Les Cubains utilisent de plus en plus les cryptomonnaies sur fond de contestation du régime

Dans un contexte de forte contestation du régime, les Cubains utilisent de plus en plus les cryptomonnaies. Le Bitcoin (BTC) et le stablecoin Tether (USDT) sont particulièrement utilisés pour les transferts internationaux.

Les Cubains utilisent de plus en plus les cryptomonnaies sur fond de contestation du régime

Un contexte favorable aux cryptomonnaies

Cuba fait face à l’une de ses plus graves crises des 30 dernières années, en raison de l’absence de touristes (et de leurs devises) due à la pandémie de COVID-19. Les Cubains manifestent depuis le début du mois contre le régime de Miguel Díaz-Canel.

Parmi les revendications, on pouvait entendre dans les rues : « Nous avons faim», mais aussi « liberté ! ». Messages qui ont également été relayés sur les réseaux sociaux avec les hashtags #SOSCUBA ou #SOSMatanzas.

Le régime tente de ralentir les contestations en coupant l’accès à internet notamment sur les mobiles. Depuis plusieurs jours, l'accès à Whatsapp, Facebook et Twitter, entre autres, sont bloqué. De plus, le contrôle des sommes envoyées par les familles vivant à l’étranger, source de revenus importante pour des milliers de Cubains a attisé la colère.

Ainsi dans ce contexte, de nombreux Cubains et expatriés utilisent dorénavant les cryptomonnaies pour réaliser des transferts d’argent.  D’après les estimations, 200 000 personnes utiliseraient régulièrement les cryptos.

De plus, des initiatives telles que « Crypto Initiative » ont été lancées pour récolter des fonds en cryptomonnaies pour les manifestants.

Rejoignez des experts et une communauté Premium

PRO

Investissez dans vos connaissances crypto pour le prochain bullrun

toaster icon

Et en pratique ?

Les cryptomonnaies les plus utilisées pour les transferts sont le Bitcoin (BTC) et le stablecoin Tether (USDT), bien que les Cubains utilisent aussi le Litecoin (LTC), le Tron (TRX) et le Bitcoin Cash (BCH), entre autres.

Une fois les paiements en cryptomonnaie reçus, ils sont convertis en fiat sur le marché noir, puis utilisés dans les magasins MLC (abréviation espagnole de monnaie libre convertible) où les produits peuvent être achetés avec des devises étrangères. En 2020, le nombre de magasins MLC s’est multiplié dans le pays et a concentré la plupart des denrées alimentaires et des produits de base. Toutefois, la plupart des Cubains n’y ont pas accès, car ils ne reçoivent pas leurs salaires en dollars ou en euros.

Le 1er janvier 2021, Cuba a mis fin à son système de double monnaie en éliminant le peso convertible (lié au dollar) en laissant seulement le peso cubain en circulation.

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Binance Earn : comment générer des gains passifs avec vos cryptomonnaies ?

Binance Earn : comment générer des gains passifs avec vos cryptomonnaies ?

Quelles sont les meilleures cryptomonnaies à acheter pour moins de 1 euro ?

Quelles sont les meilleures cryptomonnaies à acheter pour moins de 1 euro ?

EUROe : le tout premier stablecoin créé, assuré et régulé à échelle européenne débarque de Finlande

EUROe : le tout premier stablecoin créé, assuré et régulé à échelle européenne débarque de Finlande

Le TOP 5 des cryptomonnaies du metaverse

Le TOP 5 des cryptomonnaies du metaverse