Ethereum Classic à la peine ces derniers temps

Comme nous vous l’expliquions la semaine dernière, le réseau de paiement d’Ethereum Classic avait subi une attaque à 51%, qui avait permis à l’attaquant de repartir avec 5.6 millions de dollars.

L’Ethereum Classic est connu pour être vulnérable à ce type d’attaques, car il est possible d’utiliser des services de location comme NiceHash pour acheter de la puissance informatique. À l’heure actuelle, NiceHash peut en effet fournir 32% de « hash power » de plus que ce qui est nécessaire pour conduire une attaque.

Et ce n’est malheureusement pas la première fois que la blockchain subit un hack. Un attaquant avait déjà utilisé la méthode pour dérober plus d’un million de dollars en ETC en janvier 2019.

👉 Lisez aussi : Ethereum Classic procède à un hard fork pour se rapprocher d'Ethereum

Charles Hoskinson à la rescousse d’Ethereum Classic ?

Charles Hoskinson a participé au développement de la première mouture d’Ethereum, avant de partir développer son projet Cardano. C’est pourquoi il estime qu’il a encore une responsabilité envers le réseau, tout du moins pour l’Ethereum Classic, qui est la version la plus fidèle à la blockchain de base.

Dans plusieurs vidéos YouTube, le fondateur de Cardano explique donc qu’il peut aider la blockchain à se prémunir de ces attaques. IOHK, la société qui maintient Cardano, a en effet développé un protocole hybride, qui introduit des éléments de Proof-of-Stake en conjonction avec le système de consensus Proof-of-Work, qui est utilisé par Ethereum Classic. Ce protocole permettrait selon Hoskinson d’éviter de nouvelles attaques de ce type.

👉 Apprenez-en plus dans notre guide sur la Preuve d'Enjeu (Proof-of-Stake)

Une aide conditionnelle

Sauf que Charles Hoskinson n’est pas disposé à offrir son aide sans contrepartie. Il explique avoir été durement traité par les responsables d’Ethereum Classic dans le passé, c’est pourquoi il pose ses conditions. Il souhaite notamment que le réseau de l’ETC dispose dans le futur d’une vraie trésorerie décentralisée :

« [Une aide financière ponctuelle] ne vaut pas le coup pour le temps et les stratégies investies par mon entreprise […]. S’il existe un système de trésorerie, cela veut dire que je peux construire des innovations et des programmes open source et les amener sur le marché. »

La réponse de Terry Culver, le PDG d’ETC Labs et ETC Core, ne s’est cependant pas fait attendre. Le réseau ne souhaite pas obtenir d’aide de la part d’IOHK :

« Nous n’attendons pas que quelqu’un vienne nous sauver. Nous sommes une équipe concentrée et passionnée par l’ETC. Nous travaillerons dur pour créer un futur éclatant pour l’ETC. »

À bon entendeur...

👉 Découvrez également : 10 milliards d'ADA (Cardano) sont maintenant stakés

 
Source image : capture YouTube

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments