airBaltic se lance dans les NFTs

La compagnie aérienne nationale de la Lettonie, airBaltic, est sur le point de devenir la première et la seule compagnie aérienne au monde à émettre des tokens non fongibles (NFTs).

Pour commencer, la compagnie aérienne émettra une série limitée de NFT représentant un avion du transporteur avec son immatriculation, ainsi qu’une œuvre d’art représentant une ville lettone. L’objectif est de promouvoir le tourisme dans la région et d’ouvrir la Lettonie au monde.

NFT airBaltic

Martin Gauss, PDG d’airBaltic, a déclaré :

« L’émission des NFTs servira de campagne touristique pour les villes lettones, certainement encore une destination non découverte pour beaucoup. »

En l’honneur du centenaire de la Lettonie, en 2018, airBaltic avait invité les voyageurs à voter pour ses villes préférées en Lettonie. En commençant par Kuldīga, ces villes seront désormais représentées une à une sous forme de NFT.

Le lancement initial des premiers NFTs d’airBaltic sera annoncé plus tard en avril. Il n’est pas précisé si ces token non fongibles seront offerts ou vendus aux voyageurs.

👉 À lire sur le même sujet : Lettonie : la compagnie aérienne nationale accepte le Dogecoin (DOGE) et l'Ether (ETH)

Paiements en BTC et DOGE

airBaltic est bien connue pour être l’une des compagnies aériennes les plus innovantes du monde. En 2014, airBaltic est devenue la première compagnie aérienne au monde à accepter les paiements en Bitcoin (BTC) pour l'achat de billets d’avion.

« Au fil des ans, environ 1 000 clients ont utilisé cette option de paiement, ce qui peut sembler peu, mais offre néanmoins aux passagers une option de paiement unique difficile à trouver ailleurs, » a souligné Martin Gauss, PDG d’airBaltic. »

Depuis fin mars 2021, la compagnie accepte même les paiements Dogecoin (DOGE), l’Ether (ETH), et 4 stablecoins (GUSD, l’USDC, le PAX, et le BUSD).

D’autres compagnies aériennes, comme la compagnie de jet privé PrivateFly basée au Royaume-Uni et la compagnie low cost Jin Air, proposent également un mode de paiement en cryptomonnaies. PrivateFly a révélé que 19 % de ses revenus provenaient de paiements en cryptomonnaies en janvier dernier.

👉 À lire sur le même sujet : Travala.com (AVA) noue un partenariat avec le géant du voyage Agoda

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Florent David

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur freelance basé à Paris et Zagreb. Je suis engagé dans l’écosystème blockchain depuis 2017. Je m'intéresse particulièrement au Bitcoin et à la finance décentralisée.
Tous les articles de Florent David.

guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Yone mag

Bonjour.

Les cryptomonnaies me passe un peu au dessus de la tête, et ce "Don d'avions" laisse une trainée de lignes nuages tel un suprematisme de la renaissante esquisse.

Sans plus de connaissances à ces monnaies corpuscules se dirigeants au gré des fers de lances des finances, elles sembles annoncées la garantie d'une mobilité de fonds à tous les horizons.

Que net soit généron 🍏

Ha ha ha!

Charles junior

Bonjour tout d'abord merci pour votre aide et pour le moment je suis disponible pour un poste de responsable marketing ment par ace de moi en pour lestan