Un mystérieux message gravé dans Ethereum 2.0

Hier, le 1er décembre 2020, le tout premier bloc d'Ethereum 2.0 a été miné, marquant le début d'une nouvelle ère pour le réseau avec le passage progressif au Proof of Stake. Certains observateurs à l'œil affûté ont rapidement remarqué que ce premier bloc contenait un message particulier : « Mr F was here », traduisible par « Mr F était ici ».

Il n'est pas rare qu'un message soit transmis au sein d'un bloc, notamment pour Bitcoin (BTC) et la célèbre référence au monde bancaire gravée dans le premier bloc par Satoshi Nakamoto lui-même. Dans le cas d'Ethereum 2.0, ce message a été inscrit dans la section « Graffiti » du bloc, un champ qui peut contenir n'importe quelle donnée, réservé à un usage purement ludique.

Ce message est visible sur BeaconScan, un explorateur de blockchain pour Ethereum 2.0 :

Mr F Was Here

Mais ce message étant le tout premier de la nouvelle chaîne d'Ethereum, il aura piqué la curiosité de la crypto-sphère. Qui est ce mystérieux « Mr F » ?

Vitalik Buterin, fondateur d'Ethereum, a lui-même réagi sur la question. Blaguant sur le fait que la communauté n'est pas très inspirée malgré le pas de géant que représente cette mise à jour pour le futur d'Ethereum et de l'écosystème des cryptomonnaies :

« Les gens normaux : nous devrions vraiment mettre quelque chose de profond dans le premier bloc de la chaîne PoS d'Ethereum, quelque chose à propos de sauts de géant pour l'humanité ou autre chose. La communauté Ethereum :

L'énigmatique Mr F

Penchons-nous maintenant sur ce « Mr F ». Les premières théories pensaient qu'il ne s'agissait que d'une référence à la série américaine Arrested Development, « Mr F » étant le titre d'un épisode de cette dernière. Une théorie qui n'aura pas longtemps subsisté.

Selon les captures d'écran d'une conversation de Discord obtenues par Trusnodes, un individu portant le pseudonyme de Mr Fahrenheit a reçu le privilège de créer le premier bloc d'Ethereum 2.0 :

Mr Fahrenheit

Contacté par Trusnodes, Mr Farenheit est en réalité un développeur d'applications décentralisées (dApps), se désignant comme un vétéran de l'écosystème Ethereum. Le pseudonyme de Mr Fahrenheit proviendrait simplement des paroles de Don't Stop Me Now, un célèbre morceau du groupe Queen :

« Ou si vous regardez mon autographe de Vitalik [Buterin], il s'agit plutôt de l'abréviation de "Mr Farenheit », ironise Mr F, Vitalik ayant fait une faute d'orthographe.

Mr F aura longuement hésité quant au message à introduire dans le premier bloc. Sur Discord, plusieurs idées lui sont initialement venues à l'esprit comme un « Achetez du Tron » ou encore « Envoyez-moi 1 ETH et recevez de l'ETH 2 en retour », en référence à une escroquerie très répandue dans l'industrie.

Il aura toutefois choisi la voie de la raison, ce bloc étant particulièrement symbolique pour Ethereum, un simple « Mr F était ici » s'est avéré suffisant. Le mystère de Mr F étant maintenant résolu et Ethereum 2.0 lancé, la crypto-communauté attend le prochain halving du Bitcoin (BTC), qui comportera lui aussi des blocs symboliques. L'occasion parfaite de faire passer un message...

👉 Sur le même thème - Bitcoin : le dernier bloc miné pré-halving comportait un message caché

 

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments