Dédollarisation : la Russie affirme qu'elle reposera initialement sur des monnaies nationales

Est-il possible d’accorder les pays du groupe BRICS pour mettre en place une monnaie commune ? Oui, mais pas immédiatement selon la Russie. Le pays envisage en effet plutôt l’utilisation de devises nationales à court terme.

Dédollarisation : la Russie affirme qu'elle reposera initialement sur des monnaies nationales

La dédollarisation passera par une diversité de monnaies, selon la Russie

Le porte-parole du gouvernement russe, Dmitry Peskov, confirme que la Russie envisage un avenir avec une influence réduite du dollar. On l’a vu, les pays du groupement BRICS font actuellement front et appellent à une dédollarisation progressive du monde. On leur prête également une grande ambition : l’établissement d’une monnaie commune. Des rumeurs courent depuis le début de l’été sur une devise adossée à l’or, qui serait le contrepoint du dollar.

Mais selon Dmitry Peskov, l’établissement d’une monnaie commune ne sera pas pour tout de suite. Hier, il a confirmé le scénario envisagé auprès de journalistes :

« Dans un futur proche, il est peu probable que cela [la monnaie commune NDLR] soit faisable, mais l’utilisation de devises nationales est déjà une réalité qui prend de l’ampleur de manière globale. Cette pratique n’est pas uniquement visible chez les pays qui font face à des sanctions, mais aussi chez les autres. »

La Russie souligne ainsi que selon elle, la dédollarisation est un enjeu global, qui n’est pas circonscrit aux conflits géopolitiques. On rappelle que cette dernière, tout comme les autres membres des BRICS l’Iran et la Chine, subissent des sanctions à l’échelle internationale, notamment de la part des États-Unis.

👉 Pour aller plus loin – Qu’est-ce que la dédollarisation ? Comprendre ce phénomène que les États-Unis redoutent

Zengo : le wallet mobile ultra-sécurisé pour vos cryptos
Publicité - Investir comporte des risques (en savoir plus)

Des divisions au sein des pays du bloc ?

Le bloc BRICS pourrait être divisé au sujet d’une monnaie commune. Alors que la Russie s’y est montrée historiquement favorable, ce n’est pas le cas de tous les pays. Anil Sookal, le porte-parole des BRICS, a ainsi temporisé les enthousiasmes le mois dernier. Il rappelait qu’un nombre croissant de pays souhaitait rejoindre le groupement… Mais que les discussions sur une monnaie commune n’étaient pas à l’ordre du jour :

« Il n’a jamais été question d’une monnaie pour les BRICS, ça n’est pas au programme. Ce que nous avons dit, c’est que nous continuerons à faire progresser les échanges dans des devises locales. »

Si plus de 40 pays souhaitent rejoindre les BRICS, l’établissement d’une devise commune sera donc de longue haleine. On l’a vu en Europe avec l’euro, il s’agit d’un chantier qui peut s’avérer pharaonique. Pour l’instant, les pays du BRICS se concentrent donc pour faire front commun, avant de débattre de l’utilité d’une devise partagée.

👉 Écoutez cet article et toutes les autres actualités crypto sur Spotify

Ledger : la meilleure solution pour protéger vos cryptomonnaies

Source : Ria Novosti via Bitcoin.com

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Qu'est-ce qu'un bull run dans le monde des cryptomonnaies ?

Qu'est-ce qu'un bull run dans le monde des cryptomonnaies ?

Le cours du Bitcoin (BTC) dépasse les 60 000 euros pour la première fois de son histoire

Le cours du Bitcoin (BTC) dépasse les 60 000 euros pour la première fois de son histoire

Top des meilleurs exchanges décentralisés (DEX) crypto en 2024

Top des meilleurs exchanges décentralisés (DEX) crypto en 2024

+371 % pour le PEPE, +349 % pour le Dogwifhat (WIF)... Les memecoins explosent à la hausse

+371 % pour le PEPE, +349 % pour le Dogwifhat (WIF)... Les memecoins explosent à la hausse