L’entreprise française de sécurité des crypto-actifs Ledger s’est associée à DXM, une filiale crypto de la firme FinTech Dunamu. Ils proposeront un service de garde destiné aux crypto-monnaies des investisseurs institutionnels, comme l’explique un communiqué paru hier.

 

Ledger et DXM créent un service de garde

Ce nouveau service de garde s’appellera Upbit Safe. L’exchange sud-coréen Upbit est en effet également sous l’égide de Dunamu, ce qui facilitera cette coopération. Selon DXM, elle permettra de « tirer profit de la technologie de sécurité hardware Ledger Vault, afin de rendre le trading plus efficace et plus sécurisé pour les clients institutionnels de DXM ». La solution hardware la plus connue de Ledger est bien sûr le Ledger Nano, qui reste très largement utilisé par la communauté crypto. Mais comme le précise le communiqué, la solution Ledger Vault reste préférable pour les investisseurs institutionnels, qui prennent en charge des sommes généralement très importantes.

En premier lieu, DXM souhaite convertir les utilisateurs qui sont déjà présents sur Upbit, pour les diriger vers cette nouvelle solution. Il s’agit d’offrir un ensemble de services sur le marché sud-coréen, afin de créer un écosystème cohérent. Le responsable de la stratégie de DXM, Eric Yoo, explique ainsi : « Nous sommes une filiale d’un des plus gros exchanges de Corée, nous avons donc un avantage par rapport à nos pairs, car nous avons déjà beaucoup d’actifs que nous pouvons transférer vers notre service de garde. La combinaison de la marque Upbit, de la technologie de sécurité de Ledger Vault, et de la technologie de DXM donnera l’avantage à DXM sur le marché coréen. »

Le communiqué rappelle également qu’il existe pour l’instant des obstacles législatifs au développement de l’industrie en Corée du Sud. Notamment le manque de clarté réglementaire : « la finance institutionnelle est quelque peu endormie, à cause de l’incertitude légale et du manque de régulation ».

 

Les investisseurs institutionnels préfèrent les exchanges

De manière notable, on apprenait récemment que les investisseurs institutionnels préfèrent – pour l’instant – utiliser des exchanges plutôt que des solutions similaires à celles proposées par Ledger. C’est en tout cas ce que révélait un sondage Binance paru le mois dernier. 92 % d’entre eux stockeraient ainsi leurs actifs directement sur des exchanges. On peut estimer que cela est dû au manque d’alternatives aisées à utiliser, car ces mêmes personnes interrogées expliquaient craindre la faillibilité des plateformes et exchanges en ligne. La solution Upbit Safe pourrait donc répondre à une vraie demande de la part des investisseurs institutionnels.

 

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments