatilité du marché a provoqué une congestion sans précédent du réseau Ethereum, causant une hausse considérable des frais sur une période de 30 à 60 minutes.

En moyenne, les frais pour une transaction rapide ont grimpé à 44 $, soit plus de 1 200 gwei. La congestion du réseau sur cette période a été telle que jusqu'à plus de 150 000 transactions ont été en attente dans le mempool. Sachant qu'Ethereum a les capacités de traiter environ 30 transactions par seconde, les frais ont explosé.

Cette image partagée sur Twitter résume plutôt bien la situation :

 

En souhaitant vérifier l'état du réseau, nous avons simulé une transaction depuis le portefeuille MetaMask, pour le simple envoi de quelques tokens sur une plateforme. Les frais annoncés pour une transaction dite moyenne sont de plus de 60 dollars.

Frais Ethereum

 

La situation s'aggrave pour Ethereum et le réseau devient chaque jour plus coûteux à utiliser. Que ce soit pour les utilisateurs ou les plateformes, réaliser des transactions sur Ethereum en ce moment relève du parcours du combattant.

Binance suspend les retraits des tokens sur Ethereum

Ne souhaitant pas payer des frais aussi importants, la plateforme Binance a même suspendu les retraits d'ETH et des tokens basés sur Ethereum le temps que la situation se stabilise :

« Binance a temporairement suspendu les retraits de tokens basés sur ETH et Ethereum en raison d'une forte congestion du réseau. »

Ce n'est pas la première fois que Binance prend une telle décision, et cela ne plaît guère à la crypto-sphère. Certains utilisateurs s'insurgent que Binance agisse de la sorte, surtout lorsque d'autres plateformes comme FTX ne désactivent pas les retraits quoiqu'il arrive.

Sur Twitter, le mécontentement des utilisateurs se fait ressentir. La décision de Binance fait débat et la colère des utilisateurs est justifiée. Bien que les frais augmentent bel et bien, il est du rôle de Binance d'assurer le service minimum en ce qui concerne les retraits des fonds.

La suspension des retraits n'aura durée « que » 30 minutes, mais de nombreux utilisateurs estiment que Binance manipulerait les frais d'Ethereum pour implicitement faire de la publicité pour la Binance Smart Chain (BSC), moins coûteuse. Bien évidemment, rien ne peut prouver de telles accusations, et Binance agit de la sorte uniquement lorsque la congestion du réseau augmente.

Il n'est pas dans l'intérêt de Binance de créer de lui-même cette congestion sur Ethereum. Même si les difficultés que rencontre Ethereum donnent de la visibilité à la Binance Smart Chain, ce sont les utilisateurs qui décident d'eux-mêmes de migrer d'un réseau à l'autre.

Quoi qu'il en soit, les frais de transactions sur Ethereum continueront de progresser en parallèle de la hausse de la congestion du réseau, qui ne risque pas d'être résolue de sitôt. Le déploiement de la mise à niveau d'Ethereum 2.0 se fait encore plus attendre…

👉 Sur le même thème - Plus de 5 milliards de dollars maintenant en staking sur Ethereum 2.0

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments