L’Ethereum Classic (ETC) a procédé à un hard fork le 12 janvier. La manœuvre lui permet de favoriser l’interopérabilité avec l’Ethereum (ETH), sa blockchain-sœur.

 

Hard fork pour l’Ethereum Classic

Le hard fork auquel a procédé l’Ethereum Classic est surnommé « Agharta ». Il a eu lieu hier au niveau du bloc 9,573,000. Son but était d’ajouter les « opcodes » d’un hard fork de l’Ethereum (Constantinople) au mainnet de l’Ethereum Classic. Trois Ethereum Improvement Proposals (EIP) ont ainsi été ajoutés : l’EIP 145, l’EIP 1014 et l’EIP 1052. Le hard fork semble s’être déroulé sans heurts, comme le rapporte le site de tracking ETCnodes.

👉 Apprenez-en plus sur les forks grâce à notre article sur les « hard fork » et « soft forks »

 

C’est le second hard fork en quelques mois pour l’ETC, qui avait déjà procédé à une mise à jour en septembre 2019. Le point commun entre ces deux hard forks, c’est une volonté de se rapprocher de la blockchain de l’Ethereum. Le précédent, surnommé « Atlantis » avait également ajouté des fonctionnalités présentes sur le réseau Ethereum, notamment zk-SNARKs.

👉 Pour mieux comprendre le réseau de Vitalik Buterin, consultez notre guide complet sur l’Ethereum (ETH)

 

L’ETC : un projet qui parvient à se maintenir

Souvent considéré comme un hard fork de l’Ethereum, l’Ethereum Classic est en réalité sa blockchain originelle, renommée lorsque des dissensions ont émergé en juin 2016. À l’époque, un hack d’ampleur avait permis de soutirer de précieux ETH, et divisé la communauté Ethereum. Certains, dont Vitalik Buterin, étaient partisans de changer la blockchain afin d’annuler le hack. D’autres estimaient que la blockchain se devait d’être absolument inaltérable, et ont choisi de continuer à développer le réseau originel, sans annuler le hack. C’est ce qui a donné l’Ethereum Classic.

👉 Pour lire un résumé de l’histoire de l’ETC, découvrez notre présentation de l’Ethereum Classic (ETC)

 

Donné perdant par une communauté crypto peu optimiste, l’altcoin a pourtant déjoué les pronostics. Il est actuellement situé à la 20e place du classement des cryptos par market cap (données CoinMarketCap) et est régulièrement mis à jour. Par ailleurs, certains prédisent un nouvel afflux d’utilisateurs lorsque le réseau Ethereum passera à la Proof of Stake, laissant le champ libre à l’ETC.

 

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments