États-Unis : les banques autorisées à offrir des services de garde de cryptomonnaies

Aux États-Unis, les banques nationales et les banques d'épargne fédérales peuvent désormais offrir des services de garde pour les cryptomonnaies à leurs clients après avoir reçu l'approbation des régulateurs du pays.

États-Unis : les banques autorisées à offrir des services de garde de cryptomonnaies

Une grande avancée pour l'industrie des cryptomonnaies

Dans une lettre publique datée du 22 juillet, l'Office of the Comptroller of the Currency (OCC), un organisme étatique chargé de réglementer et de superviser les banques nationales, autorise maintenant ces dernières à fournir des services de garde pour cryptomonnaies.

Cette décision fait suite à la demande formulée le mois dernier par l'OCC auprès du public sur les activités numériques de ces institutions, notamment dans le domaine des crypto-actifs et de la blockchain.

« L'OCC reconnaît qu'à mesure que les marchés financiers deviennent de plus en plus orientés vers la technologie, il sera probablement davantage nécessaire pour les banques et les autres prestataires de services de tirer parti des nouvelles technologies et des moyens innovants de fournir des services traditionnels au nom des clients, » note l'OCC dans sa lettre.

Dans le cadre de l'approbation donnée aux banques, l'OCC a maintenu qu'elles doivent séparer les actifs traditionnels des clients de leurs fonds en cryptomonnaies. Le régulateur a également exigé des banques qui souhaitent fournir de tels services qu'elles respectent les normes de sécurité les plus strictes.

Ainsi, les institutions financières sont autorisées à stocker des copies des clés privées de leurs clients ou détenir elles-mêmes les crypto-actifs dans des cold wallets.

En attendant que les banques françaises fassent de même - probablement dans plusieurs années - vous pouvez toujours stocker vos cryptomonnaies à l'aide d'un Ledger, un cold wallet personnel.

 

Vers une multiplication des services de garde

L'OCC est actuellement dirigé par Brian Brooks, un ancien cadre de l'exchange Coinbase qui a rejoint l'organisme de régulation plus tôt cette année. Il est donc fort probable qu'il soit à l'origine de cette initiative. Commentant l'importance de la décision de l'OCC, Brooks a ajouté :

« Des coffres-forts aux chambres fortes virtuelles, nous devons veiller à ce que les banques puissent répondre aux besoins de leurs clients en matière de services financiers aujourd'hui. Cet avis précise que les banques peuvent poursuivre la satisfaction des besoins de leurs clients en matière de protection de leurs actifs les plus précieux, ce qui, pour des dizaines de millions d'Américains, inclut aujourd'hui les cryptomonnaies. »

Par le passé, certaines banques d'État offraient déjà des services de garde pour cryptomonnaies, mais les réglementations à l'égard de cette activité étaient encore dans le flou total.

Avec cette approbation de l'OCC, les possibilités de stockage sécurisé des cryptomonnaies sont sur le point de se multiplier.

💡 Sur le même thème : Ledger propose un nouveau service de garde destiné aux investisseurs institutionnels

 

Le fossé entre les banques et les plateformes fournissant des services en lien avec les cryptomonnaies est de plus en plus mince. En mai dernier, la banque américaine JPMorgan a par ailleurs apporté son soutien à Coinbase et Gemini, deux exchanges locaux.

Avec cette ouverture aux particuliers, les cryptomonnaies et surtout le Bitcoin (BTC), gagnent encore en reconnaissance auprès des organismes américains et surtout des banques.

? Pour aller plus loin : Coinbase et Gemini deviennent clients de JPMorgan

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

L'USDT pourrait être retiré des plateformes d'échange européennes avant juin 2024

L'USDT pourrait être retiré des plateformes d'échange européennes avant juin 2024

Baisse du Bitcoin (BTC) : presque 1 milliard de dollars liquidés sur le marché des cryptomonnaies

Baisse du Bitcoin (BTC) : presque 1 milliard de dollars liquidés sur le marché des cryptomonnaies

Venezuela : l'ancien ministre de l’Économie et d'autres ex-dirigeants arrêtés pour blanchiment en cryptomonnaies

Venezuela : l'ancien ministre de l’Économie et d'autres ex-dirigeants arrêtés pour blanchiment en cryptomonnaies

Date et compte à rebours du halving Bitcoin de 2024

Date et compte à rebours du halving Bitcoin de 2024