Do Kwon, fondateur de Terra (LUNA) dans le viseur de la SEC

Do Kwon, fondateur de Terra (LUNA), a reçu une assignation de la Securities and Exchange Commission (SEC) lors d’une conférence à New York. L’huissier attendait Do Kwon en haut de l’escalator. Un procédé qui a mis en ébullition la communauté crypto, le fondateur a contre-attaqué en déposant plainte.

Do Kwon, fondateur de Terra (LUNA) dans le viseur de la SEC

DeFi contre SEC 

La communauté crypto était en ébullition le mois dernier après qu’un intervenant de la conférence Messari Mainnet, qui s’est tenue à New York le 20 septembre, a reçu une assignation à comparaître de la part d’un représentant de la Securities and Exchange Commission (SEC). Do Kwon, fondateur de Terra (LUNA) et Terraform Labs vient seulement de confirmer l’information.

En cause, l’application Mirror de Terra, un protocole de finance décentralisée (DeFi) sur lequel des actions synthétiques reflétant le prix de grandes entreprises américaines sont émises et échangées. Ainsi, plutôt que d’acheter des actions de Tesla, vous pouvez acheter sa version synthétique mTSLA.

L’assignation à comparaître demande à Kwon de témoigner devant les autorités de réglementation américaines. En tant que résident de la Corée du Sud, Kwon conteste cette demande. L’affaire remonte à mai 2021, le gendarme financier américain aurait envoyé un e-mail à Kwon et n’a reçu aucune réponse, selon le dépôt.

Rejoignez des experts et une communauté Premium

PRO

Investissez dans vos connaissances crypto pour le prochain bullrun

toaster icon

Le fondateur de Terra contre-attaque

Selon un document judiciaire, Do Kwon poursuit à son tour la SEC au sujet de l’assignation à comparaître.

L’assignation, déposée vendredi par Terraform Labs et Kwon contre la SEC, affirme que deux assignations ont été « incorrectement émises et signifiées ». Elle ajoute que l’agence n’a pas su préserver la confidentialité de son enquête sur le protocole Mirror. En effet, les citations à comparaître ont été signifiées à M. Kwon en public.

« M. Kwon a été approché par l’huissier alors qu’il sortait d’un escalator à la conférence Mainnet de Messari et se rendait à une présentation qui ne concernait pas le protocole Mirror. »

Les participants à la conférence se sont demandés en plaisantant si la SEC avait réservé une chambre à l’hôtel Marriott Marquis, et le PDG de Messari, Ryan Selkis, a déclaré lors d’une interview vidéo :

« Nous avons invité des membres du Congrès et des régulateurs à cet événement, nous avons payé un grand nombre de leurs laissez-passer, et ils ont choisi de se cacher près des escalators au lieu de s’informer sur ce qui se passe réellement dans le secteur ».

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
Lyutsifer

c'est quand que la SEC est dissoute??? cette bande de minable!

Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast

Les articles les plus lus

Comment gagner du Bitcoin (BTC) gratuitement en 2022 ?

Comment gagner du Bitcoin (BTC) gratuitement en 2022 ?

Comment gagner des cryptomonnaies gratuitement en 2022 ?

Comment gagner des cryptomonnaies gratuitement en 2022 ?

Le Bitcoin (BTC) et l'Ether (ETH) préparent le prochain mouvement - Rebond ou nouvelle chute à venir ?

Le Bitcoin (BTC) et l'Ether (ETH) préparent le prochain mouvement - Rebond ou nouvelle chute à venir ?

Crise dans les cryptos – À quoi joue donc Changpeng Zhao ?

Crise dans les cryptos – À quoi joue donc Changpeng Zhao ?

Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast