La crypto Worldcoin (WLD) suspendue au Kenya – Vers la fin de son aventure en Afrique ?

Quelques semaines après son lancement, la crypto Worldcoin (WLD) fait les gros titres et suscite une excitation grandissante chez les particuliers qui se ruent pour obtenir gratuitement des WLD. Toutefois, ce projet porté par Sam Altman, le PDG d’OpenAI, n'échappe pas aux ennuis. Au Kenya, le ministère de l'Intérieur a annoncé la suspension temporaire de Worldcoin en attendant une évaluation approfondie des risques qu'il pourrait présenter pour la population. Décortiquons cette situation de plus près.

La crypto Worldcoin (WLD) suspendue au Kenya – Vers la fin de son aventure en Afrique ?

Worldcoin banni du Kenya : fin de l'engouement

Le ministère kenyan de l'Intérieur a annoncé le 2 août 2023 la suspension temporaire de Worldcoin. Cette mesure a été prise en réponse aux préoccupations concernant les risques potentiels que ce projet crypto représente pour la population.

Cette décision intervient quelques jours après que le Bureau du commissaire à la protection des données (ODPC), qui agit en tant que régulateur kenyan des données, ait émis un avertissement concernant Worldcoin. Dans sa déclaration publiée sur Twitter le 28 juillet, l'ODPC avait déclaré qu'il examinait les pratiques de Worldcoin pour s'assurer de leur conformité à la loi.

Selon la loi kenyane sur la protection des données, l'ODPC a la responsabilité de veiller à ce que les entreprises, y compris celles opérant dans le secteur crypto comme Worldcoin, respectent les normes en vigueur. Ainsi, l'ODPC a le pouvoir d'effectuer des évaluations et de demander des informations pour vérifier la conformité de Worldcoin.

Dans cette optique, l'ODPC a également appelé les Kenyans à faire preuve de prudence avant de partager leurs données personnelles ou sensibles et à se renseigner sur la manière dont leurs données seront utilisées. Cette mise en garde s'applique également à ce projet, soulignant les conséquences potentielles si Worldcoin ne respecte pas la loi.

« Au cours de son évaluation des pratiques de Worldcoin pour garantir le respect de la loi, nous encourageons les Kenyans à s'assurer qu'ils reçoivent des informations appropriées avant de divulguer leurs données personnelles ou sensibles. Il est essentiel de se renseigner attentivement sur l'utilisation qui sera faite de ces données. »

💡 Tout savoir sur Worldcoin (WLD), le projet crypto controversé du fondateur d'OpenAI

Cryptoast Research : 50% de réduction jusqu'au 21 février

La ruée vers « l'argent gratuit » de WLD

L'attrait pour les tokens WLD gratuits de Worldcoin connaît une montée en flèche ces derniers temps. À Nairobi, la capitale du Kenya, des centaines d'habitants se rendent chaque jour dans les supermarchés Quickmart pour se faire scanner l'iris par les orbes Worldcoin. C'est devenu une véritable marée humaine, où les utilisateurs échangent leurs données biométriques contre une petite somme en cryptomonnaies.

Pour rappel, Worldcoin utilise le scan des yeux des utilisateurs pour créer des identités numériques appelées « World ID ». En échange de cette reconnaissance, les participants reçoivent 25 tokens WLD, la cryptomonnaie associée au projet.

Cependant, la majorité de ces utilisateurs qui se font scanner l'iris ne sont pas très familiers avec le monde de la cryptomonnaie. Ainsi, certains se contentent simplement de quelques shillings kenyans (KSh) en espèces en échange de leurs données biométriques, ainsi que de leurs 25 WLD.

Eldad Kanawa, un investisseur crypto résidant à Nairobi, a déclaré lors d'un entretien avec Cryptoast :

« Il y a de longues files de personnes qui se font scanner l'iris en échange de 25 WLD. Dans la plupart des cas, tous ces individus échangent directement les WLD contre du KSh (5000 KSh), un prix inférieur à celui du marché. »

File d'attente China Square pour se faire scanner les yeux par Worldcoin

File d’attente devant un orbe Worldcoin à China Square à Nairobi – Photo d'Eldad Kanawa

Worldcoin : l'addiction qui se propage

Le succès fulgurant de Worldcoin s'explique en grande partie par sa vaste campagne marketing. Les discussions animées sur TikTok et Instagram ont rapidement captivé l’attention de nombreux jeunes qui ont réalisé qu'ils pouvaient facilement gagner de l'argent grâce aux tokens WLD.

Parallèlement, plusieurs équipes de marketing se sont constituées dans la ville, cherchant à tirer profit de cette aubaine financière. Leur stratégie s'apparente à un système de marketing de réseau, récompensant les utilisateurs qui invitent d'autres personnes à se faire scanner les yeux.

Un témoignage de Pascal Chigongo, l'un des bénéficiaires du token WLD, partagé avec notre équipe, illustre parfaitement cet engouement :

« J'ai entendu parler de Worldcoin sur les réseaux sociaux. Je me suis rendu à China Square pour obtenir cet argent gratuit. Ils offrent cette opportunité à tous ceux qui téléchargent leur application et s'abonnent. J'ai également convaincu deux amis de participer et j'ai reçu 1000 KSh comme commission pour les avoir amenés. »

La suspension décidée par le ministère kenyan de l'Intérieur intervient quelques jours après que la Commission nationale française de l'informatique et des libertés (CNIL) ait ouvert une enquête similaire sur les pratiques de Worldcoin.

La légalité de la collecte des données biométriques des particuliers, ainsi que la façon dont ces données sont stockées par Worldcoin, suscite des interrogations auprès de plusieurs autorités à travers le monde. Aux États-Unis, les régulateurs ont même interdit purement et simplement l'entrée de Worldcoin sur leur territoire.

👉 Sur le même thème : Le président du Kenya appelle l'Afrique à abandonner le dollar

Cryptoast Research : 50% de réduction jusqu'au 21 février
Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

« Économiquement infaisable » : Bitcoin et Ethereum seraient désormais à l’abri d’une attaque des 51 % et 34 %

« Économiquement infaisable » : Bitcoin et Ethereum seraient désormais à l’abri d’une attaque des 51 % et 34 %

Qu’est-ce qu’un smartphone Web3 ?

Qu’est-ce qu’un smartphone Web3 ?

Worldcoin : pourquoi le token WLD a-t-il grimpé à son prix le plus haut après avoir gagné 130 % ?

Worldcoin : pourquoi le token WLD a-t-il grimpé à son prix le plus haut après avoir gagné 130 % ?

Impôt sur les airdrops de cryptos : tout ce qu'il faut savoir en 2024

Impôt sur les airdrops de cryptos : tout ce qu'il faut savoir en 2024