Partager cet article :

 

L’Ethereum Classic (ETC) a annoncé avoir procédé à un hard fork de sa blockchain, afin d’en améliorer les fonctionnalités. L’initiative visait également à améliorer la compatibilité de l’ETC avec son grand frère l’Ethereum (ETH). C’est une étape de plus pour l’altcoin, qui pourrait également avoir un coup à jouer à l’occasion de la mise en place de l’Ethereum 2.0.

 

Hard fork pour l’Ethereum Classic

Baptisé « Atlantis », le hard fork de l’Ethereum Classic a eu lieu le 12 septembre à hauteur du bloc 8 772 000, comme c’était prévu. C’est par un tweet enthousiaste que Yaz Khoury, le directeur des relations avec les développeurs, a annoncé la nouvelle :

Traduction : « Félicitations @eth_classic pour l’activation réussie du hard fork Atlantis ! Cela a été un des plus longs débats que nous ayons eu avant d’atteindre le consensus, y compris sur la politique de l’immutabilité. J’ai beaucoup appris sur la beauté de la décentralisation et de l’économie distribuée. »

Le hard fork devrait améliorer à la fois la stabilité et la sécurité de la blockchain de l’ETC. Cette mise à jour était nécessaire selon la communauté : l’altcoin avait subi une attaque à 51 % en janvier dernier. Mais ce n’était pas le seul objectif. L’altcoin souhaite également améliorer l’interopérabilité avec la blockchain de l’Ethereum, dont est il est issu.

 

L’Ethereum Classic poursuit son chemin

Créé en 2016 suite à des dissensions au sein de la communauté Ethereum, l’Ethereum Classic poursuit son chemin dans l’ombre du projet de Vitalik Buterin. Attaché à l’immutabilité absolue de la blockchain, l’altcoin est parvenu à rassembler une équipe suffisante pour continuer son développement, même s'il fait moins de vagues que son grand frère.

Les prochains projets de l’Ethereum pourraient même favoriser la blockchain de l’ETC. On le sait, l’ETH va subir d’importants changements, grâce à l’implémentation de l’Ethereum 2.0. Sa blockchain, qui fonctionne comme l’ETC avec la Preuve de Travail (Proof of Work), passera à la Preuve d’Enjeu (Proof of Stake) prochainement. Ce protocole Casper a un avantage : il laisse à l’ETC le champ libre. L’altcoin pourrait ainsi reprendre le flambeau de l’ETH, une fois que les deux blockchains n’auront plus grand-chose à voir l’une avec l’autre.

 

En attendant, l’Ethereum Classic a su déjouer les pronostics et se maintenir à une place importante dans les classements des cryptodevises. Selon CoinMarketCap, l’ETC occupe actuellement la 17e place du classement des monnaies virtuelles, avec un market cap de plus de 700 000 000 dollars. Un token d’Ethereum Classic s’échange aujourd’hui autour de 6.20 dollars.

 

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdataSite de Marine DebelloirMail de Marine Debelloir

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

Partager cet article :

Poster un Commentaire

avatar