Pourquoi les ETH sont-ils brûlés ?

La mise à jour « London » d’Ethereum a eu lieu hier. Elle a introduit toute une série de mesures censées améliorer le réseau, dont l’EIP-1559. Ce dernier introduit des frais de base (base fees) pour les transactions, qui sont automatiquement ajustés en fonction de la congestion sur le réseau. Cela permet en outre de brûler automatiquement une partie des frais générés à chaque transaction. À moyen terme, cela limite l’inflation de l’ETH.

Plus la demande est forte sur le réseau Ethereum, plus les frais sont élevés. En conséquence, de plus en plus d’ETH sont brûlés. Ce modèle pourrait permettre de conduire le prix de l’ETH à la hausse, grâce à une réduction de l’approvisionnement.

👉 Pour en apprendre plus, écoutez notre podcast – EIP-1559 : comment met-on à jour une blockchain ?

475 000 dollars en ETH brûlés toutes les heures

Combien d’ETH sont alors brûlés depuis la mise à jour d’Ethereum ? Selon les données d’Etherchain, 2,86 ETH ont été brûlés toutes les minutes sur les dernières 24h, ce qui correspond à 7 928 dollars au cours actuel. Si l’on rapporte cela à 60 minutes, ce sont 475 000 dollars d'ETH qui partent en fumée toutes les heures.

Sans grande surprise, c’est le domaine des NFT qui représente le plus grand nombre d’ETH brûlés. Selon le site Ultrasound.money, les COVIDPunks et la place de marché OpenSea représentent les plus grands brasiers, suivis par le DEX Uniswap :

ETH brûlés Ethereum EIP-1559

Source : Ultrasound.money

👉 À lire – La place de marché NFTs OpenSea clôture une levée de fonds de 100 millions de dollars

Un « burn » qui va se calmer

Les dernières 24 heures ont été particulières pour Ethereum : le réseau a dû traiter le backlog des transactions qui étaient encore dans la mempool, c’est-à-dire leur zone d’attente. C’est pourquoi les ETH ont été brûlés à un rythme aussi soutenu. Ce matin, le réseau montre déjà que ça ne sera pas toujours le cas : 1,95 ETH a été brûlé dans l’heure qui a précédé l’écriture de ces lignes.

Les frais de base du réseau devraient donc s’amenuiser, et la taille des blocs devrait également diminuer. Le changement a cependant été symbolique : au bloc 12 965 263, il y a eu plus d’ETH brûlés que d’ETH distribués aux mineurs. C’était la première fois qu’on pouvait considérer un bloc d’Ether comme « déflationnaire ».

Binance Découvrir ETH sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le code SVULQ98B 🔥
👉 Et aussi -10% sur Binance Futures avec le code cryptoast

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués (en savoir plus)

Le cours de l’Ether (ETH) en hausse

L’enthousiasme autour de la mise à jour d’Ethereum semble avoir porté le cours de l’ETH. Celui-ci progresse de +16 % sur la semaine, face à un Bitcoin (BTC) qui ne grimpe que de +1,8 % sur la même période. L’ETH a ainsi connu deux percées successives depuis deux jours, allant toucher 2 851 dollars :

Cours ETH Ethereum

Source : TradingView, ETH/USDT

À l’heure actuelle, l’ETH s’échange contre 2 763 dollars, avec une capitalisation de 323 milliards de dollars.

👉 Suivez les cours des cryptomonnaies en direct

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédactrice en chef adjointe sur Cryptoast, je suis tombée dans la marmite des cryptomonnaies il y a quelques années. Je suis passionnée par les technologies novatrices qui découlent de la blockchain et j'aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Antho

475k$ qui sont burn toutes les heures ? Donc 11M$ par jour? Vos chiffre sont un peu erronés, non ?

Clément Wardzala

Les chiffres sont corrects, les sources sont données dans l'article : https://ultrasound.money/ et https://etherchain.org/burn