Les échanges entre cryptomonnaies et stablecoins bientôt taxés en France ?

Une imposition lors de la conversion entre cryptomonnaies et stablecoins ? C'est ce que propose la Cour des comptes afin de renforcer la fiscalité liée aux cryptomonnaies en France. On fait le point dans cet article.

Les échanges entre cryptomonnaies et stablecoins bientôt taxés en France ?

La Cour des comptes s'attaque aux stablecoins ?

Voici une nouvelle qui suscite déjà des débats et de l'inquiétude pour les investisseurs en cryptomonnaies. La Cour des comptes a récemment publié un rapport dans lequel elle proposer un renforcement de la fiscalité du secteur en imposant une taxe sur les conversions entre crypto-actifs et stablecoins.

Cette information a été partagée aujourd'hui par Waltio, une entreprise française accompagnant les investisseurs en cryptomonnaies dans leurs déclarations fiscales des plus-values en cryptomonnaies :

Tout d'abord, il est important de préciser que le rapport de la Cour des comptes a été publié le 19 décembre 2023 et a déjà fait l'office d'un article paru dans les colonnes de Cryptoast. Néanmoins, la proposition de taxer les conversions entre des cryptomonnaies et des stablecoins est passée sous les radars et vient de refaire surface aujourd'hui.

👉 Pour aller plus loin – La Cour des comptes souhaite renforcer la régulation des cryptomonnaies

Le rapport de la Cour des comptes explique que les cryptomonnaies sont assimilées à des actifs et non à des monnaies d'un point de vue de la fiscalité. Autrement dit, l'utilisation d'un actif numérique pour un paiement du quotidien est imposée comme une cession d'actif dans le cadre fiscal français.

Cela veut dire qu'un individu ayant réalisé une plus-value latente sur une cryptomonnaie et décidant de l'utiliser pour payer un bien ou un service va devoir déclarer cette plus-value et être imposé dessus. La Cour des comptes souligne que cela peut s'avérer compliqué pour un particulier au quotidien et que cela limite donc l'utilisation des cryptomonnaies en tant que monnaies.

Le constat émis dans le rapport est le suivant. Il existe des actifs numériques de type stablecoins qui ont vraisemblablement vocation à devenir des moyens de paiements, puisqu'ils n'ont pas d'aspect spéculatif et qu'ils sont adossés à des monnaies ayant cours légal, notamment l'euro.

Dans ce cas, la Cour des comptes propose de mettre en place une imposition lors de la conversion entre cryptomonnaies et stablecoins, remplaçant ainsi l'imposition lors de l'utilisation des stablecoins en tant que moyen de paiement pour des biens ou des services.

Ledger : la meilleure solution pour protéger vos cryptomonnaies

Bonne ou mauvaise idée ?

Vraisemblablement, la proposition de la Cour des comptes ne fait que déplacer d'une étape la lourdeur administrative. Le calcul de l'impôt ne se fera plus au moment de la cession pour l'achat d'un bien ou d'un service, mais au moment de la conversion entre la cryptomonnaie et le stablecoin qui permettra cette opération.

De plus, les achats de biens ou services en cryptomonnaies sont beaucoup plus marginaux que les conversions entre une cryptomonnaie et un stablecoin. Chez certains investisseurs, cela représente même plusieurs transactions par jour et cela deviendrait impossible à déclarer à l'administration fiscale.

En réalité, considérer les cryptomonnaies comme des actifs (numériques) n'est pas une erreur. Pour la majorité des investisseurs, celles-ci ne sont qu'une manière de spéculer sur le succès d'un projet et ne seront jamais utilisées pour procéder à des paiements. À part Bitcoin (BTC) et quelques autres, ce ne sont d'ailleurs pas leur vocation.

👉 Retrouvez notre guide complet sur Waltio, l'assistant pour simplifier la déclaration de vos cryptos

Profitez de 10 % de réduction sur votre abonnement Waltio avec le code CRYPTOAST

Source : Cour des comptes

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
4 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
David

J'achète un btc à 30k, il double et atteint les 60k. Je vends mon btc en usdt mais je le rachète dans la foulée car j'ai changé d'avis (ou une fausse manip qui peut arriver sur les plateformes comme binance). Le bitcoin retombe à 30k. J'ai investi 30k, j'ai tjrs 30k et je n'ai rien utilisé en fiat. Mais je dois 9000 euros au fisc (30% de la plus value de 30k). Un avis là dessus? Ça me semble déraisonnable et pas vraiment adapté vu la facilité avec laquelle on peut acheter et vendre avec les stablecoin, sans réellement faire… Read more »

Michel C

Comme nos dirigeants, forts avec les faibles, faibles avec les forts !
Sans citer de noms, il y a beaucoup de fraudes dans cette oligarchie mais là un simple compte rendu sans suite de cette cour des comptes.

Tyrnis

Impossible à déclarer ? Ahah
C'est la norme au Japon (et pas que les swaps stable coins-crypto monnaies, tous les swaps sont taxés). C'est une galère sans fin à gérer, mais ça se fait.

Paul Ine

WoW, je veux bien une explication

Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Bitcoin : 2 cas de figure techniques possibles avant le bull run

Bitcoin : 2 cas de figure techniques possibles avant le bull run

Les ETF Ethereum spot disponibles cet été ? Possible, selon Gary Gensler

Les ETF Ethereum spot disponibles cet été ? Possible, selon Gary Gensler

La plus grande banque d’Amérique latine permet désormais à l'ensemble de ses clients d'acheter des cryptomonnaies

La plus grande banque d’Amérique latine permet désormais à l'ensemble de ses clients d'acheter des cryptomonnaies

Terra : la communauté va détenir la blockchain après la dissolution – Burn massif à venir ?

Terra : la communauté va détenir la blockchain après la dissolution – Burn massif à venir ?